Ligue 1 : Bordeaux grimpe sur le podium après avoir écrasé Nîmes

Ligue 1 : Bordeaux grimpe sur le podium après avoir écrasé Nîmes©Media365

Julien Pereira, publié le mardi 03 décembre 2019 à 22h05

Lors d'un match rempli de rebondissements, les Girondins de Bordeaux ont largement battu Nîmes ce mardi pour grimper sur la troisième marche du podium.

Le debrief
Bordeaux a réussi une sacrée démonstration de force. Pas perturbés par une interruption du match de près d'une demi-heure provoquée par leurs propres supporters, les Girondins n'ont fait qu'une bouchée de Nîmes ce mardi soir (6-0) lors de la 16eme journée de Ligue 1. Convaincants dans le jeu face à des adversaires un peu perdus, les hommes de Paulo Sousa en ont profité pour monter provisoirement sur le podium. Les Crocos, eux, restent englués dans la zone rouge. Et on voit mal comment ils pourraient en sortir.

Un temps, on aurait pu penser que les événements allaient finir par leur être favorables. Car lorsque Clément Turpin a interrompu la rencontre, à cause de la présence des Ultras Girondins sur le bord de la pelouse, les visiteurs avaient subi, durant les dix premières minutes, la maîtrise girondine. Mais les 25 minutes de flottement, durant lesquelles une partie des supporters bordelais a manifesté contre la direction du club, réclamant que leur banderole hostile au président Frédéric Longuépée puisse être déployée, n'ont finalement rien changé.

Les hommes de Paulo Sousa sont revenus des vestiaires avec les mêmes intentions. Et la même justesse technique. Un quart d'heure plus tard, Youssouf Sabaly a servi Josh Maja à la limite du hors-jeu pour permettre à l'international nigérian d'aller remporter son duel avec Paul Bernardoni. Le jeune prodige a profité du mauvais alignement de la défense nîmoise une deuxième fois pour faire le break, et s'est même offert un triplé, au début du second acte, d'une frappe sublime aux 18 mètres.

Impressionnant dans la volonté et au pressing, Bordeaux n'a jamais relâché l'étreinte. Yacine Adli et Nicolas De Préville, qui ont posé d'énormes problèmes à la défense des Crocos par leurs déplacements et leurs appels, ont participé au festival, tout comme Otavio, auteur d'un doublé et d'un match plein à la récupération. Juste techniquement (91% de passes réussies) et très réaliste (6 buts sur 8 tirs cadrés), le FCGB a envoyé un vrai signal aux autres prétendants au podium : ce qui se passe en tribunes et dans la coulisse n'affecte en rien l'équipe. Et tout cela pourra être confirmé dès dimanche, à Marseille.
L'instant T :
C'est le moment qui dit tout du paradoxe bordelais. Alors que leur équipe domine et est bien entrée dans son match, les Ultras girondins s'installent au bord de la pelouse pour réclamer la démission du président Longuépée. La rencontre ne peut se poursuivre et alors que les membres de la sécurité semblent débordés par la situation, Benoît Costil décide d'aller échanger avec les supporters. Entre le portier et les Ultras, les échanges sont calmes et courtois, et tranchent avec l'agressivité des slogans entonnés en direction de la tribune présidentielle.
Les buts
26eme minute (1-0)
Parfaitement lancé par Sabaly et couvert par Miguel, Maja reçoit le ballon plein axe et remporte son duel avec Bernardoni. Bordeaux ouvre le score !

37eme minute (2-0)
Le doublé pour Maja ! Une nouvelle fois, l'international nigérian est lancé à la limite du hors-jeu, cette fois-ci par Adli. Le jeune attaquant ouvre parfaitement son pied droit pour doubler la mise !

53eme minute (3-0)
Quel but de Maja ! Jovanovic récupère le ballon très haut, sur le côté droit. Le défenseur des Girondins se dirige vers l'axe et sert l'attaquant, dont l'enchaînement contrôle - frappe, à l'arrêt, est sublime. Le ballon file dans la lucarne droite de Bernardoni, Maja s'offre un triplé !

