L1 : Ripart sauve les meubles pour Nîmes face à Metz

L1 : Ripart sauve les meubles pour Nîmes face à Metz©Media365
A lire aussi

Arnaud DEMMERLE, publié le samedi 30 novembre 2019 à 22h49

À côté de leurs pompes durant la première mi-temps, les Nîmois ont réussi à prendre un point pas illogique face à de solides Messins (1-1) grâce à leur buteur, Renaud Ripart. Statu quo entre les deux équipes, toujours engluées en bas de tableau.

Le debrief
« Les Messins nous ont fait mal au milieu, mais ça reste deux points de perdus ». Renaud Ripart ne dissimulait pas sa déception à l'issue de la rencontre, au micro de nos confrères de beIN Sports. Les Nîmois ont pourtant frôlé la catastrophe (1-1) et sont tombés sur de coriaces Grenats du début à la fin. On pensait que les Crocodiles, affamés, allaient emballer et enflammer cette rencontre de la peur entre le 18eme et le 20eme dans la cocotte-minute des Costières. Que nenni. Hormis une occasion de Ripart (11eme), les Gardois ont été décevants et sans imagination lors des 45 premières minutes face à une solide formation mosellane. Les hommes de Vincent Hognon, ragaillardis dans le jeu par le retour aux affaires de Renaud Cohade, ont, eux, affiché une belle efficacité. Tranchants, ils ont trouvé l'ouverture par l'inévitable Habib Diallo, à la réception d'un caviar de Matthieu Udol (31eme).

Changement de physionomie au retour des vestiaires avec des locaux, enfin la tête à l'endroit. Plus agressifs et déterminés dans leurs initiatives, ils ont dominé les débats et ont été justement récompensés par le guerrier Ripart (62eme). Les Nîmois ont tenté d'arracher un précieux succès, mais se sont montrés imprécis face à des Messins, très dangereux en contres. Thierry Ambrose a fait briller Paul Bernardoni (74eme) alors que le but d'Habib Maïga a été refusé pour une position illicite (78eme). Le partage des points est finalement logique même si les Grenats peuvent nourrir davantage de regrets. Ils enchaînent un quatrième match nul de suite et sortent de la zone rouge (17emes) avant d'accueillir le Stade Rennais, ce mercredi 4 décembre (19h). La veille, les Crocodiles se déplaceront en Aquitaine pour y défier les Girondins de Bordeaux (19h). Probablement avec Bernard Blaquart sur le banc. Car l'entraîneur nîmois a sans doute sauvé sa tête ce samedi. Mais pour combien de temps encore ?


L'instant T : 28eme minute

Matthieu Udol réclame un penalty pour une main de Sofiane Alakouch. Si le défenseur nîmois a effectivement détourné du bras le centre de son adversaire, difficile de siffler la sentence suprême tant c'est le ballon qui lui arrive dessus. Mais on en a déjà vu siffler pour moins que ça...


Les buts
31eme minute (0-1)

But du FC Metz ! Sur un centre de la gauche de Matthieu Udol, Habib Diallo prend le meilleur sur Pablo Martinez et place une tête dans la lucarne de Paul Bernardoni pour inscrire son neuvième but de la saison.

62eme minute (1-1)

Égalisation nîmoise ! Tout fraîchement entré, Haris Duljevic est servi à l'angle droit de la surface messine. Il centre au point de penalty pour Renaud Ripart. Celui-ci laisse passer le ballon, ce qui élimine Fabien Centonze avant d'égaliser d'une frappe du gauche rageuse.
Les tops et les flops
Renaud Cohade (8)
Comment peut-on se passer d'un joueur aussi expérimenté, avec un tel volume de jeu ? Renaud Cohade n'avait plus foulé les pelouses de Ligue 1 depuis le 5 octobre dernier et une défaite à Brest (2-0). Il n'était pourtant pas blessé et rongeait son frein sur le banc de touche. Il n'entrait pas dans les plans de Vincent Hognon de façon inexplicable et sans doute pas pour des raisons sportives. Malgré quasiment deux mois de disette, le capitaine messin a fait un bien fou à son équipe par sa grinta et sa faculté à poser le pied sur le ballon quand il le faut. Il est le meneur que l'on voit et que l'on suit quand il s'agit d'aller au combat.
Habib Diallo (7)
Où en serait le FC Metz s'il ne comptait pas dans ses rangs Habib Diallo ? Il serait sans doute lanterne rouge et largué au classement. Le buteur sénégalais a encore fait parler la poudre d'une splendide tête pour inscrire son neuvième but de la saison. Il rejoint ainsi le Monégasque Wissam Ben Yedder tout en haut du classement des buteurs de la Ligue 1. Il vendange en revanche une belle occasion en deuxième mi-temps du gauche (52eme).
Renaud Ripart (7)
Son équipe a besoin de retrouver le Renaud Ripart de l'an dernier. Maladroit sur sa première occasion (9eme), bien sortie par Alexandre Oukidja, il a été à l'image de son équipe : indolent pendant 45 minutes avant de se réveiller au retour des vestiaires. Omniprésent, généreux dans l'effort, il a aussi donné de sa personne avant d'offrir une égalisation méritée du gauche. Sa troisième réalisation de la saison, la première dans le jeu. Bon à prendre pour la confiance.
La feuille de match
NIMES - METZ (15eme journée de Ligue 1) : 1-1
Stade des Costières, Nîmes (18 000 spectateurs)

Temps pluvieux - Pelouse excellente

Arbitre : M.Ben El Hadj (7)

Buts : Ripart (62eme) pour Nîmes - Diallo (31eme) pour Metz

Avertissements : Philippoteaux (47eme) pour Nîmes - N'Guette (24eme), Cohade (29eme), Maïga (65eme), Fofana (82eme), Boye (90eme) et Boulaya (90eme) pour Metz

Expulsion : Aucune





Nîmes

Bernardoni (6) - Alakouch (6), Briançon (cap) (6), Martinez (4), Miguel (5) - Ferhat (5), Deaux (6), Valls (5) puis S. Sarr (86eme), Philippoteaux (5) - Ripart (7) puis Denkey (78eme), Stojanovski (4) puis Duljevic (58eme).

N'ont pas participé : L. Dias (g), Buades, Paquiez et Fomba.

Entraîneur : B. Blaquart



Metz

Oukidja (6) - Centonze (6), Sunzu (5), Boye (6), Udol (7) - Maïga (5), M. Fofana (4), Cohade (cap) (8) - N'Guette (3) puis Ambrose (70eme), Diallo (7), A. Traoré (6) puis Boulaya (82eme).

N'ont pas participé : Delecroix (g), Delaine, Angban, Gakpa et Niane.

Entraîneur : V. Hognon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.