L1 : L'OM confirme son renouveau à Dijon

L1 : L'OM confirme son renouveau à Dijon©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 08 février 2019 à 22h40

Marseille a remporté vendredi à Dijon (1-2) son deuxième match de L1 en trois jours et se replace ainsi dans la course au Top 5. Une victoire rassurante à plus d'un titre pour l'OM, qui avait pourtant concédé l'ouverture du score et a pu compter sur un Mario Balotelli en nets progrès.

Le debrief
L'OM se devait d'enchaîner, pour ne pas que le succès contre Bordeaux dans la semaine (1-0) ne relève que du feu de paille. Les Marseillais l'ont fait avec la manière, en renversant Dijon vendredi (1-2) après avoir concédé l'ouverture du score et au bout d'une deuxième période aboutie. Pour la première fois depuis le début de la saison, ils ont remporté deux matchs consécutifs à moins de deux semaines d'intervalle, ce qui est loin d'être anodin dans leur reconstruction mentale. Ils ont aussi pu compter sur un Mario Balotelli décisif et en nets progrès par rapport à sa première titularisation à Reims la semaine passée. Ils se sont surtout replacés dans la course à l'Europe, avec une 5eme place provisoire, même s'ils ont joué deux matchs de plus que les trois équipes derrière eux. Avec pour couronner le tout une atmosphère apaisée avec leurs supporters, particulièrement bruyants dans le parcage visiteurs. Comme si la crise se diluait peu à peu pour l'OM.

Ce n'était pas si évident à la pause, la physionomie du premier acte ayant fait réapparaître son spectre. Après une entame intéressante dans le 4-4-2 reconduit par Garcia, avec toutefois Florian Thauvin pour accompagner Mario Balotelli au lieu de Valère Germain, les Olympiens ont toutefois été punis sur la première offensive dijonnaise. Jusque-là recroquevillé dans leur camp et incapable de ressortir proprement les ballons, le DFCO a pris confiance pour rééquilibrer les débats. Avec davantage de justesse, il aurait même pu réaliser le break avant la pause. Il aurait mieux fait, car les Marseillais sont repartis en deuxième période comme ils avaient entamé la première. Avec un remaniement tactique et l'entrée de Germain pour décaler Thauvin à droite qui a porté ses fruits.

Libéré des carcans de l'axe, le champion du monde fait des énormes différences dans son couloir. La présence de Germain a aussi profité à Balotelli, plus libre de ses mouvements pour décrocher et réclamer des ballons dans les pieds. S'ils donnaient le sentiment de maîtriser leur sujet, les Olympiens ont toutefois peiné à concrétiser leur domination par des occasions franches dans le jeu et se sont d'abord montrés menaçants sur coups de pied arrêtés. En dehors de l'action de Lucas Ocampos
, dont l'éclair de génie a donné la victoire à l'OM. Incapable jusque-là d'imposer un vrai temps fort à Marseille, Dijon a timidement poussé sur la fin dans l'espoir d'arracher tout de même un point, qui aurait été précieux pour le 16eme de L1. Mais c'était trop tard contre des visiteurs qui se débarrassent peu à peu de leur fébrilité et qui éloignent la morosité ambiante. Celle qui les tirait vers le bas depuis des semaines. Cette fois, ils semblent prêts à regarder de nouveau vers le haut.
Le film du match
11eme minute
Coup-franc excentré sur la droite pour l'OM. Thauvin adresse un centre rentrant que Tavares repousse plein axe sur Balotelli. A l'entrée de la surface, l'attaquant marseillais enchaîne vite le contrôle et la frappe vers le second poteau. Juste à côté du but dijonnais.

18eme minute (1-0)
Après une récupération de Saïd dans les pieds de B.Sarr, Haddadi combine avec Abeid puis trouve un relais avec Marié, qui écarte sur Chafik. Il allume des 20 mètres et sa frappe à la trajectoire vicieuse sollicite S.Mandanda, qui repousse mollement. Marié est le seul à avoir suivi et il fait passer le ballon sous le capitaine de l'OM pour ouvrir le score.

39eme minute
R.Amalfitano envoie un long ballon vers Chafik, qui remise en une touche pour Kwon. Le Sud-Coréen fixe la défense et ouvre sur la gauche pour J.Tavares, qui laisse filer pour Saïd, dont le tir enroulé du droit est repoussé dans l'axe par S.Mandanda. Kwon écrase trop sa reprise pour profiter de ce ballon qui lui revenait.

56eme minute (1-1)
Corner pour Marseille sur la droite. M.Lopez le tire sortant et Thauvin coupe au premier poteau pour dévier de la tête. Au second poteau, Balotelli se fait oublier d'un contre-appel et conclut à bout portant d'une reprise du droit.

63eme minute
Marié hérite d'un ballon sur le côté droit. Il repique dans l'axe et enroule sa frappe du gauche, avec un rebond juste devant S.Mandanda. Le gardien de l'OM repousse directement sur Saïd, qui reprend du gauche sans contrôle. Mais ça atterrit dans le petit filet extérieur du but marseillais.

