Ligue 1 : Brest ne fait qu'une bouchée de Strasbourg

Ligue 1 : Brest ne fait qu'une bouchée de Strasbourg©Media365

Vincent DEGREMONT, publié le mardi 03 décembre 2019 à 21h40

Brest n'a fait qu'une bouchée de Strasbourg ce mardi lors de la seizième journée de Ligue 1 en inscrivant notamment cinq buts.

Le debrief
Quinzièmes au coup d'envoi, les Finistériens voulaient profiter de cette réception pour reprendre du poil de la bête. En effet, après un mois d'octobre parfait (4 succès en autant de rencontres), les joueurs d'Olivier Dall'Oglio s'étaient enrhumés en novembre (3 défaites et 1 nul). Ils n'auront douté qu'une vingtaine de minutes, le temps pour les visiteurs d'installer leur jeu et une supériorité technique trompeuse. Sur la première situation chaude des locaux, Irvin Cardona décalait idéalement Alexandre Mendy, qui retrouvait la réussite pour ouvrir le score de près. Et juste avant la pause, Mohamed Simakan contrait une frappe anodine de Cristian Battocchio, offrant ainsi à ses hôtes le break sur un plateau. L'Italo-Argentin concluait un superbe mouvement collectif peu après la reprise, avant de marcher sur l'eau, envoyant un missile dans la lucarne de Matz Sels de plus de 20 mètres pour signer son triplé, puis se faufilant dans la surface du Racing pour forcer Dimitri Liénard à commettre l'irréparable dans le temps additionnel. L'occasion pour le jeune Ferris N'Goma d'inscrire sa première réalisation dans l'élite. Une prestation de gala permettant au Stade Brestois de démarrer décembre de la meilleure des manières et de remonter provisoirement au douzième rang.

Treizièmes à l'orée de cette seizième journée, les Alsaciens gardaient en travers de la gorge la défaite de samedi à La Meinau (1-2), subie face à Lyon alors qu'ils avaient ouvert le score. Les supporters du Racing y ont cru beaucoup moins longtemps ce mardi. Si Thierry Laurey a fait trembler les murs du vestiaire à la pause et que ses protégés ont fait le siège de la cage de Gautier Larsonneur à la reprise, Battocchio a vite sonné le glas de leurs espoirs. En concédant cinq buts à l'extérieur sans parvenir à sauver l'honneur (ni même à laisser penser que Lebo Mothiba, Nuno Da Costa, Kevin Zohi ou Ludovic Ajorque pouvaient passer devant la charnière brestoise pour battre un portier adverse vigilant), les visiteurs ont bu le calice jusqu'à la lie, et chutent de deux rangs en attendant les matchs de Metz et Dijon demain. Ils ont peut-être même perdu pour un moment Jean-Ricner Bellegarde, touché au genou lors du premier acte. Une soirée à vite oublier !
L'instant T :
Les Strasbourgeois ne font plus que presser mollement depuis le quatrième but brestois lorsque Battocchio - encore lui - file défier Sels. Très en retard, Liénard cherche juste à arrêter le triple buteur en lui prenant le pied dans la surface. Symptomatique de la frustration des visiteurs, très peu en réussite sur ce match.
Les buts
21eme minute (1-0)
Brest prend l'avantage ! Alors que les attaquants strasbourgeois sont montés au pressing, Faussurier allonge. Mitrovic coupe de la tête devant Cardona, qui sollicite le une-deux à Battocchio avant de lancer Mendy sur la gauche. L'attaquant profite du temps d'avance qu'il a sur Sels pour glisser le ballon dans le but malgré la sortie du portier belge.

45+1eme minute (2-0)
Brest double la mise ! Battocchio joue en une touche sur Charbonnier, qui lui remet. L'Italo-Argentin déborde Sissoko et enroule du droit en croisant de plus de 20 mètres. Simakan se tourne devant le ballon, le déviant légèrement du dos. La trajectoire trompe Sels, battu sur sa gauche !

53eme minute (3-0)
Brest se détache encore un peu plus ! Battocchio signe son doublé, d'une frappe pure du droit et des 20 mètres en pleine lucarne, après une astucieuse remise de la tête de Cardona.

75eme minute (4-0)
La messe est dite ! Lancé en profondeur côté droit, Mendy centre pour Autret, qui remet de l'intérieur dans la course de Battocchio. Face à Sels, le milieu italo-argentin ouvre le pied et inscrit un triplé !

90+4eme minute (5-0)
Brest enfonce Strasbourg ! Liénard découpe Battocchio, qui allait se présenter face à Sels. Penalty indiscutable. N'Goma se charge d'exécuter la sentence, inscrivant son premier but en Ligue 1 d'une mine sous la barre !
Les tops et les flops
Cristian BATTOCCHIO (8)
Au coup de sifflet final, il est allé prendre le ballon du match à M.Brisard, qui en a souri. L'Italo-Argentin a joué ce soir le meilleur match de sa carrière, montant en régime et en confiance au fil des minutes. Après une ouverture du score un brin chanceuse, il a parfaitement conclu une action d'école, prenant ensuite sa chance d'une frappe pure qui faisait se lever tout le stade. Le milieu aurait même pu gonfler davantage des statistiques maigrichonnes jusque-là (18 buts en quatre saisons sous le maillot finistérien) si on ne l'avait pas fauché dans la surface à la fin.
Jean-Charles CASTELLETTO (6)
Avec Duverne, il a formé une charnière hermétique, repoussant quantité de centres de la tête, tout en intervenant avec sang-froid dans les pieds de Mothiba et Da Costa lorsque les attaquants strasbourgeois choisissaient la solution individuelle. Intraitable.
Mohamed SIMAKAN (3)
En se détournant sur la frappe de Battocchio juste avant le retour aux vestiaires, l'arrière-gauche alsacien a dévié du dos une tentative qui ne semblait pas dangereuse... juste ce qu'il fallait pour la mettre hors de portée de Sels. Allant centrer dans les arrêts de jeu alors que la messe était dite, il s'est même tordu la cheville tout seul. La poisse.
La feuille de match
BREST - STRASBOURG : 5-0
Stade Francis-Le-Blé, Brest (12 437 spectateurs)
Temps humide - Pelouse de qualité
Arbitre : M.Brisard (7)

Buts : A.Mendy (22eme), Battocchio (45+1eme, 53eme, 75eme) et N'Goma (sp, 90+4eme) pour Brest

Avertissements : Cardona (35eme) et N'Goma (82eme) pour Brest, Liénard (90eme) pour Strasbourg

Expulsion : néant


Brest
Larsonneur (6) - Faussurier (cap) (5), Castelletto (6), Duverne (6), Baal (5) - Lasne (4), I.Diallo (4), Battocchio (8) - A.Mendy (6) puis Belkebla (82eme), Charbonnier (6) puis Autret (67eme), Cardona (6) puis N'Goma (78eme)

N'ont pas participé : Léon (g), Belaud, Chardonnet, Magnetti

Entraîneur : O.Dall'Oglio


Strasbourg
Sels (4) - Simakan (3), L.Koné (4), Mitrovic (cap) (4), Carole (4) - Bellegarde puis Liénard (34eme)(4), I.Sissoko (4), Y.Fofana (4) - Thomasson (4) puis Zohi (60eme) - Mothiba (4) puis Ajorque (75eme), N.Da Costa (4)

N'ont pas participé : B.Kamara (g), Corgnet, Djiku, Lala

Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.