L1 : Le PSG vient à bout de l'OM grâce à un grand Angel Di Maria

L1 : Le PSG vient à bout de l'OM grâce à un grand Angel Di Maria©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 17 mars 2019 à 22h58

Le Paris Saint-Germain a remporté le Clasico contre l'OM ce dimanche soir grâce à la prestation exceptionnelle d'Angel Di Maria. L'Argentin a sorti le club de la Capitale du piège dans lequel il était en train de tomber dans un match électrique.

Le debrief
La différence est peut-être là. Et juste là. Ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain a pu se reposer sur le talent immense d'Angel Di Maria pour dominer l'Olympique de Marseille. Avec un Mario Balotelli diminué et peu en vue, le club phocéen n'avait, lui, pas d'équivalence sur la pelouse du Parc des Princes. C'est sans doute là que s'est joué ce Clasico. Car malgré les trois buts du leader du championnat, le doute a clairement traversé l'esprit des hommes de Thomas Tuchel ce dimanche soir. Parce que Paris, sans doute encore sonné par son élimination en Ligue des Champions, a mal géré son entame de match, disputé dans des conditions particulières avec la grève des Ultras pendant un quart d'heure. Désireux de se racheter, les coéquipiers de Marco Verratti ont même failli tomber dans le piège de l'agressivité excessive, avec un premier acte électrique et des cartons bêtement concédés pour contestations.

Aussi parce qu'en plus des forfaits d'Edinson Cavani, Neymar et Julian Draxler, le PSG a vite perdu Dani Alves et Thomas Meunier sur blessure en première période. Il a donc fallu se remettre les idées en place et éviter de sombrer avec un onze très remanié, en témoigne la présence du jeune Colin Dagba sur la pelouse. Mais le club de la Capitale n'est pas au sommet de la Ligue 1 pour rien. Même s'il a davantage souffert, même s'il a eu du mal à se créer des occasions et même s'il n'a pas écrasé son adversaire au niveau de la possession, il est parvenu à ouvrir le score juste avant la mi-temps en profitant de l'un des rares relâchement de l'OM en défense. Quand Valère Germain a égalisé dès le retour des vestiaires, on a pensé ces Marseillais capables de réaliser un exploit retentissant. Mais Angel Di Maria avait lancé son festival sur l'ouverture du score parisienne et n'avait pas l'intention de se laisser voler la vedette.

Dans un angle fermé, l'Argentin est allé redonner l'avantage à son équipe, avant, cinq minutes plus tard, de provoquer l'expulsion de Steve Mandanda. Déjà dans tous les bons coups, l'ancien joueur de Manchester United et du Real Madrid a encore amélioré son bilan en envoyant un coup-franc merveilleusement enroulé au fond des filets du malheureux Yohann Pelé, à peine entré en jeu. Aérien et inspiré, Angel Di Maria a pris le leadership du PSG ce dimanche, prenant le relais d'un Kylian Mbappé buteur mais moins en vue, à l'image de son penalty raté au bout du temps additionnel. Anecdotique au tableau d'affichage. Même en étant bousculé, Paris s'impose encore contre l'OM. Au classement, avec vingt points d'avance sur Lille, le club de la Capitale peut déjà envisager de fêter son titre de champion en avril. Pour Marseille, en revanche, la lutte pour la troisième place se complique et Lyon reprend six longueurs d'avance.
Le film du match
3eme minute
Servi à l'entrée de la surface, Balotelli se met en position de frappe et se procure la première occasion de cette rencontre avec un tir enroulé qui rebondir sur la gauche d'Areola. Mais ce dernier se couche bien et capte le ballon.

6eme minute
Sur une passe en retrait anodine de Caleta-Car, Mandanda passe à deux doigts d'une énorme boulette en manquant son contrôle. Heureusement pour le gardien marseillais, le ballon termine sa course juste à côté du cadre, en corner...

16eme minute
But refusé pour le PSG ! Après une belle récupération dans les pieds de Sanson, Paredes sert Verratti qui lance Di Maria en profondeur. L'Argentin remporte son duel avec Mandanda mais était légèrement hors-jeu au départ de l'action.

25eme minute
Les Parisiens parviennent à réaliser une sortie de balle très rapide. Meunier accélère sur la droite du terrain et entre dans la surface. Ne pouvant centrer pour Mbappé, le Belge tente sa chance en force dans un angle assez fermé. Il oblige Mandanda à une parade pour détourner le ballon en corner.

45eme minute (1-0)
But du PSG ! Juste avant la pause, Mbappé ouvre le score ! L'OM se replie mal après un corner offensif et les Parisiens profitent des espaces pour aller vite vers l'avant avec une énorme course de Di Maria qui traverse tout le terrain. Trouvé en profondeur par Kehrer, l'Argentin réalise un contrôle magistral et décale Mbappé, qui ouvre son pied et trompe Mandanda d'un tir croisé à ras de terre.

46eme minute (1-1)
But de l'OM ! Sur un deuxième ballon dans le camp parisien, Ocampos prend le dessus sur Kehrer. A l'entrée de la surface, côté gauche, l'Argentin tente de trouver Germain dans les six mètres adverses. Sa passe est déviée par Kehrer et cela permet à l'attaquant marseillais d'être idéalement servi. Confronté à Thiago Silva, il frappe en pivot et trompe Areola à ras de terre.