65eme minute
Corner pour l'OM sur la gauche. Strootman le frappe sortant et Caleta-Car s'élève plus haut que tout le monde, notamment Lautoa, pour reprendre de la tête. Sa reprise puissante est trop axiale pour inquiéter Allain, qui se saisit du ballon en deux temps.

74eme minute (1-2)
Amavi cherche loin devant lui Ocampos, qui hérite du ballon à l'angle gauche de la surface. L'Argentin se joue de Yambéré sur son contrôle de l'extérieur du droit, en glissant un petit pont. Il enchaîne sur une frappe enroulée surpuissante qui ne laisse aucune chance à Allain.

76eme minute
Coup-franc excentré sur la droite pour l'OM. Thauvin s'en charge et adresse un centre-tir vicieux pour Allain, qui avait anticipé le centre. Le gardien du DFCO doit reculer rapidement pour claquer le ballon au-dessus de sa barre transversale.
Tops et flops

TOP 3
BALOTELLI tient un premier match-référence avec l'OM. Saignant et disponible pour ses partenaires, il a fait peser une menace constante sur Dijon, avec neuf tirs tentés, un record pour lui en L1. Après avoir égalisé, il a gagné en confiance et fait preuve de davantage de justesse dans ses transmissions. Pour couronner le tout, il est resté 90 minutes sur le terrain. Déjà les voyants sont au vert.

Observé par Chelsea à Gaston-Gérard, comme Mercato365 l'a révélé ce vendredi, BO.KAMARA a probablement marqué des points aux yeux des recruteurs des Blues. Toujours bien placé et accrocheur dans les duels, il a livré une nouvelle copie très propre et rend meilleurs ses partenaires de la défense. Impeccable aussi quand il est remonté d'un cran pour passer au milieu en fin de match.

Avec son énorme activité au milieu, MARIE a fait du bien aux Dijonnais dans l'entrejeu. Il a beaucoup travaillé à la récupération sans jamais hésiter à se projeter vers l'avant. A l'origine et à la conclusion de l'action de l'ouverture du score, il a certes baissé de pied physiquement en fin de match. Mais il avait tellement donné avant qu'il était impossible de lui en vouloir.


FLOP 3
Déjà YAMBERE était en souffrance balle au pied, avec un minimum de risques et pourtant un énorme déchet. Mais le défenseur de Dijon ne s'est pas montré plus à son aise en phase défensive. Toujours à la limite dans le placement, il a oublié Balotelli sur le premier but marseillais et s'est fait humilier par Ocampos sur le second. Une soirée à oublier pour lui.

S.MANDANDA a failli coûter très cher à l'OM. Peu sollicité, le capitaine marseillais a néanmoins affiché une grande fébrilité sur chaque réelle offensive de Dijon, avec des arrêts pas toujours bien réalisés, en laissant le ballon dans une zone dangereuse. Marié en a profité pour ouvrir le score et Saïd n'est passé loin de redonner l'avantage à Dijon sur une séquence similaire.

Plein d'envie, SAÏD a certes fait des différences par sa vitesse. Mais ça ne s'est pas souvent concrétisé par quelque chose de positif, avec régulièrement le mauvais choix dans la dernière passe. Dommage, parce qu'il y avait possibilité de faire plus mal à un Amavi encore en recherche de confiance.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé de la part de Thomas Léonard, qui n'est pas intervenu sur le moindre contact pour faire en sorte de donner de la vie au match. Un arbitrage très intelligent, avec peu de situations litigieuses à juger dans les zones décisives.
La feuille de match
L1 (24eme journée) / DIJON - MARSEILLE : 1-2
Gaston-Gérard (15 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Léonard (6)

Buts : Marié (18eme) pour Dijon - Balotelli (56eme) et Ocampos (74eme) pour Marseille

Avertissements : Yambéré (42eme), Lautoa (50eme) et Chafik (93eme) pour Dijon - M.Sanson (72eme) et Bo.Kamara (95eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Lyon
Allain (5) - Chafik (6), Yambéré (3), Lautoa (6), Haddadi (5) - Marié (6), R.Amalfitano (5) puis Kaba (76eme), Abeid (5) puis Balmont (87eme) - Kwon (5), Tavares (cap) (4), Saïd (4) puis Sliti (83eme)

N'ont pas participé : Runarsson (g), Alphonse, Aguerd, Loiodice
Entraîneur : A.Kombouaré


Marseille
S.Mandanda (cap) (4) - Sakai (5), Caleta-Car (5), Bo.Kamara (6), Amavi (5) - B.Sarr (4) puis Germain (55eme), M.Lopez (6) puis M.Sanson (69eme), Strootman (5) puis Rolando (79eme), Ocampos (5) - Thauvin (6), Balotelli (6)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Radonjic, Sertic, Njie
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.