Monaco accroche Lille à son tableau de chasse

Monaco accroche Lille à son tableau de chasse©Media365
A lire aussi

Julien Pereira, publié le vendredi 15 mars 2019 à 22h55

Séduisante, l'AS Monaco s'est imposée sur le terrain de Lille, ce vendredi soir (0-1) grâce à un but de Carlos Vinicius dans les derniers instants de la rencontre.

Le debrief
Ses deux dernières sorties l'avaient peut-être fait oublier, mais Monaco est toujours l'épouvantail de la deuxième partie de championnat. Ce vendredi, lors de la 29eme journée de Ligue 1, le club du Rocher s'est offert le LOSC, sur son terrain (0-1), trois semaines après avoir battu Lyon. Costauds défensivement, tranchants offensivement mais longtemps perturbés par une prestation haut de gamme de Mike Maignan, les hommes de Leonardo Jardim ont fait la différence en toute fin de match, grâce à une réalisation superbe de Carlos Vinicius. Au classement, l'ASM remonte provisoirement au 16eme rang alors que les Dogues, deuxièmes, pourraient voir Lyon revenir à quatre points.

L'ASM est toujours invaincue sous l'ère II du technicien portugais et elle doit ce quatrième succès en sept matchs depuis son retour essentiellement à son audace. Celle d'avoir su prendre son adversaire du soir à son propre jeu d'abord, en lui laissant le contrôle du jeu pour agir en contre. La méthode aurait pu - dû ?- fonctionner plus tôt, grâce aux accélérations tranchantes de Gelson Martins et Rony Lopes, mais le portier lillois a longtemps repoussé l'échéance, battant au passage son record personnel d'arrêts sur un match (7 au total). L'attaque nordiste, très peu inspirée ces dernières semaines, a encore manqué de justesse dans le dernier geste. Ni Pépé, parfaitement éloigné du but par la défense du Rocher, ni Bamba, trop maladroit, et encore moins Leao, peu inspiré, n'ont réellement inquiété Subasic.

A l'opposée du terrain, Carlos Vinicius a longtemps été incapable de se procurer la moindre occasion de but. Pas encore dans le rythme, l'attaquant qui a compensé le forfait de Radamel Falcao s'est offert un moment de gloire, en fin de match, au profit d'un enchaînement digne d'un grand buteur. C'est peut-être la preuve que Jardim a bien vu en lui ce que peu d'autres avaient été capables de voir. Ce serait une autre réussite du coach lusitanien, qui n'en manque décidément pas depuis son retour en Principauté.
Le film du match
5eme minute
Première incursion lilloise. Pépé est trouvé dans la surface et parvient à dribbler Subasic. La passe en retrait de l'ailier ne trouve pas preneur.

6eme minute
Monaco répond. A droite, Rony Lopes provoque et frappe dans un angle fermé. Maignan repousse.

11eme minute
Plein axe, Ikoné réussit une superbe passe en profondeur qui permet à J.Bamba de se retrouver en position de frappe dans la surface. Le tir de l'ailier est bon mais le ballon heurte la barre transversale !

12eme minute
Rony Lopes récupère le ballon très haut dans le camp des Dogues. Le Portugais avance, fixe Xeka et décide, une nouvelle fois, de tirer dans un angle fermé. Maignan est encore vigilant.

15eme minute
Martins ! D.Sidibé déborde à droite et adresse un bon centre. Le ballon atterrit dans les pieds du Portugais, qui décide de tirer mais qui ne trompe pas Maignan, malgré une déviation d'un défenseur lillois.

23eme minute
T.MENDES ! A gauche, Pépé est magnifiquement servi en profondeur dans la surface. Le leader des Dogues attire Subasic avant de centrer en retrait, mais Thiago Mendes manque sa reprise et ne cadre pas !

42eme minute
Pépé fait des différences et décale Zeki Celik, à droite. Le centre du latéral turc est parfait mais Bamba, en pleine extension entre les six mètres et le point de penalty, ne parvient pas à redresser !

44eme minute
Cette fois, c'est au tour de Pépé de tirer dans un angle fermé mais là aussi, le portier monégasque repousse.

48eme minute
Perte de balle dangereuse de Lille dans le camp adverse. Rony Lopes file vers le but adverse pour disputer un deux contre un. Le Portugais sert Golovin côté gauche mais le tir du pied gauche de l'international russe est repoussé d'une main ferme de Maignan.

49eme minute
Dans la foulée, Gelson Martins contourne Y.Koné et frappe dans un angle fermé. Trop facile pour le portier du LOSC.

53eme minute
A 20 mètres, Martins sollicite Sidibé à droite. Le latéral lui rend le ballon dans la surface mais la tentative de l'international portugais est trop axiale pour inquiéter Maignan.

