Paris fait la fête contre Monaco

Paris fait la fête contre Monaco©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 21 avril 2019 à 23h00

Le PSG voulait se débarrasser de son spleen du moment, la journée de dimanche aura été quasiment parfaite pour cela. Sacré champion de France sans jouer ce dimanche, avec le nul de Lille à Toulouse (0-0), Paris a conclu la 33eme journée de L1 par un succès contre Monaco (3-1).

Le debrief
Le club de la Capitale a ainsi battu l'ASM pour la 9eme fois consécutive toutes compétitions confondues, avec un triplé de Kylian Mbappé, qui a retrouvé le chemin des filets après près de trois semaines sans but. Le PSG a aussi accueilli avec le sourire les retours à la compétition de Neymar, qui a joué la seconde période dans son intégralité, et d'Edinson Cavani, entré pour une vingtaine de minutes. Mais l'hommage à Notre-Dame de Paris et aux pompiers ayant maîtrisé le feu qui ravagé la cathédrale en début de semaine a été un peu gâché par les sorties sur blessure de Marco Verratti et de Thilo Kehrer. Comme par le but encaissé en fin de match privant les Parisiens de clean-sheet dans une ambiance rendue fraîche par l'absence des membres du Collectif Ultras Paris dans une tribune Auteuil frappé d'un huis-clos partiel pour cette rencontre.



C'est certainement cette atmosphère inhabituelle qui a donné à l'entame de match un rythme bizarre. Les Monégasques, sans hésiter à presser haut, sont d'ailleurs mieux entrés dans le match que les locaux et ont obtenu la première occasion franche. Mais ils ne l'ont pas concrétisée et ont été punis sur le premier contre bien mené par le PSG. Ils ont ensuite reculé de fait, pour éviter d'être à nouveau sanctionnés ainsi. Plus concernés par l'utilisation du ballon que par sa récupération, les Parisiens laissaient des espaces à leurs adversaires, qui n'en ont pas profité par un manque de justesse technique et de confiance. Dans l'autre sens, ils se sont montrés menaçants à chaque fois qu'ils arrivaient à enchaîner trois-quatre passes dans le camp adverse et à mettre une vitesse avec laquelle étaient mal à l'aise les défenseurs de l'ASM.

Avec l'entrée de Neymar à la mi-temps, Paris a enclenché une vitesse supérieure sur le premier quart d'heure de la seconde période. Il a appliqué encore plus de mouvement dans ses attaques, de qualité dans ses échanges et il s'est définitivement mis à l'abri avec le troisième but de la soirée de Mbappé. A six jours de la finale de la Coupe de France contre Rennes, leur dernier grand objectif de la saison, les Parisiens sont alors entrés en gestion. Mais ça ne les a pas empêchés de perdre deux nouveaux joueurs sur blessure, avec Kehrer et Verratti, forcément incertains pour le rendez-vous au Stade de France. Ils ont surtout passé le dernier quart d'heure au petit trot, ce qui a de nouveau offert des situations à Monaco, qui en a profité pour réduire le score. Pas anodin pour l'ASM, dont la différence de buts pourrait être importante dans la course au maintien. Parce que oui, c'est cette lutte qui concernera jusqu'au bout le club princier, qui n'a que quatre points sur le barragiste (Dijon). Le cadet des soucis du PSG, qui a réussi à s'en créer d'autres dans une soirée qui devait tout remettre à plat.
Le film du match
7eme minute
Glik relance en une touche d'une passe laser pour Falcao, qui se retourne facilement et lance immédiatement R.Lopes dans le dos de Kehrer. L'ailier de Moanco résiste au retour de l'Allemand et envoie un tir croisé du gauche sur lequel Areola se couche bien pour s'interposer de la main gauche.

15eme minute (1-0)
Contre éclair du PSG, lancé par Verratti à l'entrée de sa surface. D.Alves trouve plein axe Mbappé, qui décale M.Diaby sur la gauche. L'ailier parisien joue parfaitement le coup pour servir Mbappé, qui s'emmène bien le ballon en pleine course et conclut à bout portant d'une frappe de l'extérieur du droit dans la lucarne.

33eme minute
Paredes réalise une magnifique ouverture dans le dos de la défense monégasque vers Mbappé. B.Badiashile se fait surprendre par la trajectoire du ballon et laisse filer l'attaquant du PSG, qui frappe en une touche. C'est légèrement trop croisé et ça lèche le poteau droit de Benaglio.

38eme minute (2-0)
Verratti s'en sort entre Jemerson et Golovin dans l'entrejeu et trouve Mbappé dos au but. L'attaquant parisien s'appuie sur D.Alves avant de faire un appel supersonique plein axe, pour la remise impeccable du Brésilien. Mbappé termine le travail en une touche au point de penalty.

