Ligue 1 (J26) : Mavididi et Montpellier enfoncent Rennes

Ligue 1 (J26) : Mavididi et Montpellier enfoncent Rennes©Media365
A lire aussi

Franck GUIDICELLI, publié le dimanche 21 février 2021 à 14h52

Ce dimanche après-midi, Montpellier a battu Rennes (2-1), dans le cadre de la 26eme journée de Ligue 1, grâce à un doublé de Stephy Mavididi (17eme, 27eme), contre une réalisation de Sehrou Guirassy (78eme).

Ultra réaliste en première période, Montpellier a fait la différence avant la pause grâce à un doublé de Stephy Mavididi (16eme, 26eme) face à des Rennais inoffensifs. Un penalty raté de Téji Savanier (50eme) puis un but de Serhou Guirassy (77eme) ont laissé planer un semblant de suspens en fin de match mais c'est bien Montpellier qui a fait la bonne affaire du jour.

Mavididi fait le show

Bilan de santé très différent entre Montpellier qui sort d'une belle victoire à Lyon (2-1) et Rennes qui n'arrive plus à gagner depuis 4 matchs. Les Bretons peuvent toutefois compter sur leur solidité en déplacement sachant qu'ils sont invaincus depuis six matchs à l'extérieur. Pour ce match indécis, Michel Der Zakarian devait se passer une nouvelle fois d'Andy Delort à la pointe de l'attaque montpelliéraine. Pour suppléer l'ancien Tourangeau, l'entraineur de Montpellier a osé le pari du jeune Elye Wahi, trois fois buteur en un mois en sortant du banc. Dès le début du match, ce sont les Rennais qui ont pris les choses en main face à une équipe de Montpellier positionnée très bas. Les Bretons ont réussi à se créer plusieurs occasions mais sans succès. Serhou Guirassy avait pourtant cru ouvrir le score en reprenant un centre d'Adrien Truffert d'une belle « Madjer » mais Omlin était bien placé pour repousser (7eme). Au contraire ce sont les Héraultais qui ont ouvert le score sur leur première occasion. Au départ un coup-franc distillé par Téji Savanier pour une reprise du bout du pied de Stephy Mavididi (16eme, 1-0) qui ne laissait aucune chance à Alfred Gomis. Un but qui a fait beaucoup de mal au moral des Rennais qui semblaient avoir le match en main. Pour preuve une passe en retrait mal ajustée de Jonas Martin allait permettre à Montpellier de doubler la mise. Florent Mollet a intercepté la passe du Rennais pour servir Elye Wahi qui a vu sa frappe être contrée. Le ballon est alors revenu sur Stephy Mavididi qui se l'est emmené du pied droit pour conclure du gauche. (26eme, 2-0). Les joueurs de Michel Der Zakarian ont su être réalistes de manière quasi chirurgicale pour revenir aux vestiaires avec deux buts d'avance et surtout pour mettre de gros doutes dans les têtes bretonnes. Nul doute que Julien Stephan a bien dû tenté de remobiliser ses troupes à la pause pour espérer un second acte bien différent.

Guirassy relance le match

Bis repetita dès l'entame de la seconde période avec des Rennais qui font bien circuler le ballon mais se font prendre sur un contre de Montpellier. Stephy Mavididi, encore lui, file sur le côté gauche avant de feinter la frappe devant Hamari Traoré qui se fait prendre et le fauche dans la surface ; Clément Turpin n'hésite pas et siffle un penalty logique. Téji Savanier s'en charge mais frappe au-dessus (50eme). Un soulagement pour les Rennais  qui étaient tout proches de la correctionnelle. Des Bretons qui sont sauvés quelques minutes plus tard par leur gardien auteur d'un double arrêt magnifique pour préserver le suspens (62eme). Julien Stephan a alors essayé de changer les choses en effectuant un triple changement peu après l'heure de jeu. Un coaching gagnant avec notamment la doublette Eduardo Camavinga et Clément Grenier qui a fait beaucoup de bien à la construction du jeu rennais. Pour preuve, c'est Clément Grenier qui a bien servi Serhou Guirassy dans la surface pour la réduction du score (2-1, 76eme). L'ancien Amiénois a su éliminer Omlin avant de marquer d'une frappe croisée, poteau rentrant. Le match était alors complètement relancé et Rennes pouvait de nouveau y croire. Mais ce ne fut pas suffisant, les Montpelliérains restant bien en place pour conforter ces trois points précieux dans la course à l'Europe. Les Rennais poursuivent donc leur mauvaise série avec cinq matchs sans victoire et seulement deux points pris sur quinze possibles. Les Bretons vont devoir réagir vite s'ils veulent encore croire à l'Europe et ça passe par un bon résultat contre Nice lors de la prochaine journée avant d'enchainer Lyon et Marseille. Pour Montpellier, c'est l'inverse, la bonne série continue et les Héraultais vont pouvoir aborder sereinement un calendrier plutôt favorable avec Reims, Lorient et Nîmes au programme. Et des raisons objectives de continuer de croire à l'Europe en fin de saison.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.