Ligue 1 : Le Losc enchaîne bien

Ligue 1 : Le Losc enchaîne bien©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 06 décembre 2019 à 20h55

Lille prend position sur le podium de Ligue 1, à la faveur de son succès minimal - mais logique - devant Brest vendredi (1-0, 17eme journée).

Le debrief
Ce n'est pas encore le retour du LOSC flamboyant de la saison dernière. Mais Lille a retrouvé la formule pour enchaîner les succès. Le club nordiste a décroché vendredi sa troisième victoire de rang en championnat, ce qui ne lui était plus arrivé depuis début 2019, en venant à bout de Brest (1-0). Un troisième succès consécutif sur le même score qui propulse les Dogues sur le podium de L1, dont ils occupent la 3eme place, à trois petits points de l'OM. Trois jours après leur démonstration contre Strasbourg (5-0), les Bretons sont eux retombés dans leurs travers en déplacement, où ils n'ont pris que cinq points en huit matchs à l'extérieur depuis le début de la saison.

Ils nourriront probablement des regrets. D'abord d'avoir concédé l'unique but de la rencontre à un moment où ils évoluaient temporairement à dix en raison d'une blessure. Ensuite d'avoir attendu le dernier quart d'heure pour réellement chercher à mettre en difficulté une équipe lilloise pas si sereine défensivement. Mais les hommes d'Olivier Dall'Oglio aurait réussi un petit hold-up s'ils avaient autre chose qu'une défaite de leur voyage dans le Nord. Incapables de tenir durablement le ballon dans le camp adverse et de combiner offensivement, les Brestois ont subi les assauts répétés de Lillois sur la lancée de ce qu'ils font de bien depuis une bonne semaine, dans un 4-4-2 où ils semblent avoir trouvé la bonne carburation.

Si le quatuor reste en rodage, à l'image de discussions parfois animées entre Renato Sanches et ses compères, il a envoyé des signaux très positifs sur sa complémentarité à venir. Les Dogues ont aussi affiché un allant nouveau, poussant jusqu'au bout dans l'espoir d'inscrire un deuxième but pour se mettre à l'abri, plutôt que de se recroqueviller en attendant le coup de sifflet final, comme ils l'avaient face à Dijon le week-end dernier. Ils ont retrouvé du jus et de la spontanéité, deux des qualités qui avaient fait leur succès la saison dernière. A ce rythme-là, les Lillois redeviendront vite des candidats sérieux à une place sur le podium en fin de saison, et plus si affinités, ce qui n'était pas si évident il y a encore une semaine. Mais la règle de trois est passée par là.
L'instant T :
Brest s'est fait hara-kiri. Victime d'une blessure musculaire en début de match, Jean-Charles Castelletto a vite donné le sentiment de ne pas pouvoir continuer et s'est mis à terre pour se faire soigner. Mais il a hésité à rester sur le terrain, ce qui a provoqué une tergiversation sur son remplacement par Denys Bain, qui a du temps à se préparer. En attendant, Cristian Battocchio a pallié son absence en défense centrale. Un choix étonnant qui s'est payé cash, les Brestois concédant le seul but du match dans cette courte période en infériorité numérique.
Les buts
17eme minute (1-0)
R.Sanches trouve Ikoné dans la surface brestoise. L'ancien Parisien s'emmène bien le ballon sur son contrôle et déborde ensuite Duverne. Du bout du pied gauche, il centre en retrait pour Osimhen, qui devance Battocchio pour conclure à bout portant en frappant du droit en pivot.
Les tops et les flops
Gautier LARSONNEUR (8)
Gautier Larsonneur y est pour beaucoup si Brest a pu croire jusqu'au bout en sa chance de prendre un point. S'il a parfois manqué de sérénité au pied, le gardien breton s'est révélé impérial sur sa ligne. Le promu concédant 10 tirs cadrés, l'international Espoirs a enchaîné les parades, dont certaines spectaculaires, pour éviter à son équipe de sombrer. Laissé à l'abandon en fin de match sur l'action du penalty, qu'il a concédé avant de stopper la tentative de J.Bamba.
Renato SANCHES (7)
Renato Sanches poursuit sa montée en puissance. Encore aligné sur le côté droit de l'attaque lilloise, il y a fait d'énormes différences balle au pied. A l'origine de l'ouverture du score, il a attiré les ballons (meilleur total pour un joueur offensif) et aurait pu terminer avec au moins une passe décisive si l'un de ses nombreux centres distillés avait trouvé preneur. Pas loin de marquer aussi en deux occasions.
Mathias AUTRET (3)
Un match à oublier pour Mathias Autret. Relancé par Dall'Oglio après avoir regardé du banc la démonstration contre Strasbourg dans la semaine (5-0), le capitaine brestois n'a pas franchement marqué des points. Seulement 62% de passes réussies, 9 ballons perdus et une influence minimale dans le jeu : il n'a pas pesé à la hauteur de ce qui était attendu de lui.
La feuille de match
LILLE - BREST : 1-0
Stade Pierre-Mauroy (20 000 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse bonne
Arbitre : M.Wattellier (3)

Buts : Osimhen (17eme) pour Lille

Avertissements : Larsonneur (92eme) pour Brest

Expulsion : Aucune


Lille
Maignan (6) - Celik (5), J.Fonte (cap) (6), Gabriel (5), Bradaric (6) - R.Sanches (7) puis L.Araujo (80eme), Xeka (5) puis Bo.Soumaré (76eme), André (6), J.Bamba (5) - Ikoné (6) puis Yazici (87eme), Osimhen (6)

N'ont pas participé : L.Jardim (g), Djalo, Pied, L.Rémy
Entraîneur : C.Galtier


Brest
Larsonneur (8) - Faussurier (4), Castelletto (non noté) puis Bain (17eme / 5), Duverne (4), Baal (4) - Lasne (4) puis Grandsir (78eme), Battocchio (4), Belkebla (4) - Autret (cap) (3) puis Charbonnier (65eme), A.Mendy (4), Cardona (4)

N'ont pas participé : D.Léon (g), Perraud, Belaud, Magnetti
Entraîneur : O.Dall'Oglio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.