L1 : Lille bute sur le mur Montpellier

L1 : Lille bute sur le mur Montpellier©Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, publié le dimanche 17 février 2019 à 17h30

Après cinq victoires consécutives en Ligue 1, Lille n'a pas réussi à trouver la faille face au MHSC. Les deux formations se sont quittées sur un score nul et vierge (0-0).

Le debrief
Que peut bien nous offrir une partie entre deux des trois meilleures défenses de l'Hexagone (22 buts encaissés par Lille, 19 par Montpellier) ? La réponse a été des plus logiques ce dimanche : un score de parité avec aucun nom inscrit au tableau d'affichage (0-0). Sur un petit nuage en championnat depuis plus d'un mois avec cinq parties de rang remportées, le dauphin lillois savait bien que cette série devait s'arrêter un jour, et la formation de Michel Der Zakarian adore voir ses adversaires se casser les dents sur sa science défensive.

Les visiteurs n'étaient pas venus pour grand-chose d'autre que se contenter d'un score à double-bulle - surtout avec l'absence préjudiciable d'Andy Delort, et ils ont rempli le contrat. Face à des Dogues d'abord timorés (notamment à cause de la rudesse de leurs visiteurs) puis plus relâchés au fil des minutes, la troupe de Vitorino Hilton est restée solide, à l'image de son indéboulonnable arrière-garde à trois têtes. Pas embêtés par une attaque montpelliéraine en panne, les locaux ont eu le temps de poser leur jeu et faire parler leur football souvent si réjouissant, mais il ne l'a été que brièvement ce dimanche. Et lorsque la lumière est venue par l'intermédiaire - évidemment - du pied gauche de Nicolas Pépé, c'est le montant qui a empêché une ouverture du score (64eme). Après tout, il n'y a pas de raison que la réussite sourie aux hommes de Christophe Galtier chaque week-end.

Quasi-imprenable cette saison à domicile, le LOSC fait son entrée au palmarès des équipes n'ayant pas réussi à totalement s'exprimer devant le mur que représente la Paillade, après un match aller lors duquel la faille avait été trouvée beaucoup plus facilement (par... Pépé, dès la sixième minute). Si l'OL (46 points) se rapproche à l'issue de ce week-end, la deuxième place des Nordistes (50 unités) est encore solidement conservée, alors que Montpellier, 6eme avec 24 matchs joués, n'est pas largué parmi les prétendants à l'Europe.
Le film du match
2eme minute
J.Bamba part en contre, temporise, centre au deuxième poteau pour Pépé qui s'arrache. Mais sa frappe écrasée ne trouve pas le cadre.

18eme minute
Tir cadré de Rafael Leão, seul dans la surface sur un très bon centre de Pied. Mais Lecomte est sur la trajectoire.

36eme minute
Coup-franc tiré aux 20 mètres par Pépé, ça passe le mur et ça file juste au-dessus de la transversale.

47eme minute
Tir non cadré de J.Ikoné qui file juste à coté. Le gaucher avait parfaitement combiné avec T.Mendes pour s'ouvrir une brèche au cœur de la défense montpelliéraine.

52eme minute
Tir non cadré de Škuletić, alors que Gabriel avait glissé et laissé l'attaquant montpelliérain ajuster Maignan. Grosse occasion des visiteurs, mais Skuletic dévisse son extérieur du pied.

64eme minute
Poteau de Pépé après un super travail : décrochage pour venir demander le ballon, percussion, combinaison avec Leão, grigri et frappe croisée au milieu des défenseurs qui est toute proche de faire mouche. C'est finalement le poteau droit de Lecomte qui repousse, et Leão ne parvient pas à reprendre.

71eme minute
Tir non cadré de Luiz Araujo qui frôle la lucarne de Lecomte ! C'était une belle tentative, très tendue, à l'image de la bonne entrée du Lillois.
Tops et flops

TOP 3

Entré à la pause, Paul LASNE a apporté son intelligence et sa sérénité dans le jeu des visiteurs. Il aurait même pu s'offrir l'une des occasions du match si son contrôle n'avait pas été trop long à la sortie d'un beau jeu en triangle (51eme)

Comme souvent, Nicolas PÉPÉ a été le Lillois du match. Capable de prendre à revers la défense montpelliéraine sur un éclair, il a été victime de beaucoup de fautes et n'a pas été en réussite sur sa frappe en deuxième période qui aurait pu donner la victoire aux siens. Encore un match qui ne fera pas descendre sa cote.

Sorti du banc en deuxième période, Luiz ARAUJO a fait une entrée convaincante et a été tout proche de tromper Lecomte sur une magnifique frappe tendue passée juste au dessus de la lucarne (71eme).


FLOP 3

Difficilement trouvé par ses partenaires et incapable d'être dangereux sur les rares situations qu'il a eues, Petar SKULETIC a connu une partie compliquée face à José Fonte et compagnie, malgré des efforts notables. L'absence de Delort n'est pas passée inaperçue.

Tantôt à gauche, tantôt en soutien, Florent MOLLET n'a pas eu le rayonnement qu'il est capable d'avoir sur le jeu de la Paillade. Et quand Mollet n'est pas en forme, difficile de construire offensivement du coté du MHSC.

Tout comme Mollet, l'entrant (à l'heure de jeu) Junior SAMBIA n'a pas réussi à apporter l'étincelle offensive sur le front de l'attaque montpelliéraine. Le milieu de terrain semble avoir du mal à passer un cap.
Monsieur l'arbitre au rapport
Rien à signaler au sujet de Ruddy Buquet, qui a néanmoins distribué beaucoup de cartons jaunes, souvent à raison.
La feuille de match
L1 (4eme journée) / LILLE - MONTPELLLIER : 0-0
Stade Pierre-Mauroy (37 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse en bon état
Arbitre : M. Buquet (6)

Buts : Aucun

Avertissements : Xeka (38eme), Y.Koné (44eme) et J.Fonte (78eme) pour Lille - Hilton (29eme), D.Le Tallec (44eme) et Congré (56eme) pour Montpellier

Expulsion : Aucune


Lille
Maignan (5) - Pied (6), Gabriel (5), J.Fonte (cap) (6), Y.Koné (5) - T.Mendes (7), Xeka (6) puis Thiago Maia (66eme) - Pépé (7), Ikoné (6), Bamba (6) puis Araujo (55eme) - Leao (6)

N'ont pas participé : Jakubech (g), Soumaré, Dabila, R. Fonte
Entraîneur : C. Galtier


Montpellier

Lecomte (5) - Congré (6), Hilton (cap) (6), P. Mendes (6) - Ristic (6) puis Lasne (46eme / 7), D.Le Tallec (6), Skhiri (6), Oyongo (5) - Laborde (5), Skuletic (4) puis Sambia (60eme), Mollet (5) puis Piriz (79eme)

N'ont pas participé : Ligali (g), Passi, S. Camara
Entraîneur : M. Der Zakarian

Vos réactions doivent respecter nos CGU.