Ligue 1 (J14) : Strasbourg arrache le match nul face à Reims

Ligue 1 (J14) : Strasbourg arrache le match nul face à Reims©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 21 novembre 2021 à 17h04

Menés au score par Reims dès la 22eme minute et après avoir vu Kevin Gameiro manquer un penalty juste avant la mi-temps, les joueurs de Strasbourg ont arraché le match nul au bout du temps additionnel (1-1).



Julien Stéphan, Oscar Garcia. Tous deux arrivés lors du Mercato pour lancer un nouveau cycle, les tacticiens ont depuis suivi des dynamiques opposées. L’ancien entraîneur du Stade Rennais a prévenu qu’il aurait besoin de temps avant que son collectif se trouve, connaissant un début d’exercice délicat avant de replacer Strasbourg dans le ventre mou. Fortune diverse pour l’ex-coach de Saint Etienne, qui a séduit par son jeu léché lors des premières rencontres, puis a vu son équipe se déliter et tomber au classement. Les Alsaciens ont pris les Marnais à la gorge dès l’entame. Le ballon a rapidement navigué sur les côtés, et Dimitri Liénard a proposé des centres incisifs. A la 7eme minute, Kevin Gameiro a repiqué de la gauche vers l’axe, enroulant du droit et de 22 mètres. Une magnifique tentative, retombée juste derrière la lucarne opposée. L’international français était tout aussi inspiré, mais pas beaucoup plus verni dix minutes plus tard, quand sa volée en angle fermé a lobé Pedrag Rajkovic, pour échouer quelques centimètres au-dessus de la cible !

Ekitike permet aux visiteurs de prendre la mène



A la 21eme minute, les Rémois ont montré le bout de leur nez sur corner. Au premier poteau, El Bilal Touré a prolongé de la tête le coup de pied de coin. Au second, Wout Faes a repris de l’intérieur, mais Lucas Perrin a contré sur sa ligne. Quelques instants plus tard, Ghislain Konan a remonté son couloir et centré devant la cage, où l’appel d’E.B. Touré a amené Matz Sels puis Alexander Djiku à se trouer. Le jeune Hugo Ekitike n'a alors plus eu qu’à s’appliquer pour conclure ! Les Marnais ont ainsi ouvert le score contre le cours du jeu, ce qui leur a permis de se replier encore un peu plus autour de leur surface. Une surface dans laquelle Dion Lopy a naïvement bousculé Sanjin Prcic à la 40eme minute, offrant ainsi l’opportunité à Gameiro d’égaliser sur penalty. Alors que Rajkovic se découvrait sur la droite, Gameiro choisissait le milieu en hauteur… un peu trop haut ! Dominatrice, l’équipe de Julien Stéphan est donc rentrée au vestiaire en étant menée au score.

Bellegarde arrache le nul à la dernière seconde



Peu avant l’heure de jeu, Adrien Thomasson a pris sa biscotte après un geste de frustration sur Nathanaël Mbuku. Les Strasbourgeois n’arrivaient plus à trouver des brèches. Leur entraîneur a senti que le moment de prendre des risques était venu. Stéphan a rappelé un défenseur (Lucas Perrin) et un milieu (Prcic) au profit de deux attaquants (Majeed Waris et Moïse Sahi). Le Malien s'est d’emblée mis en évidence, interceptant une mauvaise relance de Yunis Abdelhamid pour se faufiler vers le but et croiser du gauche en s’ouvrant l’angle. Laissant traîner la jambe droite, Rajkovic l'a mis en échec ! A la 82eme minute, les Alsaciens ont bénéficié d’un coup-franc à 25 mètres plein axe, mais Liénard l'a expédié dans le mur. Julien Stéphan a alors lancé Jean-Ricner Bellegarde. Les Rémois ont plié toujours sans rompre, mais ont dpu se pincer devant le temps additionnel annoncé par le quatrième arbitre : sept minutes ! Bellegarde a deviné ses adversaires à bout de force, et a sonné la charge sur la gauche dans le temps additionnel. Si son centre était parfait, Sahi a une nouvelle fois manqué le coche au sol à bout portant ! On venait alors de passer la quatrième minute d’arrêts de jeu, mais la Meinau a continué à y croire. Dans les ultimes secondes, le jeune Nordine Kandil s'est fait attraper le pied par Abdelhamid à 25 mètres du but. Regard déterminé, Bellegarde a demandé à Liénard de lui laisser le coup-franc. Et le capitaine a bien fait d’obtempérer, puisque la frappe enroulée par son partenaire a sauté le mur, terminant sa course précise dans le petit filet droit, à mi-hauteur, sous le regard impuissant de Rajkovic. Monsieur Delerue décidait que ce serait la dernière action de cette partie très animée (1-1) !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.