L1 : Marseille trébuche à Bordeaux et fait sans doute ses adieux au podium

L1 : Marseille trébuche à Bordeaux et fait sans doute ses adieux au podium©Media365

Raphaël Brosse, publié le vendredi 05 avril 2019 à 22h41

Sevré de victoire en Gironde depuis près de 42 ans, Marseille a été vaincu par Bordeaux ce vendredi (2-0) à l'occasion de la 31 journée de Ligue 1. Un revers qui pourrait définitivement sceller les espoirs de podium pour l'OM.

Le debrief
Marseille devra encore patienter. Incapable de s'imposer à Bordeaux depuis le 1er octobre 1977, l'OM s'est incliné au Matmut Atlantique ce vendredi soir (2-0). François Kamano (27eme, s.p.) et Nicolas de Préville (71eme) ont trouvé le chemin des filets pour les Girondins, bien plus convaincants que lors de leurs précédentes sorties. Les Phocéens ont une nouvelle fois été décevants loin de leurs bases et ont concédé une défaite qui les laisse à huit points de Lyon (3eme), qui reçoit Dijon samedi (17h00). Auteur de sept buts depuis son arrivée dans les Bouches-du-Rhône, Mario Balotelli, diminué, était sur le banc au coup d'envoi ce vendredi. Sans son homme providentiel, Marseille a renoncé au 4-4-2 qui lui réussissait tant ces dernières semaines.

C'est dans un 4-2-3-1 que les « revenants » Dimitri Payet et Kevin Strootman ont retrouvé une place de titulaire. Un choix tactique qui n'a pas été payant, loin s'en faut. Les Olympiens ont tâtonné en première période, Nemanja Radonjic s'est perdu dans une position anormalement basse et Kevin Strootman n'a pas su accélérer le rythme dans les transmissions. C'est allé mieux après le retour des vestiaires, mais la précision dans le dernier geste a alors fait cruellement défaut aux Ciel et Blanc. S'il a provoqué l'expulsion de Pablo (82eme), « Super Mario » s'est davantage fait remarquer pour son énervement que pour son impact offensif. Avec seulement un point pris sur les trois dernières journées, l'OM (5eme) n'avance plus. Le podium ne sera peut-être plus qu'un lointain souvenir à l'issue du week-end.

Il n'était guère question de podium ou même d'Europe dans les rangs de Bordeaux, qui vit une saison pour le moins morose. Pourtant, les Aquitains sont parvenus à se sublimer à l'occasion de cette affiche, si particulière pour eux. Solides défensivement et portés par un Benoît Costil décisif quand il le fallait (8eme, 45eme+1), les Marine et Blanc ont en outre été d'un froid réalisme. François Kamano a donné l'avantage aux siens en transformant un penalty (27eme). Le FCGB a plus subi après la pause, mais cela ne l'a pas empêché de piquer en contre. Très en vue, Nicolas de Préville a assommé les Marseillais à l'issue d'un raid solitaire (71eme), propulsant les siens vers la victoire, la première de l'ère Paulo Sousa. Il est encore trop tôt pour savoir si ce succès sera synonyme de déclic pour le technicien portugais et ses protégés. La prestation offerte par les joueurs au scapulaire a néanmoins dû satisfaire les supporters bordelais. Ces derniers s'en souviendront très certainement, au moment de dresser le bilan d'un exercice 2018-19 jusque-là très pénible.
Le film du match
8eme minute
Quelle occasion pour Marseille ! Sur un corner frappé par Dimitri Payet, Boubacar Kamara s'élève plus haut que tout le monde et reprend le ballon de la tête à hauteur des six mètres. Benoît Costil repousse au-dessus de sa transversale !

23eme minute
Bordeaux réagit ! Nemanja Radonjic dégage mal un centre de Nicolas de Préville et le ballon arrive sur Jimmy Briand, qui reprend du plat du pied gauche dans la surface. Steve Mandanda réalise une belle parade !

27eme minute (1-0)
Les Girondins ouvrent le score ! L'arbitre désigne le point de penalty après une faute de main de Nemanja Radonjic dans la surface. François Kamano s'élance... et prend Steve Mandanda à contrepied !

45eme+1 minute
Oh l'opportunité pour l'OM ! Esseulé dans les six mètres, Kevin Strootman parvient à dévier le ballon du gauche suite à une tête de Boubacar Kamara. Benoît Costil est sur la trajectoire !

57eme minute
Sur corner, Dimitri Payet décide de servir Nemanja Radonjic, qui reprend le ballon du droit à l'entrée de la surface. Le ballon file au-dessus du cadre !

