Ligue 1 (J14) : Rennes enfonce Nice et se relance

Ligue 1 (J14) : Rennes enfonce Nice et se relance©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 13 décembre 2020 à 14h50

Ce dimanche, à l'occasion de la 14eme journée de Ligue 1, Rennes s'est imposé sur la pelouse de Nice (0-1), grâce à un but de M'Baye Niang (28e). Le club breton met fin à une série de huit matchs sans succès, toutes compétitions confondues, alors que les Aiglons enregistrent justement leur huitième match d'affilée sans victoire.


Nice, plus à l'aise en contre

Ce sont deux équipes très malades qui s'affrontaient ce dimanche après-midi dans les Alpes Maritimes, puisque ni Azuréens, ni Bretons n'ont remporté de rencontre, toutes compétitions confondues, depuis le week-end du 31 octobre. Les hommes d'Adrian Ursea, le nouvel homme fort sur le banc des Aiglons, ont été les premiers à se signaler. Dès les premières secondes, Amine Gouiri a testé Romain Salin à l'entrée de la surface. Mais la tentative de l'international Espoir a été trop centrale pour inquiéter le dernier rempart rennais (2eme). Les contres de l'équipe locale ont semblé particulièrement gêner la défense bretonne, puisqu'Amine Gouiri, à nouveau lui, a cette fois servi Alexis Claude-Maurice à gauche, en position idéale. Malheureusement, l'ancien joueur du FC Lorient a dévissé sa frappe enroulée du droit (8eme). Le numéro 10 des Aiglons a de nouveau tenté sa chance peu de temps après, mais un arrêt salvateur de Romain Salin a sauvé les meubles rennais (12eme).

M'Baye Niang, à l'instinct

Ce dernier avertissement a réveillé l'équipe visiteuse, à son tour dangereuse, mais la reprise de la tête de Nayef Aguerd sur un corner de Clément Grenier, a été sortie de manière acrobatique et quasiment miraculeuse par Amine Gouiri, encore lui, sur sa ligne de but (14eme). Les Aiglons n'ont plus jamais été à l'aise dans cette première période, et les hommes de Julien Stéphan en ont crânement profité. Une passe hasardeuse, en retrait, de Jordan Lotomba est parvenue à Danilo Barbosa. Mis en difficulté, l'ancien défenseur du Sporting Braga a manqué son contrôle. Le cuir est parvenu à M'Baye Niang à gauche de la surface. L'ancien attaquant de l'AC Milan a décidé de fusiller Walter Benitez d'une frappe instinctive du droit au premier poteau. A raison, puisque le gardien argentin du Gym a fini battu (0-1, 28eme). Le premier but de la saison pour M'Baye Niang et le 31eme de sa carrière dans notre Ligue 1. Une joie salvatrice pour l'attaquant international sénégalais, dont le début de saison a été très compliqué, avec notamment, des désaccords avec Julien Stéphan et un transfert avorté à l'AS Saint-Étienne.

Les Rouge et Noir n'ont jamais vraiment été inquiétés par la suite, les coéquipiers de Hicham Boudaoui manquant cruellement d'inspiration. Hésitante en première période, la connexion Steven Nzonzi - Eduardo Camavinga a dicté le tempo du second acte. Les Rennais auraient même pu alourdir la marque si Nayef Aguerd, toujours lui, avait cadré sa reprise de la tête à l'entrée du petit rectangle (82eme). Le Stade Rennais met un terme à sa série de huit rencontres consécutives sans victoire et remonte provisoirement à la 8eme place (22 points). Le Gym et Amine Gouiri en sont désormais à 3 défaites en 4 rencontres de Ligue 1. Il est temps que 2020 se termine, pour tout le monde mais particulièrement pour l'équipe de Kasper Dolberg.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.