Ligue 1 : Monaco à la relance

Ligue 1 : Monaco à la relance©Media365
A lire aussi

Guillaume Blanchard, publié le mardi 04 février 2020 à 21h40

C'était loin d'être formidable, mais Monaco a assuré l'essentiel en allant chercher la victoire mardi, contre Angers (1-0, 23eme journée de Ligue 1).

Monaco peut remercier Stevan Jovetic. Titulaire ce soir, le buteur monténégrin a offert trois très bons points à ses coéquipiers et à Robert Moreno, qui signe au passage son premier succès en Ligue 1 après quatre matchs sans victoire (1 nul, 3 défaites). L'ancien attaquant de Manchester City et de l'Inter Milan a en effet marqué le seul but du match (18eme) sur une inspiration géniale : une astucieuse tête en arrière qui a lobe un Danijel Petkovic sorti trop loin de ses buts sur une transversale non moins astucieuse de la nouvelle recrue Youssouf Fofana. Grâce à ce succès, les Monégasques grimpent provisoirement à la 9eme place, cédant leur 13eme position à leur adversaire du soir, Angers.

Une première mi-temps pourtant équilibrée

Le match a d'abord débuté de manière timide avec deux blocs défensifs bas qui se sont rapidement mis en place et un rythme lent qui n'a que légèrement progressé au fil des minutes. Les débats étaient alors plutôt équilibrés mais les occasions trop rares. Seuls Rachid Alioui (12eme) côté angevin et Youssouf Fofana (16eme) côté monégasque ont mis à contribution les gardiens adverses. Le déclic arriva quelques minutes plus tard, à la 20eme minute, avec l'ouverture du score de Stevan Jovetic qui confirme son retour en forme trois jours après avoir déjà marqué à Nîmes (défaite 3-1). Un superbe but qui n'a néanmoins réveillé ni Monégasques ni Angevins jusqu'à la pause.

Angers peut avoir des regrets

C'est un tout autre match que les deux équipes ont offert en seconde période. Les hommes de Stéphane Moulin se sont en effet rapidement lancés à l'assaut du but de Benjamin Lecomte dès le retour des vestiaires face à des Monégasques plus enclins à conserver le score qu'à tenter de l'alourdir. Les hommes de Robert Moreno ont ainsi préféré jouer la sécurité avec une défense basse et de longs dégagements à la récupération du ballon, repoussant ainsi les diverses attaques angevines. Une tactique payante au final puisque ni Pierrick Capelle (64eme), ni Baptiste Santamaria (73eme) ne sont parvenus à trouver le cadre malgré de belles frappes à l'entrée de la surface. Casimir Ninga (88eme) et Vincent Manceau (89eme), d'une belle demi-volée du droit, n'ont pas eu plus de chance.



Monaco s'impose finalement 1-0 dans la douleur avec seulement six frappes, contre seize pour Angers. Une première victoire en championnat sans la manière pour Robert Moreno avec l'ASM, qui aura tout de même le mérite de relancer le club du Rocher, à cinq points de la 4eme place occupée par Lille. Un succès d'autant plus important qu'il s'agit d'un clean-sheet, le sixième cette saison de la part de la 18eme défense du championnat. De bon augure avant d'aller affronter Amiens samedi à l'occasion de la 24eme journée de Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.