L1 : Nantes gagne en se faisant peur à Amiens

L1 : Nantes gagne en se faisant peur à Amiens©Media365
A lire aussi

Franck GUIDICELLI, publié le samedi 24 août 2019 à 22h25

Première victoire de l'ère Gourcuff pour Nantes. Les Canaris en supériorité numérique pendant une heure, ont arraché la victoire à cinq minutes de la fin face à des Amiénois trop tendres et trop brouillons.

Le debrief
Vainqueurs de Lille le week-end dernier, les Amiénois avaient l'occasion de doubler la mise avec cette nouvelle rencontre sur leur pelouse face à Nantes. Une opportunité à saisir pour se mettre tout de suite dans le bon sens dans cette saison 2019-20 face à des Nantais qui, eux, courent après leur première victoire de la saison. Le match est parti sur un bon rythme avec Amiens à la baguette qui avait choisi de jouer très haut. Petit à petit, les Canaris sont revenus dans la partie et l'expulsion du Picard Dibassy (30eme) allait leur permettre de mettre le pied sur le ballon. Pour autant, le match ne parvenait pas à s'emballer avec trop d'erreurs techniques des deux côtés.

Il a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir enfin la première frappe cadrée du match et quasiment dans la foulée l'ouverture du score nantaise de Coulibaly. En infériorité numérique, les Amiénois ont alors beaucoup de mal à exister mais parviennent à égaliser après un changement tactique de leur coach. Une égalisation qui rebooste les Picards, qui semblent même capables de gratter un point un peu inespéré. Mais c'était sans compter sur le coup d'œil de Rongier qui a offert un caviar à Simon. Arrivé de Levante la semaine dernière, ce dernier n'a pas manqué l'offrande pour offrir la première victoire de la saison aux Canaris. Gourcuff va pouvoir maintenant capitaliser sur ce match pour avancer dans son projet de jeu même si tout n'a pas été parfait notamment techniquement. A Amiens, l'expulsion a fait beaucoup de mal mais les coéquipiers de Jallet n'étaient pas dans un très bon soir avec des phases de jeu très brouillonnes et trop de duels perdus.
L'instant T :
A la 30eme minute, Bakaye Dibassy intervient sur Abdoulaye Touré en lui mettant une grosse semelle sur le tibia. L'arbitre sort le jaune dans un premier avant de changer la couleur du carton assez logiquement. L'oreillette a certainement dû fonctionner...
Les buts
54eme minute (0-1)
Sur un corner frappé de la gauche par Abeid, Coulibaly arrive lancé et reprend d'une tête croisée au premier poteau qui fait mouche.

72eme minute (1-1)
Gros travail de Guirassy sur le côté gauche. Il fait la différence et sert Zungu dans l'espace. Celui-ci frappe de suite au premier poteau et le ballon entre dans le but après avoir touché Lafont.

85eme minute (1-2)
Rongier sert parfaitement Simon dans la surface. Parti dans le dos de la défense, il gagne son duel avec Gurtner en lui glissant le ballon par-dessus.
Les tops et les flops
Valentin RONGIER (8)
C'est la plaque tournante de son équipe et techniquement il a joué très juste tout au long de la rencontre. Sa capacité à se mettre au service du collectif est précieuse pour son équipe.
Kalifa COULIBALY (7)
Avec son gabarit, il a bien pesé sur la défense amiénoise mais il a surtout eu le mérite d'ouvrir le score pour débloquer une partie qui n'était pas vraiment passionnante.
Gaël KAKUTA (4)
Durant les cinq premières minutes du match, il a été très bon et ensuite il a disparu. Pas au point physiquement, il a en plus multiplié les mauvais choix et les mauvaises passes.
La feuille de match
AMIENS - NANTES : 1-2
Stade de la Licorne, Amiens (11 393 spectateurs)
Temps chaud - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Stinat (6)

Buts : Zungu (72eme) pour Amiens - K.Coulibaly (54eme) et Simon (85eme) pour Nantes

Avertissements : Aleesami (16eme) pour Amiens - Ab.Touré (45eme) pour Nantes

Expulsion : Dibassy (30eme) pour Amiens


Amiens
Gurtner (7) - Jallet (5), P.Gouano (cap) (5), Dibassy (non noté), Aleesami(4) - Monconduit (6), Blin (6) - Akolo (4) puis Zungu (64eme), Kakuta (4) puis M.Konaté (70eme), Timité (non noté) puis Lefort (34eme - 5), S.Guirassy (5)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Gnahoré, Cornette, Talal
Entraîneur : L.Elsner


Nantes
Lafont (5) - Fabio (5), Girotto(5), Pallois (5), Lima (5) - Ab.Touré (5), Abeid (6) - Louza (5), Rongier (cap) (8), A.K.Bamba (6) puis Simon (72eme) - K.Coulibaly (7)

N'ont pas participé : Olliero(g), Appiah, Wagué, Benavente, Moutoussamy, Youan
Entraîneur : C.Gourcuff

Vos réactions doivent respecter nos CGU.