L1 : Strasbourg confirme son renouveau contre Nîmes et se donne de l'air

L1 : Strasbourg confirme son renouveau contre Nîmes et se donne de l'air©Media365
A lire aussi

Arthur Merle, publié le samedi 09 novembre 2019 à 22h20

Strasbourg s'est nettement imposé sur sa pelouse face à Nîmes (4-1) samedi soir, lors de la 13eme journée de Ligue 1. En supériorité numérique dans la dernière demi-heure, les hommes de Thierry Laurey ont confirmé leur belle forme à domicile pour prendre un peu d'air sur la zone rouge.

Le debrief
Strasbourg continue d'alterner le bon et le moins bon. Mais samedi soir, le Racing a surtout confirmé sa forme étincelante à domicile en enchaînant une quatrième victoire de suite devant son public. Et en se montrant très convaincant. Les hommes de Thierry Laurey ont nettement pris l'avantage d'un Nîmes à côté de ses pompes (4-1) et qui s'est tiré une balle dans le pied au moment où il pouvait espérer quelque chose de ce déplacement en Alsace. Les Strasbourgeois sont 16emes, mais prennent quatre points d'avance sur leur victime du soir, qui occupe toujours la dernière place du classement, avec une rencontre de moins.



Cette rencontre a tout eu de la soirée parfaite pour les locaux. Ou presque. Ludovic Ajorque, très bon samedi soir, a concrétisé la domination des siens avant même le quart d'heure de jeu (1-0, 14eme), tandis que Lebo Mothiba a ouvert son compteur but cette saison juste avant le retour des vestiaires (45eme+2). Le tout avec un Dimitri Liénard des grands soirs et dans tous les bons coups. Jusqu'ici, tout allait bien. Mais sans l'expulsion évitable de Florian Miguel (66eme), sanctionné d'un deuxième jaune, les Alsaciens auraient pu vivre une toute autre fin de soirée.

Car ils sont revenus bien timides des vestiaires, pendant que les Crocos ont mis plus d'intensité jusqu'à réduire le score grâce à une belle frappe de Romain Philippoteaux (2-1, 48eme). Une baisse de régime finalement sans conséquence, Liénard (71eme) puis Mothiba (85eme) reprenant leur balade en fin de rencontre comme si de rien n'était. Trou d'air ou pas, l'équipe la plus consistante a été récompensée samedi. Si dès son déplacement à Amiens après la trêve, elle parvient à montrer autre chose à l'extérieur, elle sera en droit d'espérer plus qu'une lutte pour le maintien. Après tout, Strasbourg n'est qu'à quatre points du podium.


L'instant T :

On joue la 66eme minute de jeu. Strasbourg est dans le dur depuis la reprise, alors que Nîmes pousse après avoir réduit le score au retour des vestiaires. Mais Miguel, déjà averti en première période, voit rouge en maîtrisant mal son tacle sur Youssouf Fofana. De quoi enterrer définitivement les espoirs des Crocos, qui ne rivaliseront plus dans cette rencontre.


Les buts
14eme minute (1-0)

Liénard décale à droite Thomasson, qui centre devant le but. Mothiba ne peut reprendre, mais Ajorque a suivi et conclut à bout portant.

45eme+2 minute (2-0)

Liénard lance Ajorque, qui centre pour un Mothiba complètement seul. L'attaquant du Racing conclut du plat du pied droit.

48eme minute (2-1)

Duljevic travaille bien aux abords de la surface et décale Philippoteaux, qui enroule une superbe frappe du droit à l'entrée de la surface.

70eme minute (3-1)

Liénard frappe directement un coup franc en angle fermé, à droite, et trompe un Dias pas idéalement placé sur sa ligne pour refaire le break.

85eme minute (4-1)

Thomasson ouvre pour Ajorque, qui la joue altruiste dans la surface en servant Mothiba sur un plateau. Ce dernier conclut dans le but ouvert.
Les tops et les flops
Ludovic AJORQUE (8)
Auteur de l'ouverture du score, passeur décisif sur la deuxième réalisation des siens puis sur le dernier but, Ajorque a très bien fait son boulot. L'attaquant strasbourgeois a également fait très mal au duo Briançon-Martinez dans les airs et a joué juste lorsqu'il a quitté l'axe.
Dimitri LIÉNARD (8)
A l'origine des deux premiers buts strasbourgeois, Liénard a fait le break une seconde fois en frappant directement un coup-franc dont il a le secret. Le milieu du Racing a été omniprésent, le jeu penchant souvent à gauche en première période.
Florian MIGUEL (3)
Alors que les siens poussaient pour revenir dans ce match, Miguel a bêtement pris un deuxième carton jaune, rendant évidemment furieux son entraineur. De quoi gâcher un début de deuxième acte qui le voyait monter en puissance après une première période difficile.
La feuille de match
STRASBOURG - NÎMES : 4-1
Stade de la Meinau (24 745 spectateurs)

Temps froid - Pelouse en bone

Arbitre : M.Buquet (6)

Buts : Ajorque (14eme), Mothiba (45eme+2, 85eme) et Liénard (70eme) pour Strasbourg - Philippoteaux (48eme) pour Nîmes

Avertissements : Thomasson (16eme) et S.Mitrovic (23eme) pour Strasbourg - Miguel (41eme et 66eme) pour Nîmes

Expulsion : Miguel (66eme) pour Nîmes



Strasbourg

Sels (6) - Lala (4), Mitrovic (cap) (5) puis Koné (74eme), Djiku (6), Caci (6) - Bellegarde (5) puis Sissoko (81eme), Y.Fofana (6), Liénard (8) puis Corgnet (87eme) - Thomasson (7) - Mothiba (8), Ajorque (8)

N'ont pas participé : Kamara (g), Carole, Zohi, Da Costa

Entraîneur : T.Laurey



Nîmes

L.Dias (6) - Paquiez (3), Briançon (cap) (3), Martinez (3), Miguel (3) - Fomba (4, Sarr (4) puis Denkey (64eme), Valls (5), Ripart (4), Duljevic (4) puis Ferhat (64eme), Philippoteaux (5)

N'ont pas participé : Rabouille (g), Sainte Luce, Landre, Alakouch, Stojanovski

Entraîneur : B.Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.