Ligue 1 (J13) : Lens voit triple, Openda aussi

Ligue 1 (J13) : Lens voit triple, Openda aussi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le vendredi 28 octobre 2022 à 22h51

Pour la deuxième fois de la saison, le RC Lens décroche une troisième victoire de suite en Ligue 1, face à Toulouse vendredi (3-0, treizième journée). Lois Openda a marqué les trois buts.



La suite de l'histoire dévoilera jusqu'où peuvent aller ces Lensois. Pour le moment, l'heure est à la fête. Et l'on ne voit pas bien ce qui pourrait arriver à cette équipe, tant elle provoque son insolente réussite, semaine après semaine. Au Vélodrome, il y a quelques jours, les Sang et Or avaient été chamboulés de tous les côtés, mais leur solidarité, couplée à un épatant réalisme, avait eu raison d'un OM supérieur dans le jeu. Ce vendredi soir, changement de décor : c'est Toulouse qui se présentait à Bollaert pour tenter d'accrocher les Sang et Or.

Ce match avait évidemment une saveur particulière pour Franck Haise et Philippe Montanier. Le premier a succédé au second quand le Racing est remonté dans l'élite en 2020. Deux ans plus tard, c'est le Téfécé de Montanier qui endosse le costume de promu ambitieux. En cela, la réception du champion de Ligue 2 s'apparentait au match piège par excellence pour les Lensois. Ils ont parfaitement su l'éviter.

Lens ou l'art de la patience

Franck Haise avait remodelé son onze en plaçant Saïd, ancien de la maison toulousaine, en pointe de son habituel système en 3-4-2-1. Pereira Da Costa, qui ne cesse de marquer des points, l'épaulait. Dans l'entrejeu, Onana se joignait à la paire Fofana - Abdul Samed, appelée à enchaîner, avec Frankowski et Machado sur les côtés, dans des rôles de pistons.

En réalité, il a fallu attendre longtemps pour voir les bonnes intentions lensoises. Le premier acte a été tactique et poussif. Lens est tombé contre une formation toulousaine bien organisée, sans surprise, avec un quadrillage visant à fermer les espaces au maximum. Cela s'est traduit par une première période sans grand éclat - citons simplement une tentative de Fofana hors-cadre (12e).


Le coaching gagnant de Franck Haise

C'est au retour des vestiaires que tout s'est accéléré. Pereira Da Costa a obtenu un penalty que Fofana n'est pas parvenu à transformer, l'Ivoirien butant sur Dupé (48e). Pas de quoi décourager ces Sang et Or coriaces. D'autant que Haise a utilisé de nouvelles cartouches en lançant Openda et Stotoca pour la dernière demi-heure. Un coaching gagnant, si ce n'est le coup parfait. Car ce sont ces deux hommes qui ont forcé le verrou toulousain, un centre précis de Sotoca trouvant la tête d'Openda pour l'ouverture du score (1-0, 62e).

Openda fait le show

Décidément très inspiré, Franck Haise a ensuite eu la bonne idée de lancer Claude-Maurice, qui a illuminé la fin de match par ses accélérations. Après une première action en solo (82e), l'ancien Niçois a été à l'origine du break, avec un pressing victorieux qui a profité à Openda, buteur opportuniste pour sceller le succès des siens (2-0, 86e). Le dauphin du PSG n'en demandait pas plus, mais Openda y est allé de son triplé grâce à un superbe enchaînement suite à un nouveau service de Claude-Maurice (3-0, 90e+2).

Ce 3-0 à l'expérience suffit largement au bonheur du Racing. Comme pour attester qu'il peut désormais gagner sans se montrer constant sur la durée d'un match, en équipe de haut de tableau qu'il est devenu. La photographie du classement vient le rappeler : Lens aura l'assurance de rester à la deuxième place à la fin du week-end, tout en se payant le luxe de revenir à deux points de l'ogre parisien. Une soirée réussie. Une de plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.