59eme minute
Pépé croise sa course et sert Leao. Alors que l'ancien attaquant du Sporting a plusieurs solutions dans la surface, il décide de frapper mais ne croise pas suffisamment pour tromper Subasic.

90eme minute (0-1)
BUT DE VINICIUS ! A la suite d'un long ballon mal repoussé par la défense lilloise, Aholou le remet dans la surface. Carlos Vinicius, couvert par Fonte au départ, réussit un superbe sombrero sur le défenseur portugais avant de crucifier Maignan !
Tops et flops

TOP 3

Dans les airs, avec de la puissance ou sur les côtés... Monaco a tiré dans toutes les positions et n'a trouvé la faille qu'en toute fin de match. Cela s'explique par la performance de Mike MAIGNAN, puisque le portier lillois a été longtemps insubmersible. Le gardien des Dogues a battu son record personnel d'arrêts et compensé certains oublis de sa défense. Il ne peut pas grand-chose sur le but de Vinicius.

Il est la belle histoire de ce match. Souvent approximatif dans ses prises de balle, pas toujours bien placé dans la surface, très peu disponible pour ses compères d'attaque, Carlos VINICIUS est sorti de sa boîte au meilleur des moments pour marquer. En toute fin de match, l'attaquant prêté à l'ASM a réussi un superbe enchaînement pour effacer Fonte et tromper Maignan.

Il ne lui a manqué qu'un but. Très actif, Rony LOPES a fait beaucoup de mal à la défense lilloise par ses accélérations tranchantes. L'ailier portugais a aussi été précieux par son repli défensif. Seul Maignan a un peu noirci sa prestation.


FLOP 3

Longtemps au niveau qu'il a affiché depuis qu'il a débarqué dans le Nord, José FONTE a flanché physiquement dans les derniers instants de la rencontre. Et cela a coûté cher à son équipe. A l'origine d'un coup-franc dangereux après une faute grossière sur Gelson Martins, l'international portugais est aussi fautif à deux reprises sur le but, puisqu'il est coupable d'une mauvaise relance avant d'être trompé par Carlos Vinicius.

Il a laissé des boulevards dans son dos, permettant à l'AS Monaco d'initier beaucoup d'occasions depuis son couloir. Épatant depuis qu'il a succédé à Ballo-Touré, Youssouf KONE a été décevant face à deux clients, Gelson Martins et Rony Lopes, dont le niveau est largement supérieur à la moyenne. Le latéral des Dogues s'est aussi rendu coupable d'une grossière perte de balle qui aurait pu déboucher sur un but monégasque si Golovin avait mieux joué le coup.

Les quatre éléments offensifs ont manqué de réussite et de justesse, mais XEKA a, lui, fait preuve d'une surprenante déficience technique. Le milieu de terrain du LOSC a parfois forcé ses passes quand le jeu demandait un peu plus de construction. Et il a aussi gaspillé quelques munitions.
Monsieur l'arbitre au rapport
M. Ben El Hadj a livré une prestation très correcte jusqu'au moment où il a refusé un but à Rony Lopes pour une faute de main peu évidente. On voyait mal comment l'attaquant monégasque pouvait éviter d'avoir le réflexe de protéger sa poitrine...
La feuille de match
L1 (29eme journée) / LILLE - MONACO : 0-1
Stade Pierre Mauroy (37724 spectateurs)
Temps frais - Pelouse en mauvais état
Arbitre : M.Ben El Hadj (5)

But : Aucun pour Lille - C.Vinicius (90eme) pour Monaco

Avertissements : Luiz Araujo (86eme), J.Fonte (89eme) et R.Fonte (90eme) pour Lille - Jemerson (6eme) et Sidibé (82eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


Lille
Maignan (8) - Zeki Celik (5), J.Fonte (cap) (3), Gabriel (4), Y.Koné (3) - Xeka (4), T.Mendes (4) puis T.Maia (87eme) - Pépé (5), Ikoné (5), J.Bamba (4) puis L.Araujo (71eme) - Leao (4) puis R.Fonte (74eme)

N'ont pas participé : Koffi (g), Soumaoro, Reinildo, Soumaré
Entraîneur : C.Galtier


Monaco
Subasic (6) - Sidibé (6), Glik (cap) (5), Jemerson (5), Ballo-Touré (6) - Adrien Silva (6), Aholou (5) - G.Martins (6), Golovin (4) puis Vainqueur (79eme), R.Lopes (6) puis Chadli (90eme)  - C.Vinicius (7)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Naldo, Henrichs, Foster, M.Sylla
Entraîneur : L.Jardim

Vos réactions doivent respecter nos CGU.