44eme minute
Henrichs a tout son temps pour centrer dans la surface vers Falcao, qui contrôle de la poitrine en pivot. C'est trop long et Paredes intercepte, mais sa petite remise pour Kimpembe est mal assurée et G.Martins est le premier sur le ballon. Sa demi-volée puissante est bien repoussée par Areola, sur la trajectoire.

53eme minute
Neymar sert Mbappé, qui part de la gauche et accélère balle au pied pour défier Glik en vitesse. Faute de solution dans l'axe, l'attaquant du PSG prend sa chance dans un angle très fermé et trouve le poteau. Dans la foulée, Dagba combine avec D.Alves d'un double une-deux. La première frappe du Brésilien est repoussée par Gilk et la seconde est légèrement trop croisée.

54eme minute
Les Parisiens jouent vite un corner avec Verratti. S'en suit un une-deux entre M.Diaby et Neymar, qui retrouve son partenaire avec un peu de réussite. M.Diaby conclut ensuite d'une frappe du droit entre les jambes de Benaglio. Mais son but est refusé pour une position de hors-jeu de quelques millimètres.

55eme minute (3-0)
D'une passe cachée dont il a le secret, Verratti lance sur la droite D.Alves, couvert par Glik et parti à la limite du hors-jeu. Le Brésilien s'emmène bien le ballon et offre le triplé à Mbappé, le premier pour pousser le ballon au fond des six mètres.

80eme minute (3-1)
Henrichs trouve C.Vinicius dos au but. Kehrer vient au duel avec l'attaquant de Monaco et récupère le ballon. Mais Marquinhos est contré dans sa relance par C.Vinicius et ça profite avec de la réussite à Golovin, qui réduit le score avec sang-froid face à Areola.
Tops et flops

TOP 3

MBAPPE ne réussissait pas jusqu'à maintenant contre son club formateur, avec aucun but en trois confrontations avec l'ASM. Il s'est rattrapé avec un triplé qui a porté son total de buts en L1 cette saison à 30. Trop rapide avec ou sans le ballon pour la défense de Monaco et inspiré techniquement, il a aussi touché le poteau de Benaglio. Une prestation XXL pour le champion du monde.

D.ALVES a certes du déchet technique dans un rôle d'ailier qui reste inhabituel pour lui. Mais le Brésilien a cette faculté à être décisif qui fait toute la différence. Il a terminé la rencontre avec deux passes décisives pour Mbappé, tout en étant à l'origine de l'ouverture du score.

Encore une fois, DAGBA a justifié la confiance actuelle de Tuchel. Omniprésent dans son couloir droit, il a bien géré la menace Ballo-Touré et s'est montré juste dans ses transmissions, même si ses débordements n'ont pas toujours été couronnés de succès.


FLOP 3

De retour comme titulaire après trois semaines sur le banc, B.BADIASHILE a vécu un calvaire au cœur de la défense monégasque. Il n'a jamais trouvé le bon placement pour contrôler les offensives parisiennes et s'est souvent retrouvé en retard dans ses interventions. Encore un dur apprentissage pour lui.

GLIK avait pourtant réalisé une excellente entame de match, avec deux duels gagnés importants. Mais le défenseur polonais a ensuite plongé. Incapable de gérer la vitesse et les appels de Mbappé, et plus globalement des attaquants du PSG, il s'est retrouvé dépassé sur les trois buts adverses. Pas dans son rôle de leader défensif.

Après avoir obtenu la première occasion du match, bien sortie par Areola, R.LOPES a ensuite disparu de la circulation, comme trop souvent ces dernières semaines. Il a fait peu de différences dans son couloir et a régulièrement réalisé les mauvais choix quand il avait un bon coup à négocier.
Monsieur l'arbitre au rapport
La feuille de match
L1 (33eme journée) / PSG - MONACO : 3-1
Parc des Princes (43 581 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Turpin (5)

Buts : Mbappé (15eme, 38eme et 55eme) pour le PSG - Golovin (80eme) pour Monaco

Avertissement : Glik (30eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


PSG
Areola (6) - Kehrer (4), Marquinhos (cap) (6), Kimpembe (6) - Dagba (6), Paredes (4) puis Cavani (73eme), Verratti (6) puis Draxler (76eme), Kurzawa (5) puis Neymar (46eme / 6) - D.Alves (7), Mbappé (8), M.Diaby (6)

N'ont pas participé : Buffon (g), Di Maria
Entraîneur : T.Tuchel


Monaco
Subasic (non noté) puis Benaglio (13eme / 4) - Henrichs (4), Glik (3), B.Badiashile (3), Ballo-Touré (4) - Jemerson (4) puis Aholou (66eme), A.Silva (5) - G.Martins (5), Golovin (6), R.Lopes (4) - Falcao (cap) (5) puis C.Vinicius (46eme / 5)

N'ont pas participé : Raggi, N'Doram, Chadli, M.Sylla
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.