Paris encore impitoyable

Paris encore impitoyable©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 23 février 2019 à 18h55

Le PSG a encore régalé le Parc des Princes ce samedi. Après une petite demi-heure où Nîmes a réussi à exister, l'incontestable leader de L1 a haussé le ton et déroulé avec une grande maîtrise pour s'imposer aisément au final (3-0).

Le debrief
Les Parisiens ont ainsi décroché leur deuxième victoire autoritaire de la semaine à domicile, dans la foulée de leur succès sur Montpellier mercredi (5-1). Ils n'ont surtout toujours pas perdu le moindre point à domicile cette saison en championnat, ayant marqué 50 buts en 14 matchs, soit une moyenne supérieure à 3,5 par rencontre. 50, c'est aussi le total symbolique de buts en L1 qu'a dépassé Kylian Mbappé, plus jeune joueur à atteindre ce cap dans l'histoire. Et dire que l'attaquant des Bleus n'était pourtant pas en réussite jusqu'à l'heure de jeu...

Le PSG a mis moins de temps que son meilleur buteur à se mettre en route. Bousculé pendant une trentaine de minutes par des Nîmois ambitieux, dans la lignée de ce qu'ils proposent depuis le début de la saison, il évoluait au petit trot, avec ou sans le ballon, ce qui provoquait la colère de Thomas Tuchel. Les hommes de Bernard Blaquart pressaient haut et causaient des soucis à leurs hôtes, obligés de reculer. Ça ne se traduisait pas forcément par de vraies situations en faveur des Gardois, mais ça avait le mérite de semer le doute dans les esprits parisiens. Il n'y est toutefois pas resté bien longtemps. Une fois que les Parisiens ont passé la vitesse supérieure, les débats se sont largement déséquilibrés. Les Crocos, éparpillés partout sur le terrain et incapables de mettre le pied sur le ballon pour endiguer les vagues, étaient dépassés à chaque accélération.

Les Parisiens étaient juste techniquement, saignants physiquement et précis dans leurs enchaînements, tout en imposant une pression étouffante aux Nîmois, et jusqu'à l'ultime minute, peu importe l'évolution du score. Avec un Mbappé plus inspiré, tant l'ancien Monégasque a vendangé tout ce qu'il a pu (10 frappes au total), l'addition aurait été beaucoup plus salée, ou tout simplement plus conforme à la physionomie (23 tirs et 65% de possession pour le PSG). Le coup de sifflet final a dû sonner comme un soulagement pour les visiteurs, tant ils étaient en souffrance. L'ampleur de la défaite les fait d'ailleurs sortir du Top 10 de L1 et ce résultat stoppe une série d'invincibilité de trois matchs. Les Parisiens sont eux impitoyables depuis leur revers à Lyon (2-1), avec six succès en autant de rencontres, pour 15 buts marqués et un seul encaissé. Comme si la piqûre de rappel avait fait effet.
Le film du match
12eme minute
Paredes délivre un bon ballon dans le dos de la défense nîmoise par Kurzawa. Le latéral du PSG perd du temps sur un mauvais contrôle et permet le retour de Ripart, qui ne l'empêche toutefois pas de déclencher un tir croisé. Ça passe juste à côté du poteau gauche de Bernardoni.

20eme minute
Corner pour Nîmes sur la gauche. Savanier s'en charge et enroule fort son centre, que Briançon coupe au premier poteau. Sa reprise de la tête aux six mètres frôle la barre d'Areola, qui était battu.

33eme minute
Festival technique de Verratti dans un tout petit périmètre avant de délivrer une passe pour Mbappé. Seul face à Bernardoni, l'attaquant du PSG ferme le pied droit au moment de frapper, mais le gardien nîmois, pris à contre-pied, sort une énorme parade en laissant traîner le pied pour dévier le tir en corner.

35eme minute
Servi par Alakouch sur une touche, Bouanga résiste à Verratti et à Bernat pour prendre sa chance dans un angle fermé. Ça passe juste à côté de la lucarne d'Areola au premier poteau, même si le gardien du PSG était sur la trajectoire.

38eme minute
Kurzawa combine avec Verratti avant de lancer Mbappé en profondeur. En toute décontraction, l'attaquant du PSG efface Bernardoni et conclut dans le but vide. Mais l'arbitre lève le drapeau pour signaler une position de hors-jeu, validée par la vidéo, même si elle est extrêmement limite.

40eme minute (1-0)
Verratti trouve une belle ouverture dans le dos de la défense nîmoise pour Nkunku. Le « titi » parisien réalise un contrôle magnifique à la tombée du ballon et enchaîne bien en glissant le ballon entre les jambes de Bernardoni.

45eme minute+1
Corner frappé sortant par Paredes depuis la droite. Thiago Silva s'élève plus haut que tout le monde pour envoyer une puissante reprise de la tête. Ce n'est pas cadré, mais Mbappé est sur la trajectoire pour prolonger le ballon au fond de près. D'une main volontaire, comme le confirme le VAR.

53eme minute
Kurzawa hérite d'un ballon côté gauche et prend de la vitesse balle au pied. Il fixe Briançon d'une feinte de frappe et finit par tirer fort du droit vers le premier poteau. Bernardoni est tout heureux de voir le ballon lécher son montant.

