L1 : Strasbourg s'impose à Nantes pour conclure

L1 : Strasbourg s'impose à Nantes pour conclure©Media365

Jérémie Baron, publié le vendredi 24 mai 2019 à 23h51

Malgré sa domination, Nantes s'est incliné à domicile contre Strasbourg sur un penalty de Mothiba, dans ce match entre deux pensionnaires du ventre mou (0-1).

Le debrief
De sa première apparition avec l'équipe première de son club formateur, Alexandre Olliero conservera certainement un goût sacrément amer. Aligné pour ce dernier match de la saison et très peu mis à contribution pendant 90 minutes par les visiteurs alsaciens, le portier des Canaris a dû s'incliner sur la seule frappe cadrée que ces derniers ont décoché : un penalty accordé avec l'aide la VAR et transformé sans pression par Lebo Mothiba, à l'heure de jeu. Le seul tremblement de filets de la partie, alors que les Canaris ont eu le ballon pendant une grosse partie du match et étaient invaincus depuis 7 sorties. Heureusement que l'enjeu était minime (voire inexistant) à la Beaujoire à l'occasion de cette dernière sortie de la saison. Si ce n'est la onzième place du championnat, dont s'empare le RCSA.

Cette confrontation de pré-vacances entre formations du ventre mou inférieur (juste en dessous de la ligne de flottaison qu'est la 10eme place) n'a, sans surprise, pas offert un grand spectacle, notamment dans un première acte où les deux écuries se sont neutralisés. Il a fallu attendre cette accélération de Mothiba sur une ouverture de Gonçalves, ce retour imprudent de Nicolas Pallois (impérial par ailleurs) et ce coup de pied de réparation offert aux Strasbourgeois après visionnage du VAR pour enflammer cette opposition. Nantes, qui n'avait pas su se montrer convaincant dans les 16 derniers mètres jusqu'ici, ne l'a pas plus été par la suite, malgré un match qui a rapidement pris des allures de sens unique. Mais Kalifa Coulibaly a gaspillé plusieurs cartouches en or, les jeunes pousses entrés en fin de partie (ou pas forcément jeunes, à l'image de la recrue Mance disparue depuis longtemps) n'ont pas su trouver la faille et l'on s'est quittés sur une note grave coté nantais. Pour Strasbourg, quoi de mieux que de conclure une saison de prestige (effet coupe de la ligue) par un succès ?
Le film du match
40eme minute
Sur un coup-franc tiré coté droit par Rongier, le ballon rebondit dans la surface et Abdoulaye Touré, à bout portant mais en demi-volée, envoie le ballon au-dessus.

52eme minute
Sur un corner de Rongier, Coulibaly s'élève mais sa tête passe juste à coté, à bout portant.

60eme minute (0-1)
Sur une ouverture de Gonçalves, Mothiba s'échappe et trébuche après un retour de Pallois qui arrivait par derrière. Le jeu continue mais quelques minutes plus tard, M. Abed se dirige vers son écran VAR et indique le point de penalty. L'attaquant se charge lui-même de transformer en ouvrant son pied pour frapper à gauche d'Olliero.

73eme minute
Un coup-franc est joué en retrait par Rongier, Louza tente mais est contré, le ballon navigue dans la surface et Walongwa ne cadre pas.

76eme minute
Sur un coup-franc très bien placé à la bordure de la surface, Valentin Rongier parvient à passer le mur mais ça file juste au-dessus de la transversale.

86eme minute
sur un centre de Lima millimétré depuis la gauche, Coulibaly est trouvé en très bonne position mais ne parvient pas à cadrer.
Tops et flops

TOP 3

Déjà apparu en Coupe de France, Irman LOUZA a fêté sa première en Ligue 1 en montrant tout le talent qui l'habitait : de l'intelligence, de la justesse, de la hargne, de la fougue. À revoir la saison prochaine, espérons-le.

Peu en vue en début de match, MOTHIBA s'est acharné dans le style qui le caractérise et a été récompensé.

Le capitaine du Racing, MITROVIĆ, a tenu la baraque quand la pression se faisait sentir dans le camp des siens.


FLOP 3

S'il s'est démené sur le front de l'attaque, Kalifa COULIBALY a beaucoup trop vendangé et c'est sans doute pour cela que le score n'a pas bougé coté nantais.

Pour ce qui aura peut-être été sa dernière en tant que capitaine du FC Nantes, Valentin RONGIER a joué son jeu et tenu son rôle mais a parfois été pris en tenaille et été trop hésitant, n'arrivant pas à trouver l'étincelle.

Apportant peu sur son coté, CAROLE a également souffert défensivement face à Waris.
Monsieur l'arbitre au rapport
Rien à signaler pour Karim Abed.
La feuille de match
L1 (38eme journée) / NANTES - STRASBOURG : 0-1
Stade de la Beaujoire (30 636 spectateurs)
Temps nuageux - Pelouse en très bon état
Arbitre : M. Abed (5)

But : Mothiba (60eme, penalty) pour Strasbourg

Avertissements : K. Coulibaly (78eme) et Louza (87eme) pour Nantes - I. Sissoko (28eme) pour Strasbourg.

Expulsion : Aucune.


Nantes
Olliero (5) - Kwateng (5), Walongwa (6), Pallois (6), L. Lima (6) - Rongier (cap) (5), A. Touré (6), I. Louza (7) puis Kolo Muani (89eme) - M. Waris (6) puis Youan (71eme), K. Coulibaly (4), Moutoussamy (5) puis Mance (80eme).

N'ont pas participé : M. Dupé (g), C. Traoré, Homawoo, Evangelista.
Entraîneur : Vahid Halilhodžić.


Strasbourg
E. Kawashima (5) - Caci (6), S. Mitrović (cap) (7), A. N'Dour (6) puis L. Koné (79eme) - K. Lala (6), A. Gonçalves (6), I. Sissoko (6), Liénard (6) puis N. Da Costa (70eme), L. Carole (5) - Thomasson (5) puis Prcić (90eme+1) - Mothiba (6).

N'ont pas participé : Sels (g), Corgnet, Prcić, Zohi.
Entraîneur : T. Laurey.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.