58eme minute (4-0)
Sur un contre Bordelais, Maja, au milieu de terrain, lance De Préville. L'ancien Lillois n'est pas hors-jeu et s'en va défier Bernardoni, qui s'est aventuré en dehors de sa surface. Le dribble est réussi, l'attaquant n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets.

76eme minute (5-0)
But d'Otavio ! Dans le camp gardois, le Brésilien fait le pressing pour récupérer le ballon à la suite d'une touche des visiteurs. Il accélère, sert Adli avant de poursuivre son effort. L'ancien joueur du PSG rend le ballon à son coéquipier, qui ajuste parfaitement Bernardoni du pied droit.

87eme minute (6-0)
Le doublé pour Otavio ! Le Brésilien hérite du ballon plein axe, à un peu plus de 25 mètres de la cage adverse. Son tir, puissant et fuyant, trouve le petit filet droit de Bernardoni !
Les tops et les flops
Josh MAJA (9)
Cela faisait quelques matchs qu'on le sentait monter en puissance. Buteur à Reims le week-end dernier, Josh Maja a fait étalage de toutes ses qualités. Son timing et sa justesse, pour inscrire les deux premières réalisations, mais aussi sa technique et son sens du but, pour trouver la lucarne sur la troisième. Il s'est même mué en passeur pour lancer parfaitement De Préville.
OTAVIO (8)
Voilà ce que l'on appelle un match plein. Très efficace à la récupération, quasi impeccable à la distribution (96% de passes réussis), Otavio a fait dans le dépassement de fonction pour s'offrir un premier but d'attaquant, avant d'en inscrire un second superbe, avec puissance et précision.
Yacine ADLI (7)
Le joueur-clé de Paulo Sousa, c'est lui. Capable de déstabiliser les défenseurs sur des prises de balle dos au but, et d'enclencher les offensives avec des accélérations tranchantes, Yacine Adli a encore démontré qu'il était un joueur un peu à part. Il a été décisif deux fois en servant dans le bon tempo Maja, puis Otavio.
Florian MIGUEL (3)
Florian Miguel a déclenché, malgré lui, le festival des Girondins. Il lit très mal le jeu sur l'action qui amène le premier but et oublie carrément de s'aligner avec ses compères de défense, couvrant Maja pour quelques centimètres. Par ses déplacements, Nicolas De Préville lui a fait vivre un calvaire.
La feuille de match
BORDEAUX - NÎMES : 6-0
Matmut Atlantique (12419 spectateurs)
Temps froid - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Turpin (7)

Buts : Maja (25eme, 38eme, 53eme), De Préville (58eme) et Otavio (77eme, 87eme) pour Bordeaux - Aucun pour Nîmes

Avertissements : Jovanovic (64eme) et Adli (66eme) pour Bordeaux - Alakouch (44eme) pour Nîmes

Expulsion : Aucunes


Bordeaux
Costil (cap) (5) - Jovanovic (6), Koscielny (5), Pablo (4) - Sabaly (6) puis Kwateng (80eme), Aït Bennasser (5), Otavio (8), Cafu (5) - Adli (7) - De Préville (6) puis Kalu (60eme), Maja (9) puis Basic (75eme)

N'ont pas participé : Poussin (g), Hwang, Bellanova, Mexer
Entraîneur : P.Sousa


Nîmes
Bernardoni (3) - Alakouch (3) puis Paquiez (67eme), Briançon (cap) (4), P.Martinez (3), Miguel (3) - Fomba (5), Deaux (3) puis Valls (67eme), Si.Sarr (4) - Ferhat (4), Duljevic (3), Ripart (4) puis Buadés (77eme)

N'ont pas participé : Dias (g), Denkey, Stojanovski, Philippoteaux
Entraîneur : B.Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.