L1 : Montpellier profite aussi des déboires du PSG

L1 : Montpellier profite aussi des déboires du PSG©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 30 avril 2019 à 20h55

Le calvaire du PSG se poursuit. En déplacement à Montpellier ce mardi soir, le club de la Capitale s'est incliné après avoir mené deux fois au score. Il est temps que la saison se termine...

Le debrief
Le Paris Saint-Germain ne fait décidément rien comme les autres. Après ses déboires des dernières semaines, avec en point d'orgue cette défaite en finale de la Coupe de France samedi dernier contre Rennes, on se prépare désormais à le voir galérer face à n'importe quelle équipe. Pourtant, même dans ce registre, le club de la Capitale arrive encore à nous surprendre. Mardi soir à Montpellier, en match en retard de la 34eme journée de Ligue 1, les joueurs de Thomas Tuchel ont encore perdu. Leur troisième défaite sur les quatre dernières journées de championnat. Mais là, on n'a rien vu venir. Ou alors si, mais pas avant l'amorce du dernier quart d'heure. Car même en difficulté, notamment défensivement, on a cru que le PSG allait cette fois s'en sortir. D'abord parce que le MHSC a eu du mal à se décider d'aller presser haut pour profiter de la fébrilité ambiante. Ensuite parce qu'offensivement, les Parisiens ont été plutôt efficaces pour une fois. Quand Angel Di Maria a donné l'avantage aux siens une deuxième fois dans cette rencontre (avec réussite), on s'est dit que c'était la bonne.

Mais dans la foulée, le sauvetage inespéré de Pedro Mendes sur un tir de Julian Draxler aurait dû nous mettre la puce à l'oreille. Et c'est tout seul, sans l'aide de personne, que le PSG a encore été rattrapé par son démon du moment : sa fragilité. Montpellier a certes poussé un peu plus dans le dernier quart d'heure, mais le club pailladin n'a pas eu besoin de beaucoup appuyer sur l'accélérateur pour profiter des erreurs de Presnel Kimpembe et consorts. Le but de la victoire, inscrit en toute fin de partie par Souleymane Camara, est un modèle du genre, avec une perte de balle incompréhensible de Leandro Paredes devant sa surface. La Mosson n'en demandait pas tant. Pourtant, trois buts encaissés par les Parisiens, c'est une sorte de tarif maison en ce moment. Lille en avait passé cinq à Marquinhos et ses partenaires, Nantes s'était aussi arrêté à trois. La statistique est d'ailleurs terrible pour le PSG : il a encaissé autant de buts (14 buts) sur ses cinq derniers matchs de L1 que sur les 23 premières journées de la saison !

On pourrait penser tous ces fiascos sans conséquence, maintenant que le PSG est champion de France et qu'il n'a plus rien à jouer jusqu'au terme de la saison. Pourtant, chaque défaite noircit un peu plus la tâche béante qui est en train de recouvrir le bilan du club de la Capitale. Et tout cela pourrait bien avoir des conséquences inattendues dans les prochaines semaines. A commencer par Thomas Tuchel, qu'on sent désabusé et sans solution sur son banc de touche. Il est vraiment temps que la saison se termine pour Paris. Pas pour Montpellier, qui s'accroche à un rêve européen un peu fou avec cet exploit. Le MHSC double l'OM au classement grâce à une meilleure différence de buts, et espère maintenant foncer sur Saint-Etienne, qui compte quatre points d'avance. Dans le viseur : une qualification pour la prochaine Ligue Europa. ASSE - MHSC, ce sera l'affiche d'ouverture de la 36eme journée de Ligue 1, dans dix jours...
Le film du match
12eme minute (0-1)
But du PSG ! Lancé par Choupo-Moting, Bernat déborde côté gauche et centre fort devant le but. Sous la pression de Draxler, Oyongo se jette et marque contre son camp en voulant écarter le danger.

21eme minute (1-1)
But de Montpellier ! Le coup-franc excentré de Mollet est repris de la tête par Le Tallec à l'entrée des six mètres. Le milieu montpelliérain dévie à peine le ballon et l'envoie sur Kimpembe qui, à son tour, marque contre son camp...

30eme minute
Kimpembe manque sa relance et rend la balle à Delort qui frappe de loin sans se poser de question. Buffon n'est pas loin d'être lobé mais parvient à détourner en corner.

31eme minute
Toujours aussi fébrile, la défense parisienne se fait enrhumer par Mollet sur la droite de la surface. L'ancien Messin centre en retrait pour Le Tallec qui croise sa frappe et oblige Buffon à un superbe arrêt pour envoyer le ballon en corner.

43eme minute
Les Parisiens sont à la traîne en défense après une déviation de la tête de Le Tallec. Laborde en profite pour déborder côté droit. Il voit Delort seul dans la surface et centre en sa direction. L'ancien Toulousain se complique un peu la vie en tentant une reprise acrobatique et sa tentative passe au-dessus du but de Buffon.

62eme minute (1-2)
But du PSG ! Une montée tranchante de Marquinhos apporte le surnombre aux abords de la surface montpelliéraine. Sous la pression de son compatriote, Hilton rate son dégagement et se fait contrer. Cela profite à Di Maria, qui rôde là. L'Argentin élimine Lecomte d'une roulette et conclut par un tir dans le but vide.

