Ligue 1 (J36) : Lille s'amuse à Lens et consolide sa place de leader

Ligue 1 (J36) : Lille s'amuse à Lens et consolide sa place de leader©Media365

Rédaction Media365, publié le vendredi 07 mai 2021 à 22h51

Ce vendredi soir, en ouverture de la 36eme journée de Ligue 1, Lille s'est imposé sur la pelouse de Lens (0-3), grâce à un doublé de Burak Yilmaz (4eme sp, 40eme) et à un but de Jonathan David (60eme). Les Dogues sont assurés de rester premiers à l'issue de cette journée.

Considérant que le grand film d'une saison de football se base toujours sur une histoire d'hommes, certains prennent un peu plus de place que d'autres dans le casting. On ne sait pas encore où terminera cette équipe de Lille quand le rideau se fermera. Ce que l'on sait, c'est que le nom de Burak Yilmaz sera le plus visible sur l'affiche - avec celui du réalisateur Christophe Galtier. Froid, clinique, caractériel, l'attaquant turc a endossé à 35 ans un rôle de sauveur qui lui va comme un gant. Comme Lyon, Lens, promu pourtant si fringant, ne lui a pas résisté dans le derby du Nord.

Burak Yilmaz s'est (encore) occupé de tout

Il faut dire que le leader a eu droit à un scénario rêvé dans cette affiche électrique. Après une remise de Yilmaz, Bamba a provoqué un penalty dès la quatrième minute de jeu. Le Turc ne s'est pas gêné pour le transformer sèchement et placer le LOSC sur les bons rails (0-1, 4eme). Les Sang et Or se sont bien révoltés, avec une séquence intéressante au cœur du premier acte, mais Maignan a fait le métier face à Fofana (17eme) ou encore Ganago (28eme). La tâche est devenue presque impossible lorsque Michelin a laissé ses coéquipiers à dix après un coup de coude sur Çelik (35eme). Condamnée à jouer en infériorité numérique pendant presque une heure, l'équipe de Franck Haise n'avait plus beaucoup de leviers à activer.

Attentistes, les Dogues en ont alors profité pour piquer une deuxième fois, juste avant la pause, à un autre moment clé. C'est encore l'intenable Burak Yilmaz qui s'est chargé de tout avec un enchaînement technique exceptionnel, conclu par une frappe limpide aux 25 mètres (0-2, 40eme). Lille pouvait voir venir après la pause. Et le LOSC n'a pas levé le pied, forçant Leca à faire des miracles (55eme, 58eme). C'est donc en toute logique que le leader s'est mis définitivement à l'abri à une demi-heure de la fin, Jonathan David profitant d'un tir de Bamba relâché par Leca pour inscrire le but du 3-0 (60eme).

Lens n'a pas à rougir

Vaillants, les Lensois auraient pu et dû réduire la marque au cours d'un dernier quart d'heure disputé à la force du courage et de l'honneur, mais Maignan, bien chaud sur sa ligne, les a écœurés (84eme, 89eme). Avec quatre points d'avance sur le Paris Saint-Germain, le leader continue de mettre la pression sur le champion en titre, qui se déplacera à Rennes dimanche soir. Il ne lui restera que deux foulées avant la fin. À deux pas de ce titre. Si proche, si loin...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.