L1 : L'OM s'en sort contre Nîmes et se rapproche de Lyon au classement

L1 : L'OM s'en sort contre Nîmes et se rapproche de Lyon au classement©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 13 avril 2019 à 18h55

L'OM s'est un peu rassuré en dominant Nîmes ce samedi après-midi. Tout n'a pas été parfait, mais certains cadres ont profité de ce match pour se relancer, et le podium reste même à portée d'espoir.

Le debrief
Un faux-rythme quasi-permanent, des décisions arbitrales à commenter presque toutes les vingt minutes. Ce duel entre Marseille et Nîmes a longtemps débouché sur un sentiment bizarre. Même sans réussir à emballer la rencontre, l'équipe de Rudi Garcia a toujours paru plus en mesure d'aller chercher la victoire ce samedi après-midi. D'abord parce qu'elle n'a pas été trop inquiétée défensivement, et ensuite parce qu'elle a su, par séquences, se créer des occasions chaudes avec deux ex-bannis à la manœuvre. Plein d'envie, Luiz Gustavo a fait le boulot, quand Dimitri Payet, plus irrégulier, a souvent été à la passe quand l'OM s'est approché du but de Paul Bernardoni. Ne restait donc qu'à être patient pour le public du Vélodrome. Attendre que les attaquants règlent la mire, à l'image d'un Florian Thauvin maladroit, ou que la roue tourne, tout simplement. Car deux buts ont d'abord été refusés aux Olympiens pour des positions de hors-jeu. La délivrance est venue de Valère Germain, avant que Luiz Gustavo ne tue (presque) le suspense dans la foulée en doublant la mise. Le deuxième acte est venu concrétiser leur domination de plus en plus nette au fil des minutes.

Alors bien sûr, l'OM 2018-19 n'est pas guéri et il s'est encore fait peur jusqu'au bout. Mais Nîmes, qui pouvait s'accrocher à un rêve européen en cas d'exploit au Vélodrome, n'a pas réussi à reproduire le schéma du match aller. La combativité des Crocos et leur folie offensive avaient mis à mal les Marseillais au stade des Costières. Fébriles en défense, peu inspirés dans le jeu et trop discrets offensivement, ils n'ont pas su passer la seconde ce samedi après-midi. Ou alors trop tard, en témoigne leur fin de match beaucoup plus conquérante et convaincante, et récompensée par ce penalty de Téji Savanier. Après trois matchs sans victoire, l'OM avance enfin au classement. Ce succès permet au club phocéen de récupérer la quatrième place en attendant le match de Saint-Etienne contre Bordeaux dimanche (17h00). Surtout, il revient à cinq longueurs de l'Olympique Lyonnais, battu à Nantes vendredi, avec la perspective d'un affrontement avec son rival rhodanien lors de la 36eme journée. Ceux qui ne voulaient plus croire au podium avant ce match contre Nîmes vont devoir prendre sur eux pour ne pas replonger. Même si cette chasse se fera peut-être sans Mario Balotelli. L'attaquant italien est sorti sur blessure en première période ce samedi...
Le film du match
6eme minute
Radonjic se défait de son vis-à-vis sur le côté gauche et sert bien Balotelli dans l'axe. A l'entrée de la surface, l'Italien tente de surprendre Bernardoni avec un tir enroulé, mais le gardien nîmois pousse cette frappe trop axiale.

14eme minute
Servi à merveille par Payet, Thauvin passe devant Lybohy. Il entre dans la surface et se présente face à Bernardoni qu'il tente de tromper avec un tir du pied gauche. Mais Miguel revient in-extremis et contre la frappe du Marseillais en corner.

25eme minute
Payet joue un coup-franc rapidement et surprend toute la défense nîmoise avec une passe en profondeur pour Radonjic. Ce dernier entre dans la surface par la droite et vient défier Bernardoni. Le gardien nîmois reste sur ses appuis jusqu'au dernier moment et ne se laisse pas surprendre par le ballon piqué du Serbe.

30eme minute
A presque 30 mètres dut marseillais, Bouanga prend sa chance sans élan. Son tir flottant est dangereux mais Mandanda ne se laisse pas piéger et plonge sur sa gauche pour détourner en corner.

41eme minute
Poteau de l'OM ! Servi plein axe, Gustavo prend sa chance aux 20 mètres. Son tir est dévié par un pied nîmois et termine sa course sur le poteau d'un Bernardoni soulagé, car il était pris à contrepied.

51eme minute
Juste après un but refusé à l'OM, les Nîmois se procurent une occasion en contre avec Thioub qui déboule côté droit et rentre vers l'intérieur pour frappe fort du pied gauche. Mandanda se couche bien et se saisit du ballon en deux temps.

