Lille ne lâche pas le morceau / Ligue 1 (J15)

Lille ne lâche pas le morceau / Ligue 1 (J15)©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le mercredi 16 décembre 2020 à 20h50

Nouveau leader du championnat, le LOSC a évité le piège en déplacement chez la lanterne rouge dijonnaise.

La différence en début et en fin de match. Dans le choc des extrêmes, lors de la 15e journée de Ligue 1, Lille a obtenu son neuvième succès de la saison (0-2), sur des réalisations de Yusuf Yazici (18ème) et Timothy Weah (90ème+3). Un résultat qui leur permettra, quoiqu'il arrive, de garder les commandes du classement, à l'issue de cette journée.




Ligue 1 : Lopez va vendre le LOSCpar RMC Sport

Pour quitter la Bourgogne en vainqueurs, les Nordistes se sont appliqués à bien rentrer dans leur partie. La première période semblait d'ailleurs à sens unique, avec une vague lilloise constamment présente devant la surface de Dijon. Yusuf Yazici est notamment le plus actif, avec le premier tir cadré, sur un coup franc enroulé (6ème) et la première grosse occasion du match, sur un tir croisé détourné par Anthony Racioppi (8ème). Ce n'est donc pas une surprise si le Turc est l'auteur de l'ouverture du score, sur un centre en retrait millimétré de son compatriote, Zeki Celik (18ème).

Ne pas baisser sa garde

Faciles, les visiteurs ont toutefois longtemps manqué de réalisme pour faire le break. Pire, ils étaient tout prêt d'offrir un but cadeau à leur adversaire sur un contrôle manqué par Mike Maignan, à l'heure de jeu (59ème). De quoi enorgueillir des Dijonnais inoffensifs jusque-là. Glody Ngonda (80ème) puis Bersant Celina (85ème) se sont tour à tour essayés à des frappes lointaines. Sans succès.

Les locaux ont laissé passer leurs chances et sont tout heureux de voir monsieur Ben El Hadj annuler un penalty trop sévèrement accordé quelques secondes plus tôt, pour une faute supposée sur Burak Yilmaz (89ème). Mais sur un dégagement manqué, c'est bien Timothy Weah qui a permis au LOSC, d'une frappe pure du droit, d'éviter une contre-performance notable (90ème+3), à maintenant quatre jours du choc annoncé face au Paris Saint-Germain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.