56eme minute
Paredes transmet à Marquinhos, qui délivre un petit centre dans la surface nîmoise où de nombreux Parisiens sont présents. Mbappé reprend de manière peu académique au point de penalty, mais Bernardoni sort une nouvelle parade de la main gauche pour éviter le break.

67eme minute
Landre cafouille le ballon face à Mbappé, qui lance immédiatement Nkunku. Le « titi » du PSG résiste au retour des défenseurs nîmois et tente un lob pour tromper Bernardoni. Son geste est juste, mais file atterrit juste à côté du poteau du but gardois.

69eme minute (2-0)
Une-deux impeccable entre Nkunku et Bernat, qui déborde tout en puissance sur la gauche. Il embarque toute la défense nîmoise avant de centrer en retrait pour Mbappé, qui finit du plat du pied droit aux six mètres.

79eme minute
Encore une offensive parisienne en nombre, avec Verratti, Nkunku et Mbappé qui touchent le ballon pour finir par décaler
Dagba. Ce dernier embarque la défense nîmoise d'une feinte de tir pour mieux centrer en retrait vers Mbappé, qui prend tout son temps pour ajuster Bernardoni. Mais le gardien nîmois a bien anticipé sur sa droite pour s'interposer.

88eme minute
Thioub sème la panique dans la surface parisienne en donnant le tournis à N'Soki. Après deux crochets, l'attaquant nîmois prend sa chance en force dans un angle très fermé. Mais Areola est vigilant pour sortir le ballon qui file au-dessus de sa tête.

89eme minute (3-0)
Suite à un corner nîmois, le PSG mène un contre éclair suite à une récupération de Nkunku dans les pieds de Ferri. Les Parisiens partent à trois contre un et le milieu parisien fixe bien Maouassa avant de transmettre à Mbappé, qui trompe Bernardoni en fermant son pied au dernier moment.
Tops et flops

TOP 3

NKUNKU parait avoir lancé pour de bon sa saison cette semaine. Déjà buteur contre Montpellier mercredi, le milieu du PSG a enchaîné avec une deuxième réalisation et démontré sa montée en puissance avec sa quatrième titularisation du mois. Beaucoup d'activité et de la justesse technique pour le « titi », pas passé loin du doublé en seconde période.

Après un premier quart d'heure moyen, VERRATTI a enclenché la vitesse supérieure et fait parler sa précision, en particulier dans le jeu long. Passeur décisif sur l'ouverture du score de Nkunku, il a multiplié les transmissions lumineuses et offert une grande maîtrise aux Parisiens dans l'entrejeu.

Positionné à un troisième poste différent, BERNAT a brillé à gauche de la défense à trois. Solide défensivement, il a surtout apporté le surnombre avec succès sur ses quelques montées dans son couloir et a fait mal à la défense nîmoise en venant de loin. En toute logique, il a terminé avec une passe décisive à son actif.


FLOP 3

BOBICHON n'est resté qu'une heure sur le terrain, mais elle a dû lui paraître une éternité. L'attaquant nîmois n'a touché que 9 ballons et en a perdu 4, traversant le match comme une ombre. En difficulté aussi dans le domaine défensif au cours d'un après-midi où il n'a jamais réussi à se situer.

Plus en vue que son partenaire d'attaque (22 ballons touchés), RIPART a toutefois terminé la rencontre avec un ratio catastrophique de 31% de passes réussies. Il a aussi souffert sur son côté face aux débordements permanents du duo Kurzawa - Bernat. Lui aussi a vécu un calvaire.

Dans un milieu où les Nîmois n'ont rivalisé qu'un petit quart d'heure, T.VALLS n'a tout simplement pas existé. Il a peiné à bien ressortir les ballons et n'a pas suffisamment aidé ses partenaires dans le travail défensif. Encore un joueur pour qui ça allait trop vite.
Monsieur l'arbitre au rapport
Amaury Delerue n'a pas réalisé son meilleur match de la saison, avec des coups de sifflets intempestifs quand il aurait mérité de laisser davantage jouer. Mais ça reste une copie propre pour l'arbitre, bien aidé par le VAR pour refuser deux buts à Kylian Mbappé en première période.
La feuille de match
L1 (26eme journée) / PSG - NÎMES : 3-0
Parc des Princes (45 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Delerue (5)

Buts : Nkunku (40eme), Mbappé (69eme et 89eme) pour le PSG

Avertissements : Paredes (16eme), Mbappé (45eme+1) et Bernat (72eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune


PSG
Areola (6) - Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (6), Bernat (7) - D.Alves (7) puis Dagba (73eme), Paredes (5), Verratti (7) puis N'Soki (81eme), Kurzawa (6) - Nkunku (7), Mbappé (6), Choupo-Moting (5) puis M.Diaby (81eme)

N'ont pas participé : Buffon (g), Draxler
Entraîneur : T.Tuchel


Nîmes
Bernardoni (6) - Alakouch (4), Briançon (cap) (4), Landre (4), Maouassa (4) - T.Valls (3) puis Bozok (89eme), Savanier (5), Ferri (4) - Ripart (4) puis B.Guillaume (76eme), Bouanga (4), Bobichon (3) puis Thioub (65eme)

N'ont pas participé : Valette (g), Paquiez, Lybohy, Alioui
Entraîneur : B.Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.