L1 : Montpellier renoue avec la victoire face à Caen et reste en embuscade

L1 : Montpellier renoue avec la victoire face à Caen et reste en embuscade©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 27 janvier 2019 à 17h15

Sevré de succès depuis le 1er décembre, Montpellier a accéléré quand il le fallait pour triompher de Caen dimanche (2-0). Avec cette victoire, les Héraultais se replacent dans la course à l'Europe et renvoient les Caennais à la lutte pour le maintien.

Le debrief
Montpellier sort tout juste de près de deux mois sans victoire. Malgré cette mauvaise série, les Héraultais sont 6emes à trois points du podium avant les derniers matchs de la 22eme journée de L1. Comment est-ce possible ? Grâce à des adversaires qui n'avancent pas non plus, une solidité défensive et surtout une victoire contre Caen (2-0). Ce dimanche, les hommes de Michel Der Zakarian ont encore fait parler leur très bonne défense. Les attaquants caennais ont terminé la rencontre avec un seul tir cadré, une demi-volée de Yacine Bammou quand le match était déjà plié. Avec cette rigueur, un point est déjà assuré. Pour en glaner deux de plus, les partenaires de Florent Mollet ont su être à nouveau efficaces offensivement face à une équipe normande en pleine crise de confiance.

Après une première période sans grandes envolées, la Paillade s'est appuyé sur ses points forts : des latéraux pas avares d'efforts et un duo Laborde-Delort capable de scorer dans n'importe quelle position. Les deux attaquants se sont souvent cherchés, sans parvenir à se trouver à chaque fois. Mais l'essentiel est ailleurs. Gaëtan Laborde a marqué son huitième but de la saison sur la première action intéressante du match. Une offensive qui est née dans le couloir droit avec Ruben Aguilar. A l'heure de jeu, Paul Lasne a adressé un centre depuis l'autre côté qui a semé la panique devant le but de Brice Samba. Après une boulette de Paul Baysse, le ballon a terminé au fond des filets. Sans accélérer mais en se basant sur ses atouts, le collectif de Michel Der Zakarian l'a emporté et se replace dans la course à l'Europe. Pas forcément aussi spectaculaire que Strasbourg par exemple, Montpellier fait aussi bien grâce à des fondamentaux solides. De bon augure pour la dernière ligne droite du championnat.
Le film du match
51eme minute (1-0)
Aguilar arrive à centrer depuis le couloir droit. Le Tallec arrive de loin pour reprendre de volée. Samba repousse le danger d'une belle manchette, mais Laborde a suivi pour marquer de la tête.

60eme minute (2-0)
Montpellier fait le décalage dans le couloir gauche, ce qui permet à Lasne de centrer. Djiku renvoie le ballon sur Baysse qui rate son dégagement et trompe son propre gardien.

71eme minute
En contrant un corner caennais, les joueurs de Montpellier ont un trois contre deux à jouer. Laborde n'arrive pas pas à transmettre le ballon à Delort en première intention, mais quand il y arrive, son compère de l'attaque héraultaise oblige Brice Samba à la parade.

77eme minute
Bammou profite d'un mauvais renvoi de la défense montpelliéraine pour contrôler et déclencher une demi-volée parfaite. Lecomte repousse le ballon d'une belle claquette.
Tops et flops


TOP 3

LABORDE a beaucoup tenté en première période, sans arriver à cadrer. Au retour des vestiaires, il a su parfaitement profiter d'un ballon repoussé par Brice Samba pour ouvrir le score. Il aurait même pu terminer le match avec une passe décisive s'il avait lâché le ballon dans le bon tempo pour servir Andy Delort sur une contre-attaque.

41 ans et toujours puissant. HILTON est intraitable malgré son âge. Le Brésilien s'est encore illustré dans ce match contre Caen en coupant tous les longs ballons caennais et en brisant leurs espoirs offensifs. Un roc.

AGUILAR a été hyperactif dans son couloir droit. En attaque comme en défense, le latéral a été dans le dépassement de fonction pendant 90 minutes. Son investissement lui a permis d'être impliqué sur le premier but.



FLOP 3

BAYSSE n'était pas dans un grand jour. Malgré son expérience, il n'a pas réussi à sécuriser la défense centrale caennaise. Pire, il a été impliqué sur les deux buts montpelliérains. Dépassé par Laborde sur l'ouverture du score, il a ensuite marqué contre son camp à l'heure de jeu. Un match à oublier pour lui.

CRIVELLI n'a pas eu beaucoup de ballons. Difficile dans ces conditions de s'illustrer. Mais il ne s'est pas facilité la tâche. Au contraire de Casimir Ninga, il n'a pas été très impliqué sur les replis défensifs.

FAJR est certainement le joueur le plus technique de Caen, mais il n'a pas réussi à faire la différence ce dimanche après-midi. Les défenseurs montpelliérains ont été durs avec lui. Le capitaine normand n'a pas réussi à rivaliser avec l'engagement physique de ses adversaires du jour. Dommage alors que c'est lui qui détient les clés du jeu de Malherbe.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Ben El Hadj n'a pas eu grand chose à faire et n'a pas fait de mauvais choix. Dans un match sans grande difficulté, il a su gérer les débats malgré les nombreuses critiques de Michel Der Zakarian depuis le banc de Montpellier.
La feuille de match
L1 (22eme journée) / MONTPELLIER - CAEN : 2-0
Stade de la Mosson (11 001 spectateurs)

Temps agréable - Pelouse bonne

Arbitre : M.Ben El Hadj (6)

Buts : Laborde (51eme) et Baysse (60eme csc) pour Montpellier

Avertissements : Sambia (84eme) pour Montpellier - Ninga (41eme) pour Caen

Expulsion : Aucune



Montpellier

Lecomte (6) - Aguilar (7), Mendes (5), Hilton (cap) (7), Congré (5), Lasne (6) - Skhiri (4), D.Le Tallec (5) puis Sambia (65eme) - Mollet (4) puis Ristic (89eme) - Laborde (7) puis Skuletic (88eme), Delort (6)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Suarez, Cozza, Oyongo

Entraîneur : M. Der Zakarian



Caen


Samba (5) - Gradit (4), Baysse (2), Djiku (3), Armougon (4) puis A.Mbengue (71eme) - Fajr (cap) (4), Diomandé (4) - Bammou (5), Khaoui (4) puis Beauvue (65eme), Ninga(4) puis Tchokounté (79eme) - Crivelli (3)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Sankoh, Deminguet, Joseph

Entraîneur : F. Mercadal

Vos réactions doivent respecter nos CGU.