L1 : Saint-Etienne met une grosse pression sur Lyon grâce à sa victoire contre Bordeaux

L1 : Saint-Etienne met une grosse pression sur Lyon grâce à sa victoire contre Bordeaux©Media365

Rémi Farge, publié le dimanche 14 avril 2019 à 19h00

Saint-Etienne a attendu la deuxième période pour faire craquer une très jeune équipe de Bordeaux ce dimanche après-midi. Les Verts, qui récupèrent la quatrième place, reviennent à trois points de Lyon et se prennent à rêver de Ligue des Champions.

Le debrief
La très chaude ambiance du Chaudron indiquait que ce match entre Saint-Etienne et Bordeaux avait une grande importance pour les Verts. La nouvelle défaite de Lyon, vendredi à Nantes, permettait en effet aux hommes de Jean-Louis Gasset de se relancer dans la course au podium. Encore fallait-il prendre le meilleur sur une équipe de Bordeaux invaincue depuis cinq semaines en championnat. Venu dans le Forez avec une équipe rajeunie, notamment en défense avec les novices Till Cissokho et Alexandre Lauray, le club aquitain a confirmé ses progrès des dernières semaines en première période en mettant le pied sur le ballon et en cherchant constamment à jouer vers l'avant. Mais au retour des vestiaires, les joueurs de Paulo Sousa ont semblé payer les efforts fournis dans le premier acte et n'ont eu de cesse de reculer. Plus entreprenants, plus appliqués techniquement, les Stéphanois ne se sont pas fait prier pour en profiter. Ils ont avancé territorialement et n'ont plus laissé sortir des Girondins soudain asphyxiés, à l'instar de Jules Koundé, impérial pendant une heure puis complètement dépassé. C'est finalement un coup du sort qui a sanctionné ce coup de moins bien de Bordeaux, avec une main involontaire de Sergi Palencia sanctionnée d'un penalty par M.Buquet.

Wahbi Khazri a converti l'offrande pour le plus grand bonheur de Geoffroy-Guichard. Evidemment, Mathieu Debuchy a inscrit deux autres buts dans le dernier quart d'heure pour matérialiser la nette domination des Verts en deuxième période. Mais ce penalty est sans contestation possible le tournant de la rencontre. Il fera causer, et pas seulement en Gironde, tant la problématique des mains dans la surface est devenue complexe (et récurrente) depuis l'adoption du VAR. On cherche une logique, mais d'un match à l'autre il n'y en a pas. On se réfugie derrière des règles et de grands termes (« main décollée », « geste pas naturel », « main au-dessus de l'épaule ») sans ne laisser plus aucune place à l'esprit du jeu. Mais puisque tout est désormais très encadré ou très mathématique, l'enseignement majeur de cette victoire stéphanoise est aussi comptable, avec la réduction de l'écart avec l'Olympique Lyonnais au classement. Car désormais, les Verts, qui récupèrent la quatrième place au détriment de Marseille, ne comptent plus que trois points de retard sur le rival rhodanien (avec une différence de buts quasi-équivalente). De quoi vivre une fin de saison haletante et passionnante dans le Forez. La Ligue des Champions a rarement paru aussi accessible qu'en ce printemps 2019. A l'ASSE d'en profiter.
Le film du match
6eme minute
Debuchy centre au deuxième poteau, où Sabaly est lobé et ne peut que constater que Nordin, esseulé, tente la reprise de volée. Mais le Stéphanois prend le ballon de l'extérieur et n'arrive pas à cadrer.

45eme minute
Sur la gauche de la surface, Khazri efface Sabaly en rentrant dans l'axe. Le Tunisien tente de surprendre Costil avec un tir puissant au premier poteau. Mais le gardien bordelais ne prendre aucun risque et s'impose au pied à la manière d'un portier de hand.

52eme minute
Le centre de Cabella trouve Hamouma à l'entrée des six mètres. Le Stéphanois réussit à contrôler et s'apprête à enchaîner mais Cissokho réalise un super retour et dégage le ballon sur la main de Palencia, qui traînait à côté. Une main involontaire mais décollée du corps... Suffisamment pour accorder un penalty aux Verts selon M.Buquet, après consultation du VAR.