71eme minute (2-0)
Le FCGB fait le break ! Lancé en profondeur, Nicolas de Préville entre dans la surface, trouve un angle de frappe malgré la présence de Boubacar Kamara et enroule du droit. Steve Mandanda est battu !

96eme minute
Alerté par Mario Balotelli, Florian Thauvin arme une reprise du droit au second poteau. Benoît Costil détourne le ballon !
Tops et flops

TOP 3

Souvent critiqué depuis son arrivée à Bordeaux, Nicolas DE PREVILLE a été à son avantage ce vendredi. Très en jambes, le joueur formé à Istres a fait des différences balle au pied sur son aile gauche. Il a surtout enfoncé le clou après un numéro de soliste parfaitement conclu (71eme). Remplacé par Jaroslav Plasil (93eme).

Si Bordeaux a rejoint les vestiaires avec un but d'avance au tableau d'affichage, c'est en grande partie grâce à Benoît COSTIL. Le capitaine girondin a réalisé deux parades décisives, respectivement face à Boubacar Kamara (8eme) et Kevin Strootman (45eme+1). Il a de nouveau brillé en toute fin de rencontre, sur une tentative de Florian Thauvin (96eme).

Imperméable ce vendredi soir, la défense bordelaise doit notamment sa solidité à un très bon Jules KOUNDE. Présent dans les duels et souvent bien placé, l'international français U20 n'a que rarement été pris à défaut par les attaquants adverses.


FLOP 3

Titularisé pour la première fois depuis près de deux mois, Kevin STROOTMAN avait l'occasion de se mettre en valeur sur la pelouse du Matmut Atlantique. Problème : le Néerlandais n'a jamais réussi à accélérer le rythme et n'a pas vraiment pris de risques dans les transmissions. Il a en outre raté une belle occasion juste avant la mi-temps (45eme+2).

Orphelin de Mario Balotelli, Valère GERMAIN n'a pas existé sur le front de l'attaque marseillaise. L'ancien attaquant de Monaco n'a pas eu la moindre occasion à négocier et n'a pas souvent été trouvé dans de bonnes conditions par ses coéquipiers. Remplacé par Morgan Sanson (77eme).

Aligné sur l'aile gauche afin de pallier au forfait de Lucas Ocampos, Nemanja RADONJIC a joué très bas en première période et a commis deux grosses erreurs dans sa surface. Son dégagement raté a été sans conséquence (23eme), mais sa faute de main a engendré un penalty transformé par François Kamano (27eme). Le Serbe a été plus intéressant après la pause, mais le mal était fait.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Ben El Hadj a dû faire face à deux situations litigieuses en première période, mais il a pris la bonne décision à chaque fois. La main de Pablo ne méritait en effet pas d'être sifflée puisque le ballon avait au préalable ricoché sur la cuisse du Bordelais (10eme). En revanche, celle de Nemanja Radonjic - dont le mouvement de bras était douteux - a logiquement débouché sur un penalty (27eme). L'expulsion de Pablo (82eme) était justifiée, même si le Brésilien avait auparavant été victime d'un coup de Mario Balotelli, passé entre les mailles du filet.
La feuille de match
L1 (31eme journée) / BORDEAUX - MARSEILLE : 2-0
Matmut Atlantique (38 620 spectateurs environ)
Temps clément - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Ben El Hadj (6)

Buts : Kamano (27eme, s.p.), De Préville (71eme) pour Bordeaux

Avertissements : Koundé (68eme), Pablo (81eme) pour Bordeaux - Bo.Kamara (61eme), Balotelli (84eme) pour Marseille

Expulsion : Pablo (82eme) pour Bordeaux


Bordeaux
Costil (cap) (7) - Koundé (6), Pablo (4), Jovanovic (6) - Sabaly (6), Otavio (6) puis Youssouf (77eme), Basic (6), Poundjé (6) - Kamano (6) puis Lottin (85eme), De Préville (7) puis Plasil (93eme) - Briand (5)

N'ont pas participé : Poussin (g), Sankharé, Karamoh, Maja
Entraîneur : P.Sousa


Marseille
S.Mandanda (5) - Sakai (5), Bo.Kamara (5), Caleta-Car (6), Amavi (4) - M.Lopez (5) puis Njie (85eme), Strootman (4) - Thauvin (5), Payet (cap) (5) puis Balotelli (69eme), Radonjic (4) - Germain (4) puis Sanson (77eme)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Rolando, Rami, L.Gustavo
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.