L1 : Monaco ramène Dijon sur terre et intègre le Top 10

L1 : Monaco ramène Dijon sur terre et intègre le Top 10©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 09 novembre 2019 à 22h35

Grâce à un but d'Aleksandr Golovin, Monaco est venu à bout de Dijon (1-0) à l'issue d'un match riche en occasions. L'ASM s'invite en première partie de tableau (8eme), alors que le DFCO retombe dans la zone rouge (19eme).

Le debrief
En cette saison pour l'instant peu propice à l'émergence d'une hiérarchie claire, le classement doit être étudié avec précaution. Voir Monaco en première partie de tableau n'est cependant pas anodin, a fortiori au regard de l'éprouvant exercice passé et des débuts chaotiques de l'ASM en 2019-20. Mais il semblerait que les Monégasques aient trouvé leur rythme de croisière, imposé par l'indispensable duo composé de Wissam Ben Yedder et d'Islam Slimani. Aucun des deux n'a marqué contre Dijon, mais l'un comme l'autre sont impliqués sur le seul but de la partie, signé Aleksandr Golovin (43eme). Les protégés de Leonardo Jardim l'ont emporté sur la plus petite des marges (1-0), mais leur prestation a été pour le moins convaincante. Nul doute, d'ailleurs, que l'addition aurait été encore plus salée sans un Alfred Gomis des grands soirs dans la cage dijonnaise. A défaut d'avoir été impériale, la défense asémiste a été imperméable, ce qui ne lui est pas arrivé très souventces derniers temps. Tous ces éléments expliquent l'arrivée d'Adrien Silva et consorts dans le Top 10. A la 8eme place, plus précisément.

Pour s'extirper des bas-fonds du classement, Dijon devait de son côté faire en sorte que son exploit face au PSG (2-1) ne soit pas un simple feu de paille. Et si le résultat enregistré en Principauté est forcément décevant, il faut reconnaître que les Bourguignons ont montré des choses intéressantes dans le jeu, en dépit de nombreuses absences (Mama Baldé, Fouad Chafik, Senou Coulibaly...). Notamment emmenés par un Mounir Chouiar percutant balle au pied, les hommes de Stéphane Jobard ont été dangereux jusqu'au bout, sollicitant Benjamin Lecomte à plusieurs reprises. Les Rouges ont toutefois cruellement manqué de réalisme, eux qui avaient été si efficaces contre les Parisiens huit jours plus tôt. Sans avoir démérité, le DFCO quitte donc malgré tout le Rocher sans le moindre point dans sa besace et retombe à l'avant-dernière place. A lui de rebondir après la trêve, lors de la réception de Rennes.
L'instant T :
Impeccable jusqu'à présent, Benjamin Lecomte a commis une erreur qui a bien failli coûter la victoire à son équipe. Sur un corner adverse, l'ex-Montpelliérain a raté sa sortie aérienne et a été devancé par Jhonder Cadiz, qui a placé sa tête. Mais heureusement pour le gardien asémiste et ses coéquipiers, le ballon a rebondi sur la barre (87eme).
Le but
43eme minute (1-0)
Servi plein axe par Ben Yedder, Slimani alerte Golovin d'une subtile déviation. Le Russe contrôle le ballon de la poitrine et enchaîne avec une demi-volée du droit. Gomis est battu !
Les tops et les flops
Aleksandr GOLOVIN (7)
Il a eu besoin d'une saison pour prendre ses marques. Mais désormais, Aleksandr Golovin semble donner la pleine mesure de son talent. Intelligent dans ses déplacements et juste dans ses choix de passe, l'international russe a parfaitement su combiner avec le duo Ben Yedder - Slimani. C'est d'ailleurs suite à une passe de ce dernier que l'ancien du CSKA Moscou a trouvé la faille, d'une jolie demi-volée (43eme). Un peu moins en vue après la pause, il est malgré tout resté très dangereux (47eme, 64eme).
Alfred GOMIS (7)
Si Dijon n'a encaissé qu'un but, c'est en grande partie grâce à Alfred Gomis. L'ancien portier de la SPAL a multiplié les interventions face aux attaquants adverses (6 ballons captés, 5 ballons détournés), ne s'inclinant que sur une belle réalisation d'Aleksandr Golovin.
Kamil GLIK (4)
Rarement irréprochable depuis le début de l'exercice, Kamil Glik a une nouvelle fois été en grande difficulté ce samedi soir. Surtout en première période, lors de laquelle le défenseur polonais a été éliminé plus d'une fois dans le un-contre-un, en particulier par Mounir Chouiar. A noter que le capitaine monégasque s'est ressaisi après la pause, même s'il n'a pas pour autant donné des gages de grande sérénité.
La feuille de match
MONACO - DIJON : 1-0
Stade Louis-II (5 223 spectateurs)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Wattellier (7)

But : Golovin (43eme) pour Monaco

Avertissements : Henrichs (30eme) et Golovin (50eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


Monaco
Lecomte (6) - Maripan (6), Glik (cap) (4), B.Badiashile (5) - G.Martins (7), Henrichs (6), A.Silva (6), Golovin (7) puis Ballo-Touré (93eme), G.Dias (6) - Ben Yedder (5) puis Boschilia (91eme), Slimani (6) puis Augustin (77eme)

N'ont pas participé : Subasic (g), Zagre, Naldo, Onyekuru
Entraîneur : L.Jardim


Dijon
A.Mendy (7) - R.Amalfitano (5), Ecuele-Manga (5), Lautoa (5), Mendyl (4) puis Br.Soumaré (90eme) - Ndong (5), Balmont (cap) (5) puis Mavididi (56eme), Loiodice (5) - Cadiz (6), Tavares (5), Chouiar (6)

N'ont pas participé : Ntumba (g), Barbet, Ngouyamsa Nounchili, Sammaritano, M.Pereira
Entraîneur : S.Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.