72eme minute (1-0)
But de l'OM ! Sur un corner sortant de Payet, Germain se retrouve seul au premier poteau pour reprendre le ballon plein front. Bernardoni ne peut rien faire et l'attaquant marseillais ouvre le score.

73eme minute (2-0)
But de l'OM ! Dans la foulée de l'ouverture du score, Luiz Gustavo double la mise. Après une première frappe repoussée par la défense, le ballon revient dans ses pieds. Il ouvre son pied gauche, et cette fois Bobichon la touche à peine. Suffisamment pour lober Bernardoni.

82eme minute (2-1)
Penalty pour Nîmes ! Kamara touche le ballon de la main dans un duel avec Bouanga. M.Schneider n'hésite et accorde un penalty aux Crocos. Savanier se saisit du ballon et le transforme même si Mandanda était parti du bon côté.
Tops et flops

TOP 3

De retour dans le onze, Luiz GUSTAVO avait les crocs. Le milieu de terrain brésilien a été très actif, quitte à en faire parfois trop avec plusieurs fautes en début de match. Mais il a été précieux dans le pressing et n'a pas hésité à aller de l'avant, avec un poteau sur un tir dévié. Puis sur une autre frappe, déviée elle aussi, il a marqué.

Kamara a été excellent mais a concédé un penalty en fin de match. Duje CALETA-CAR, lui, est resté contant sur toute la rencontre. Son entame a notamment été impressionnante avec trois ou quatre interventions importantes pour venir couper des offensives nîmoises.

Dans le jeu, tout n'a pas été parfait pour Dimitri PAYET. Mais avec un pied droit dans un bon jour, le Réunionnais a pu distiller de bons ballons pour ses coéquipiers. C'est lui qui est à la passe sur le corner repris de la tête par Germain. Avec plus d'adresse chez Thauvin, il aurait pu être crédité d'autres passes décisives.


FLOP 3

Hervé LYBOHY était l'un des seuls cadres de la défense nîmoise présent ce samedi. Pourtant, c'est lui a été le plus fébrile. L'ancien joueur du Paris FC a notamment beaucoup souffert dans le premier quart d'heure, sans cesse pris dans son dos par les Marseillais.

Attendu au tournant après sa sortie de vendredi dernier, Florian THAUVIN n'a pas donné satisfaction. Maladroit dans le dernier geste, avec notamment un lob complètement raté face à Bernardoni, il a perdu trop de ballons et n'a en plus pas eu de chance, avec un but refusé pour un hors-jeu jugé au millimètre.

Une fois n'est pas coutume, Téji SAVANIER a été moins rayonnant devant la défense nîmoise. Passé tout près de l'expulsion en première période (à cause d'un premier jaune sévère), il n'a pas été aussi adroit que d'habitude dans ses passes. C'est aussi lui qui voit Germain lui passer devant sur l'ouverture du score.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Schneider n'a pas chômé ce samedi après-midi. D'abord clément avec Savanier, qui aurait pu écoper d'un deuxième carton jeune dès la demi-heure de jeu, il a refusé deux buts à l'OM pour des hors-jeux de Thauvin. Le premier est incontestable, le deuxième se joue à quelques millimètres. Il a aussi énervé les Marseillais en ne sortant pas un rouge à Maouassa pour une faute en position de dernier défenseur, puis en sifflant un penalty (logique) pour une main de Kamara. Dans le temps additionnel, l'arbitre a accordé un penalty pour une main de Sarr, mais le VAR a sauvé l'ancien Messin, victime d'une faute juste avant...
La feuille de match
L1 (32eme journée) / MARSEILLE - NÎMES : 2-1
Stade Vélodrome (62 614 spectateurs)
Temps ensoleillé - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Schneider (5)

Buts : Germain (72eme) et Luiz Gustavo (73eme) pour l'OM - Savanier (82eme sp) pour Nîmes

Avertissements : Caleta-Car (23eme) pour l'OM - Savanier (18eme) et Maouassa (69eme) pour Nîmes


Marseille
Mandanda (5) - B.Sarr (6), B.Kamara (6), Caleta-Car (7), Sakai (5) - M.Lopez (5), Luiz Gustavo (7) - Thauvin (4) puis Njie (78eme), Payet (cap) (7) puis Sanson (83eme), Radonjic (4) - Balotelli (non noté) puis Germain (32eme, 6)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Amavi, Rami, Strootman
Entraîneur R.Garcia


Nîmes
Bernardoni (6) - Ripart (cap) (5), Miguel (5), Lybohy (3), Maouassa (4) puis Paquiez (70eme) - Savanier (4), Ferri (5), Bobichon (5) puis Bozok (76eme) - Thioub (5), Alioui (4) puis Guillaume (62eme), Bouanga (6)

N'ont pas participé : Valette (g), Paquiez, Alakouch, Valdivia, Valls, Bozok
Entraîneur : B.Blaquart

Vos réactions doivent respecter nos CGU.