55eme minute (1-0)
But de Saint-Etienne ! Khazri se charge du penalty et prend Costil à contrepied avec un tir fort et croisé à ras de terre.

74eme minute (2-0)
But de Saint-Etienne ! Sur un corner sortant de Khazri très bien frappé, Debuchy arrive lancé dans la surface et prend le dessus sur Koundé dans les airs. Sa tête est cadrée et ne laisse aucune chance à Costil.

84eme minute
Grosse erreur de Koundé qui perd un ballon aux abords de sa surface. Hamouma récupère et sert immédiatement Cabella. Voyant Costil avancé, le Corse tente de le surprendre avec un tir lobé qui rate le cadre pour quelques centimètres.

90eme minute (3-0)
But de Saint-Etienne ! A l'angle de la surface, Polomat envoie un ballon dangereux dans la surface. Son centre retombe dans les six mètres, et Debuchy surgit devant Koundé pour tromper Costil à bout portant du bout du pied.
Tops et flops

TOP 3

Grosse prestation de Mathieu DEBUCHY. Dans son couloir droit, l'international français a été serein défensivement et s'est pas mal projeté. Son activité a été récompensée en deuxième période par un but de la tête sur corner. Il s'est même offert un doublé dans les dernières minutes.

Till CISSOKHO va finir ce match dépité. Pourtant, sa première en L1 ne se limite pas à ce dégagement involontaire sur la main de son coéquipier Palencia. D'ailleurs, son intervention était excellente, comme presque toutes celles réalisées avant dans cette rencontre. Paulo Sousa dû apprécier son comportement.

Un troisième défenseur pour finir : Loïc PERRIN a livré l'un de ses meilleurs matchs de la saison en défense centrale. Avec Saliba, il a moins souffert de son déficit de vitesse et a même effectué plusieurs retours importants dans les pieds des attaquants bordelais.


FLOP 3

François KAMANO a été inexistant aux avant-postes ce dimanche après-midi. Associé à Karamoh en attaque, le Guinéen ne s'est jamais mis en position d'inquiéter Ruffier. Très décevant.

Face à une charnière girondine totalement expérimentale, Robert BERIC aurait pu être plus dangereux. Mais l'attaquant stéphanois n'a pas été très en vue, souvent à cause d'une mauvaise lecture du jeu.

Les oreilles de Toma BASIC ont sifflé pendant toute la première demi-heure. Son entraîneur ne l'a pas lâché d'une semelle et a même envoyé Plasil s'échauffer très vite dans le match pour lui mettre la pression. Le Croate a en effet eu du mal à se situer sur le terrain. Pas sa meilleure sortie sous le maillot bordelais.
Monsieur l'arbitre au rapport
Avant ce penalty accordé à Saint-Etienne après recours au VAR, M.Buquet avait eu un match très tranquille à diriger. Sa décision va faire causer et ne fera pas l'unanimité, c'est certain...
La feuille de match
L1 (32eme journée) / SAINT-ETIENNE - BORDEAUX : 3-0
Stade Geoffroy-Guichard (35 000 spectateurs environ)
Temps clair - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Buquet (4)

Buts : Khazri (55eme sp) et Debuchy (74eme et 90eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Kolodziejczak (3eme) et Cabella (46eme) pour Saint-Etienne


Saint-Etienne
Ruffier (5) - Debuchy (8), Saliba (6), Perrin (cap) (7), Kolodziejczak (6) - M'Vila (6), Cabella (6) - Hamouma (6), Khazri (6) puis Diony (81eme), Nordin (6) puis Polomat (75eme) - Beric (4) puis Aït Bennasser (75eme)

N'ont pas participé : Moulin (g), Rocha Santos, Diony, Ghezali, Abi
Entraîneur : J-L.Gasset


Bordeaux
Costil (cap) (5) - Lauray (5), Koundé (5), T.Cissokho (7) puis Maja (79eme) - Sabaly (4), Otavio (4), Basic (4) puis Plasil (75eme), Palencia (4) - Youssouf (6) puis Briand (66eme) - Kamano (3), Karamoh (4)

N'ont pas participé : Poussin (g), Adli, Lottin, Benrahou
Entraîneur : P.Sousa

Vos réactions doivent respecter nos CGU.