L1 : Reims s'offre une victoire de prestige sur le PSG pour terminer une saison remarquable

L1 : Reims s'offre une victoire de prestige sur le PSG pour terminer une saison remarquable©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le vendredi 24 mai 2019 à 22h59

Reims achève son incroyable saison par une victoire de prestige sur le PSG (3-1). Solides et efficaces, les Champenois ont offert une leçon de réalisme à des champions de France qui n'avaient clairement pas la tête à jouer un dernier match de championnat.

Le debrief
Il y a un an, Reims accédait à la Ligue 1 en battant le record de points pour un champion de Ligue 2. Ce vendredi, les Champenois ont amélioré leur propre record de points dans l'élite depuis l'instauration de la victoire à 3 points dans un championnat à 20 équipes. Ils terminent avec 55 unités et une victoire de prestige sur le PSG, champion en titre. Les Parisiens avaient peut-être déjà la tête ailleurs et n'ont pas pris ce match avec le sérieux qu'il aurait fallu, mais la prestation rémoise est à saluer. Car elle a été à l'image de leur saison : incroyable.

Face à la meilleure attaque du championnat et à un Kylian Mbappé à la quête du Soulier d'or, la défense rémoise a été incroyable de solidité. Edouard Mendy n'a pas été beaucoup sollicité et les absences de Thomas Foket et Björn Engels n'ont pas été remarquées. De l'autre côté du terrain, le secteur offensif champenois a été incroyable d'efficacité. Chaque attaque a mis en danger Buffon (22eme, 26eme, 93eme) ou s'est transformée en but (36eme, 56eme, 94eme). L'aboutissement d'une saison pleine et intelligement abordée par les Rémois. Dans la politique du club ou le plan de jeu, la formation dirigée par David Guion a été remarquable. Du recrutement en prêt d'Abdul Baba Rahman buteur ce vendredi soir aux victoires de prestige sur Lyon, Monaco, Marseille, Bordeaux et donc Paris ce vendredi soir. A la 38eme journée du championnat, Reims peut verser dans l'ivresse avec le sentiment du devoir accompli. Ils n'ont peut être pas accroché l'Europe mais cette huitième place finale est admirable.
Le film du match
22eme minute
Kylian Mbappé perce sur le côté gauche et tente une frappe qui lobe Edouard Mendy mais n'accroche pas le cadre.

22eme minute
Sur un contre, Rémi Oudin profite d'une belle transversale et oblige Gianluigi Buffon à la parade sur un superbe enchaînement contrôle-frappe du gauche. Dans la continuité, la défense parisienne n'arrive pas à se dégager et Hassane Kamara récupère le ballon pour déclencher une frappe de 20 mètres qui rebondit sur la barre transversale du but parisien.

25eme minute
Angel Di Maria trouve le petit filet extérieur sur un coup-franc de 30 mètres plein axe.

37eme minute (1-0)
Servi dans l'intervalle par Rémi Oudin, Abdul Baba Rahman rentre dans la surface de réparation parisienne en prenant Thomas Meunier de vitesse. Dans un angle fermé, le latéral ghanéen glisse le ballon entre les jambes de Gianluigi Buffon d'un plat du pied gauche.

56eme minute (2-0)
De l'angle gauche de la surface de réparation, Mathieu Cafaro déclenche une frappe croisée que Giangluigi Buffon ne peut que toucher. Le ballon heurte le poteau parisien avant de rentrer.

59eme minute (2-1)
Sur un centre d'Angel Di Maria, Edinson Cavani remet de la tête à Kylian Mbappé qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond pour réduire l'écart.

94eme minute (3-1)
Sur un dégagement à l'emporte-pièce de Moussa Doumbia, Pablo Chavaria récupère le ballon le long de la ligne de touche et se retrouve seul dans la moitié de terrain parisienne. L'attaquant rémois part seul au but et marque après avoir fixé Gianluigi Buffon.
Tops et flops

TOP 3

Lors de l'excellente première période rémoise, Abdul BABA RAHMAN a été très en vue. Très actif dans son couloir gauche, il n'a pas hésité à porter le danger offensivement. Défensivement, le joueur prêté par Chelsea a rarement été pris à défaut.

Qu'importe les adversaires qui se présentent face à lui, Yunis ABDELHAMID est solide. Le défenseur marocain a été le patron de la charnière rémoise et l'absence de Björn Engels n'a pas été ressentie face à la paire Cavani-Mbappé. Un véritable exploit.

Mathieu CAFARO a tenté de faire la différence en première période. Dès que Reims a mis le ballon, le milieu de terrain a été sollicité pour permettre aux Rémois de franchir le rideau défensif parisien. Sa bonne inspiration à l'heure de jeu lui a permis de maquer avant de céder sa place à Pablo Chavarria lui aussi buteur.


FLOP 3

Pour la sixième fois consécutive, Gianluigi BUFFON a encaissé au moins un but dans un match de Ligue 1. Le portier italien n'a pas été en réussite, voyant le ballon lui filer entre les jambes sur le premier but puis lui glisser entre les mains sur le deuxième. Le quarantenaire n'a pas été rassurant, n'ayant pas réussi non plus à capter une frappe apparaissant anodine en première période.

Thomas MEUNIER a été en difficulté sur ce match. Déposé sur une accélération de Baba Rahman en début de rencontre, il a été en retard sur l'ouverture du score du Ghanéen. Le latéral n'a pas non plus réussi à peser offensivement.

Julian DRAXLER a été inexistant dans cette rencontre. Incapable d'initié un mouvement offensif intéressant, l'Allemand est sorti peu après l'heure de jeu avec pour seul fait d'arme un carton jaune.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Rainville a arbitré son match avec le sourire et justesse. Un penalty aurait pu être accordé au PSG quand Edinson Cavani a été accroché à la 70eme, mais le VAR ne lui a pas proposé d'aller revisionner l'action.
La feuille de match
L1 (38eme journée) / REIMS - PARIS : 3-1
Stade Auguste-Delaune (21 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Rainville (6)

Buts : Baba Rahman (37eme), Cafaro (56eme), Chavarria (94eme) pour Reims - Mbappé (59eme) pour Paris

Avertissements : Dingomé (15eme), Mendy (80eme) pour Reims - Draxler (44eme) pour Paris

Expulsion : Aucune


Reims
Mendy (6) - Kamara (5), Disasi (5), Abdelhamid (6), Baba (7) - Chavalerin (5), Romao (cap) (6) - Cafaro (7) puis Chavarria (75eme), Dingomé ( 6) puis Zeneli (69eme), Doumbia (6), Oudin (6) puis Martin (83eme)

N'ont pas participé : Lemaître (g), Fontaine, Mbemba, Ojo
Entraîneur : D.Guion


Paris
Buffon (3) - Meunier (4), Kehrer (5), Marquinhos (cap) (4), Kurzawa (4) puis Choupo-Moting (89eme) - Di Maria (5), Paredes (4) puis Bernat (79eme), Verratti (4), Draxler (4) puis Alves (66eme) - Cavani (4), Mbappé (5)

N'ont pas participé : Cibois (g), Dagba, Mbe Soh, Nkunku
Entraîneur : T.Tuchel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.