L1 : Rennes et Lille se neutralisent

L1 : Rennes et Lille se neutralisent©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 22 septembre 2019 à 17h20

Ce dimanche, Rennes et Lille n'ont pu se départager (1-1) au Roazhon Park et restent en haut de tableau en Ligue 1.

Le debrief
Un arrière-goût d'Europe flottait ce dimanche au Roazhon Park. Après la réception du Celtic Glasgow en Ligue Europa, Rennes accueillait Lille. Une affiche entre européens car le vice-champion de France restait sur une sortie à Amsterdam en Ligue des Champions. Et le spectacle proposé en cette après-midi tantôt ensoleillé, tantôt pluvieuse était au rendez-vous. Après un quart d'heure d'observation, les deux équipes ont tenté de combiner. Et que ça soit défensivement ou offensivement, elles se sont illustrés. Les duels Gnagnon-Osimhen ou Reinildo-Raphinha ont notamment valu le coup d'oeil tant ils étaient intenses. Bretons et Nordistes ont eu des occasions et les gardiens ont brillé. Le spectacle était dans chaque coin de la pelouse de l'enceinte située route de Lorient.

Il n'y a pas eu beaucoup d'erreurs individuelles. Une seule est sortie du lot, celle de Jérémy Gelin qui a provoqué le but. Une perte de balle rapidement convertie en but par une attaque lilloise toujours aussi foudroyante. A ce niveau, la moindre saute de concentration se paye cash. Mais les Rennais sont revenus. Grâce au coaching de Julien Stéphan à l'heure de jeu, ils ont renversé le cours du jeu. Adrien Hunou a apporté l'étincelle qui manquait au jeu rennais dans le début de match. Les vagues ont déferlé sur le but de Mike Maignan. Mais parfois, le reflux sollicitait Edouard Mendy. Le suspense était total jusqu'au coup de sifflet final. Quand Christophe Galtier a apporté du sang-neuf, il a fait rentrer Renato Sanches. Un changement qui confirme la qualité des joueurs présents sur la pelouse pendant 90 minutes. C'était peut-être pas la Ligue des Champions, mais ce match mettait aux prises deux équipes qui pouvaient monter sur le podium en cas de victoire. Deux formations, qui aimeraient que le goût des rencontres européennes deviennent permanent.


L'instant T : Le VAR valide le but d'Adrien Hunou

Le Roazhon Park exulte quand les filets tremblent sur l'égalisation d'Adrien Hunou. José Fonte est un défenseur lillois mais il crie aussi. Il signale à l'arbitre un tirage de maillot. Le VAR entre alors en jeu. Sur les images, M'Baye Niang semble effectivement retenir le Portugais qui ne peut couvrir le buteur breton. Une faute aurait pu être sifflée et annuler le but. Mais Jérôme Brisard accorde le bénéfice du doute à l'attaque car José Fonte semble aussi tenir le capitaine rennais. Le speaker peut alors annoncé et le but et offrir une deuxième explosion de joie aux Rennais.


Les buts
46eme minute (0-1)

Sur un ballon anodin, Jérémy Gelin est gêné par le pressing de Victor Osimhen. Il est dépossédé du cuir par l'attaquant qui rentre dans la surface de réparation et centre pour Jonathan Ikoné qui marque de près

68eme minute (1-1)

En profitant du retard de Zeki Celik sur un centre d'Hamari Traoré, Adrien Hunou profite d'être seul au point de penalty pour reprendre le ballon de la tête et tromper Mike Maignan.
Les tops et les flops
Victor OSIMHEN (6)
Victor Osimhen n'a pas marqué. Il n'a pas non plus dominé comme il en avait l'habitude depuis son arrivée en Ligue 1. Mais quel match encore du Nigérian. Il n'a jamais rien lâché. Son pressing de tous les instants a beaucoup gêné les relances rennaises. Ses efforts défensifs ont été récompensés avec une interception qui est à l'origine de l'ouverture du score. Avec une passe décisive, il s'est illustré dans un nouveau registre.
Adrien HUNOU (non noté)
Son entrée en jeu à la 63eme minute de jeu a changé la physionomie du match. Adrien Hunou a marqué sur son deuxième ballon. Mais chacune de ses touches ont porté le danger sur le but gardé par Mike Maignan. Il aurait même pu offrir la victoire à Rennes avec une déviation sur un centre de James Léa-Siliki en fin de match. Un vrai coaching gagnant de la part de Julien Stéphan.
Jérémy GELIN (4)
Dans un match aussi intense, aucun joueur n'a été dépassé par le rythme. Mais Jérémy Gélin a commis une faute individuelle qui a coûté cher à son équipe. Au retour des vestiaires, il a été dépossédé du ballon par Victor Osimhen qui a offert l'ouverture du score à Jonathan Ikoné.
La feuille de match
RENNES - LILLE : 1-1
Roazhon Park (23 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Brisard (6)

Buts : Hunou (68eme) pour Rennes - Ikoné (46eme) pour Lille

Avertissements : Raphinha (5eme) et E.Mendy (42eme) pour Rennes - Celik (10eme) pour Lille

Expulsion : Aucune



Rennes

E.Mendy (6) - H.Traoré (7), Gelin (4), Gnagnon (7), J.Morel (6) - Camavinga (5) puis J.Martin (76eme), Bourigeaud (5) - Raphinha (5), Tait (4) puis Léa-Siliki (63eme), Del Castillo (5) puis Hunou (63eme) - M.Niang (6)

N'ont pas participé : Salin (g), Maouassa, Grenier, Siebatcheu
Entraîneur : J.Stéphan



Lille

Maignan (6) - Celik (6), J.Fonte (cap) (4), Gabriel (5), Reinildo (7) - André (6), Soumaré (6) puis R.Sanches (62eme) - J.Bamba (6), Ikoné (6) puis Yazici (84eme), L.Araujo (5) puis Bradaric (91eme) - Osimhen (6)

N'ont pas participé : Jardim (g), Soumaoro, Xeka, Rémy
Entraîneur : C.Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.