Ligue 1 : Dijon fait parler son efficacité pour battre Brest

Ligue 1 : Dijon fait parler son efficacité pour battre Brest©Media365

Rédaction , publié le samedi 01 février 2020 à 22h50

Mama Baldé a été exceptionnel ce samedi lors de la 22eme journée de Ligue 1. Avec un doublé, il a permis à Dijon de battre Brest (3-0).

Premier non-relégable au classement à la 17e place, Dijon se devait de l'emporter pour prendre ses distances avec la zone rouge tandis que les Brestois avaient l'opportunité de grimper dans la première partie de tableau en cas de succès. Galvanisé par l'enjeu, le DFCO a répondu présent en s'imposant (3-0). Les Dijonnais s'en sont remis à Mama Baldé, auteur d'un doublé (3e, 20e), et à une réalisation de Stephy Mavididi (77e) pour se donner un peu de répit en championnat. Ce succès permet aux Bourguignons de grimper à la 16e position et prendre 5 longueurs d'avance sur le 18e, Amiens (barragiste). Brest reste de son côté bloqué à la 14e place.

Un Baldé chirurgical

En mauvaise posture sur le plan comptable avant la rencontre, Dijon a su faire abstraction de sa situation très rapidement. Agressif offensivement en début de rencontre, Dijon n'a eu besoin que d'une occasion pour prendre les devants. Sur un bon débordement sur le flanc droit, Fouad Chafik dépose le ballon au second poteau sur la tête de Mama Baldé (3e). Pas rassasié, le Bissau-Guinéen remet ça un bon quart d'heure après l'ouverture du score. On reprend les mêmes et on recommence avec Chafik à la manœuvre qui lance dans la profondeur Baldé qui va ajuster Gautier Larsonneur d'un tir à ras de terre de l'extérieur du pied droit (20e). Un doublé pour Baldé, deux passes décisives pour Chafik, de quoi dégoûter des Bretons apathiques sur le plan défensif jusqu'à la fin de la première période.

Brest dégoûté par Gomis

Après une inefficacité offensive effarante en première période avec aucun tir cadré, Brest n'avait plus à rien à perdre pour inverser la tendance. Plus entreprenant, plus en mouvement, le SB29 pousse et se montre enfin dangereux par Gaëtan Charbonnier, inspiré qui tente sa chance du droit (54e) mais qui bute sur un Alfred Gomis des grands soirs. En plein temps fort Brest insiste par Julien Faussurier qui échoue (58e) face au gardien sénégalais. Alors qu'on pense que le vent tourne en faveur des Bretons, le réalisme dijonnais revient au galop. Romain Amalfitano va adresser une passe chirurgicale dans la profondeur à Stephy Mavididi qui ne manque pas de sang froid pour assommer Brest (77e). Le show de Gomis peut alors reprendre, et Charbonnier en fait les frais en manquant son duel sur un tir à bout portant au point de penalty (83e). Pas vernis, les Bretons repartent bredouilles de Dijon. Le DFCO se donne un bol d'air.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.