Ligue 1 : Ça coince encore pour l'OM

Ligue 1 : Ça coince encore pour l'OM©Media365
A lire aussi

Axel Divio, Media365, publié le samedi 19 décembre 2020 à 21h08

Mauvaise semaine pour l'Olympique de Marseille, tenu en échec samedi à domicile par Reims (1-1, seizième journée de Ligue 1).

La saison dernière, le Stade de Reims avait climatisé le stade Orange Vélodrome dès l'ouverture de la saison 2019/2020, faisant vivre une expérience douloureuse à André Villas-Boas (0-2) pour son baptême du feu sur le banc marseillais. Une mésaventure que le coach portugais ne voulait pas revivre ce soir, son équipe ayant besoin de redémarrer une série positive après une défaite frustrante à Rennes (2-1). Vainqueur du FC Nantes à domicile (3-2) trois jours plus tôt, les Rémois ne se sont pas déplacés à Marseille pour tout boucler et faire le dos rond.

Au contraire, leur pressing haut d'entrée a beaucoup perturbé l'OM, incapable de se procurer des occasions franches en début de match. En plus de ce pressing sans relâche, le Stade de Reims avait planifié de jouer les contre-attaques à fond, profitant du talent d'éléments tels que Mathieu Cafaro ou Arbër Zeneli. Plusieurs ont été dangereuses, et l'une d'elles a été payante ! Sur une perte de balle de Dimitri Payet dans le rond central, Mathieu Cafaro envoie Arbër Zeneli en contre sur l'aile gauche. Le Kosovar fixe Sakai et voit son centre en retrait être dévié du pied par Yuto Nagatomo. Le Japonais, bien malheureux sur ce coup, trompe Steve Mandanda (0-1, 20e).

Piqués au vif par ce coup du sort, les Olympiens vont, au départ, tout de même tarder à offrir une vraie réaction. Finalement, à force d'insister, notamment sous l'impulsion de Florian Thauvin, les Rémois vont sérieusement tirer la langue. Dario Benedetto bute une première fois sur Predrag Rajkovic (40e) après un beau mouvement avec Dimitri Payet, puis Florian Thauvin a manqué de réussite en ne cadrant pas une déviation, sur une frappe initiale de Boubacar Kamara (42e). Les Champenois pensaient pouvoir regagner les vestiaires avec cet avantage, sans avoir cadré une seule frappe ! Un petit exploit donc ! C'était sans compter sur le duo Benedetto-Thauvin. Dans les arrêts de jeu, sur un service de Valentin Rongier, Dario Benedetto adresse une offrande de la tête à Florian Thauvin qui égalise à bout portant (1-1, 45+1).

La seconde période redémarre sur les mêmes bases, avec des Rémois rapidement mis sous pression et retranchés dans leur camp. Malgré les divers changements opérés par André Villas-Boas pour tenter de dynamiser son jeu offensif, l'OM va se créer assez peu d'occasions franches. Saïf-Eddine Khaoui va bien buter sur Rajkovic (57e) et Mickaël Cuisance frapper trop mollement (66e), mais c'est trop peu pour faire basculer l'issue de la rencontre. En manque d'imagination et de mouvement, l'OM est clairement impuissant et doit se contenter de ce point du nul. Après le revers à Rennes, Marseille perd de nouveau des plumes et devra absolument ramener un bon résultat d'Angers mercredi. Histoire de conclure 2020 sur une bonne note et ne pas se retrouver distancé par les équipes de tête. Pour Reims, ce point obtenu dans la souffrance est forcément positif dans la course au maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.