70eme minute
Quel sauvetage de Pedro Mendes ! Sur sa ligne, le Portugais se jette désespérément et parvient à sortir la frappe de Draxler, qui avait dribblé Lecomte après une bonne passe en profondeur de Di Maria.

75eme minute
Beaucoup de réussite pour Mollet, dont le centre est dévié par le dos de Skhiri. Delort en profite pour se retrouver en position de frappe à hauteur du point de penalty, mais il ne trouve pas le cadre.

79eme minute (2-2)
But de Montpellier ! Une relance à la main de Lecomte déclenche une contre-attaque montpelliéraine. Kimpembe sort n'importe comment sur Mollet, qui le piège en lançant Delort en profondeur en première intention. Kimpembe sorti, il n'y a plus personne pour empêcher l'attaquant du MHSC d'aller défier Buffon. Il ne rate pas cette occasion et égalise.

85eme minute (3-2)
But de Montpellier ! Enorme erreur de Paredes qui prend son temps à l'entrée de la surface après une passe de Buffon. Skhiri arrive dans son dos et lui chipe la balle. Camara enchaîne par un tir hors de portée du gardien parisien.

90eme minute
Lecomte sauve Montpellier ! A une main, le gardien de Montpellier enlève de sa lucarne gauche une frappe lointaine de Dagba.
Tops et flops

TOP 3

Andy DELORT a bien fait d'insister. Dans tous les bons coups en première période, mais pas en réussite dans la finition, l'attaquant montpelliérain a finalement été récompensé dans le dernier quart d'heure avec le but de l'égalisation au prix d'une longue course pour aller défier Buffon.

Florent MOLLET est le maître à jouer de Montpellier cette saison. Contre le PSG, il ne s'est pas renié. L'ancien Messin et Cristolien, passeur décisif sur l'égalisation montpelliéraine, a multiplié les actions intéressantes. Un joli numéro sur la droite de la surface parisienne a même failli déboucher sur un but de Le Tallec.

C'est sa montée pour apporter le surnombre qui a permis au PSG de marquer un deuxième but ce mardi soir. MARQUINHOS a montré à beaucoup de ses partenaires ce que pouvaient apporter engagement et dépassement de fonction. Sans compter qu'en défense, il a joué les pompiers en première période quand Kimpembe prenait l'eau.


FLOP 3

Un cauchemar. Presnel KIMPEMBE est au fond du seau depuis plusieurs semaines et ce déplacement à Montpellier n'a fait qu'empirer les choses. Comme samedi contre Rennes, le champion du monde a marqué contre son camp. Mais au-delà de ça, il a surtout perdu beaucoup de duels. Il est aussi impliqué sur le deuxième but adverse...

Leandro PAREDES n'a pas bonne presse à Paris depuis son arrivée mais il ne fait rien pour arranger son cas. Auteur d'une entame catastrophique à la Mosson, l'Argentin s'est d'abord bien repris avant de couler dans le dernier quart d'heure. C'est lui qui permet à Montpellier de l'emporter avec une perte de balle incompréhensible.

Titulaire en pointe, Eric-Maxim CHOUPO-MOTING a encore été décevant. On serait tenté de dire transparent, mais le Camerounais a quand même eu une belle occasion de se mettre en évidence. Trop lent pour frapper, il l'a vendangé. Tuchel l'a sorti dès la mi-temps.
Monsieur l'arbitre au rapport
Beaucoup de cartons sortis par M.Lesage qui a dû calmer l'agressivité des joueurs des deux équipes dès les premières minutes. Mais aucune erreur à signaler. Di Maria n'était pas hors-jeu sur son but, couvert d'un rien par Oyongo.
La feuille de match
L1 (34eme journée) / MONTPELLIER - PSG : 3-2
Stade de la Mosson (25 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse correcte
Arbitre : M.Lesage (7)

Buts : Kimpembe (21eme csc), Delort (79eme) et S.Camara (85eme) pour Montpellier - Oyongo (12eme csc) et Di Maria (62eme) pour Paris

Avertissements : M.Suarez (45eme), Skhiri (55eme) et D.Le Tallec (72eme) pour Montpellier - Kimpembe (28eme), Bernat (40eme), Dagba (76eme) et Kurzawa (90eme) pour Paris

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte (6) - P.Mendes (6), Hilton (cap) (4), Congré (5) - M.Suarez (6) puis Lasne (72eme), D.Le Tallec (5), Skhiri (6), Oyongo (4) - Mollet (7) puis Sambia (82eme) - Delort (7) puis S.Camara (82eme), Laborde (6)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Cozza, Ristic, Skuletic
Entraîneur : M.Der Zakarian


PSG
Buffon (5) - Dagba (5), Marquinhos (cap) (6), Kimpembe (2) - D.Alves (5), Paredes (3), Draxler (4), Bernat (5) - Di Maria (6) - Neymar (5), Choupo-Moting (4) puis Kurzawa (45eme, 4)

N'ont pas participé : Areola (g), Zagre, Mbe Soh, Nkunku, M.Diaby
Entraîneur : T.Tuchel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.