56eme minute (2-1)
But du PSG ! Côté droit, Di Maria remporte son duel avec Sanson et trouve un relais avec Kehrer. L'Allemand lui remet instantanément dans la profondeur. L'ancien Mancunien entre dans la surface par la droite, feinte le centre, et trompe Mandanda dans un angle fermé avec un joli tir enroulé.

62eme minute
Mandanda est expulsé ! Lancé en profondeur dans le dos de la défense, Di Maria s'échappe depuis la ligne médiane. Mandanda sort à sa rencontre en dehors de sa surface et stoppe le ballon de la main. M.Gautier sort le carton rouge.

66eme minute (3-1)
But du PSG ! Sur le coup-franc qui suit l'expulsion de Mandanda, Di Maria trompe Pelé avec une merveille de tir enroulé qui rentre avec l'aide du poteau. Magnifique !

94eme minute
Penalty pour le PSG ! Sur la droite de la surface, Mbappé dépasse Sakai qui fait faute. L'attaquant parisien se charge lui-même de ce penalty. Mais Pelé part du bon côté et empêche le club de la Capitale de corser l'addition.
Tops et flops

TOP 3

Depuis la blessure de Neymar, Angel DI MARIA a les clés du jeu parisien. Et l'Argentin excelle dans ce domaine. Contre Marseille, il a été exceptionnel. Passeur décisif sur le premier but, après une action qu'il initie à l'autre bout du terrain, il marque le deuxième comme un grand et s'offre un doublé avec une merveille de coup-franc. Une prestation XXL.

Au milieu, si Paredes a parfois eu du mal à passer la seconde, Marco VERRATTI a été fidèle à lui-même. Parfois proche de disjoncter quand les débats se sont électrisés, l'international italien a su rester maître de lui-même pour se concentrer sur son jeu et orienter les offensives parisiennes avec succès.

Milieu de terrain ou défenseur, MARQUINHOS reste une des valeurs sûres de l'effectif parisien cette saison. Contre Marseille, il a muselé Balotelli et n'a jamais été pris à défaut. Sur le but marseillais, la déviation de Kehrer l'empêche d'intervenir. Une rencontre encore très solide.


FLOP 3

Steve MANDANDA ne gardera pas un bon souvenir de ce Clasico. Proche de commettre une énorme boulette en début de match après un contrôle raté, le gardien marseillais a été expulsé à l'heure de jeu après avoir touché le ballon de la main en dehors de sa surface.

Son entame convaincante aurait dû lui permettre de prendre confiance. Au lieu de ça, Bouna SARR a flanché au fil des minutes. Avec, en point d'orgue, les deuxième et troisième buts parisiens. C'est lui qui couvre d'abord Di Maria, avant de mal s'aligner une nouvelle fois pour laisser Mbappé en jeu sur l'action qui amène l'exclusion de Mandanda.

Hiroki SAKAI n'avait pas autant souffert depuis un bon moment sous le maillot de Marseille. Aligné sur le flanc gauche de la défense phocéenne, le Japonais s'est beaucoup réaxé, Ocampos venant renforcer le couloir régulièrement. Mais à chaque fois que Paris a accéléré, avec Di Maria et Mbappé, Sakai a été en difficulté, comme sur le penalty qu'il concède dans le temps additionnel.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Gautier et ses assistants ont eu tout bon ce dimanche soir. A chaque fois, le VAR a validé leurs décisions. Qu'il s'agisse du but refusé à Paris en début de match pour un hors-jeu de Di Maria, ou pour le carton rouge infligé à Mandanda.
La feuille de match
L1 (29eme journée) / PSG - MARSEILLE : 3-1
Parc des Princes (47 000 spectateurs)
Temps couvert - Pelouse excellente
Arbitre : M.Gautier (7)

Buts : Mbappé (45eme) et Di Maria (56eme et 66eme) pour le PSG - Germain (46eme) pour l'OM

Avertissements : Thiago Silva (17eme), Kurzawa (26eme), Di Maria (39eme) et Kimpembe (58eme) pour le PSG - B.Kamara (28eme), Ocampos (58eme) et Sakai (88eme) pour l'OM

Expulsion : Mandanda (62eme) pour l'OM


PSG
Areola (5) - Marquinhos (6), Thiago Silva (cap) (5), Kimpembe (5) - Meunier (non noté) puis Kehrer (36eme, 5), D.Alves (non noté) puis Dagba (30eme, 5), Paredes (5), Verratti (7), Kurzawa (5) puis Bernat (80eme) - Di Maria (8), Mbappé (5)

N'ont pas participé : Buffon (g), Nkunku, M.Diaby, Choupo-Moting
Entraîneur T.Tuchel


Marseille
Mandanda (cap) (3) - B.Sarr (3), B.Kamara (5), Caleta-Car (5), Sakai (3) - Thauvin (4) puis Radonjic (77eme), M.Lopez (5) puis Strootman (68eme), M.Sanson (4), Ocampos (5) - Germain (6), Balotelli (4) puis Y.Pelé (65eme)

N'ont pas participé : Amavi, Rami, Luiz Gustavo, Payet
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.