L1 : L'ASSE arrache la victoire contre Lyon en toute fin de match dans le derby à Geoffroy-Guichard

L1 : L'ASSE arrache la victoire contre Lyon en toute fin de match dans le derby à Geoffroy-Guichard©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 06 octobre 2019 à 22h55

Saint-Etienne a fait basculer un derby sans saveur contre Lyon ce dimanche grâce à un but de Robert Beric à la dernière minute du temps réglementaire (1-0). Avec ce succès, l'ASSE passe devant son adversaire du soir au classement de L1, alors que l'OL se retrouve 14eme après un 7eme match sans victoire en championnat.

Le debrief
Au même endroit en début d'année, Moussa Dembélé avait fait basculer le dernier derby dans le camp lyonnais au cours du temps additionnel. Cette fois, le mot de la fin est revenu à un Stéphanois dans le 119eme derby de l'histoire. Entré une dizaine de minutes auparavant, Robert Beric a inscrit d'une tête plongeante le but de la victoire de l'ASSE contre l'OL, pour conclure un match jusque-là sans grande saveur ce dimanche (1-0). Vainqueurs à Nîmes le week-end dernier, les Verts enchaînent et dépassent leur adversaire du soir au classement. Les Lyonnais se retrouvent eux 14emes de L1 et en sont désormais à sept matchs consécutifs sans victoire en championnat. Ils rechutent surtout après leur réaction à Leipzig dans la semaine en Ligue des Champions (0-2) et Sylvinho pourrait se trouver sur un siège éjectable pendant la trêve internationale.



L'entraîneur de l'OL avait fait le choix de reconduire les vainqueurs de mercredi en Allemagne, à l'exception de Youssouf Koné, suspendu et remplacé numériquement par Rafael. Pour sa première sur le banc de l'ASSE, Claude Puel avait davantage innové. Il a calqué son système sur celui de Lyon, avec un 3-4-1-2, et a surtout lancé un duo d'attaque inédit, composé de Loïs Diony, 18 minutes de jeu jusqu'alors cette saison, et de Charles Abi, encore jamais titulaire en pro. Sans être une totale réussite, le plan de Puel a relativement bien fonctionné. Mieux dans le match, les Verts ont obtenu la seule occasion franche d'une période bien terne, entre qualité technique médiocre et intensité douteuse. Preuve de son indigence, l'OL a tenté un seul tir des 45 premières minutes, sur un coup-franc lointain de Memphis Depay. Au total, les deux équipes ont même cumulé trois frappes, le plus faible total pour un match de L1 cette saison.

Léo Dubois (Lyon) - Denis Bouanga (Saint-Etienne)

Le niveau s'est légèrement élevé après la pause et ça a profité sans surprise à des Lyonnais qui ont semblé prendre le dessus physiquement. Les Gones ont certes peu combiné au sol et ont affiché toujours les mêmes difficultés à poser leur jeu. Mais ils ont trouvé des espaces dans le dos de la défense stéphanoise et Houssem Aouar n'est pas passé loin d'en profiter, entre un but refusé pour hors-jeu et une occasion gâchée. Moins en maîtrise au milieu, les Verts restaient piquants par intermittence et ce sont eux, juste avant d'entrer dans le temps additionnel, qui ont réalisé le coup parfait. Une conclusion inattendue pour un derby jusque-là décevant. Mais depuis des années, cette affiche reste rarement sans histoire. Et cette soirée pourrait bien marquer un tournant. Dans la saison de Saint-Etienne et dans celle de Lyon.
L'instant T :
Sur une course vers l'avant autour de la 80eme minute, Léo Dubois se ressent d'une douleur à la cuisse droite. Resté au sol dans la surface stéphanoise, le capitaine de l'OL est contraint d'arrêter le match et de laisser son équipe à 10, les trois changements ayant déjà été effectués. Hasard ou pas, c'est de son côté gauche, alors que son équipe était passée en 4-3-2, qu'est venu le centre victorieux de Ryad Boudebouz.
Les buts
90eme minute (1-0)
Excentré sur la droite, Boudebouz se met sur son pied gauche pour ajuster un centre parfait vers Beric. Oublié par Marcelo au second poteau, l'attaquant slovène s'applique sur sa tête plongeante et loge le ballon dans la lucarne d'A.Lopes.
Les tops et les flops de Saint-Etienne
Zaydou YOUSSOUF (6)
Stéphanois parmi les plus réguliers depuis le début de la saison, Zaydou Youssouf a confirmé contre Lyon. Propre techniquement, il a beaucoup travaillé au milieu tout en n'hésitant pas à se projeter vers l'avant avec succès (cf. son centre délicieux pour Bouanga). Un bon match de plus dans la collection de l'ancien Bordelais.
Robert BERIC (non noté)
La lumière est venue de Robert Beric. Lancé à 10 minutes de la fin, l'attaquant slovène a inscrit son premier but dans un derby au meilleur moment possible, sur sa seule occasion de la soirée. Un coup de tête qui pourrait bien faire basculer la saison de l'ASSE dans le bon sens.
Loïs DIONY (3)
Relancé après avoir disputé seulement 18 minutes depuis le début de la saison, Loïs Diony n'a pas fait grand-chose pour que le pari de Puel soit payant. Il a peiné à se montrer au cœur de la défense à trois de l'OL et n'a pas bien utilisé les rares munitions à sa disposition. A contrario, Abi a fait bien plus que lui pour sa première titularisation en pro.
Les tops et les flops de Lyon
Anthony LOPES (7)
Comme souvent quand son équipe en a besoin, Anthony Lopes a sorti les arrêts qu'il fallait pour maintenir son équipe dans le match. Un réflexe énorme face à Boudebouz en première période, un autre devant Bouanga en seconde : l'OL n'aurait pas tenu jusqu'à la 90eme minute sans un grand gardien.
MARCELO (4)
Auteur d'un bon début de match, Marcelo a plongé au fil des minutes en seconde période. Il a commencé à avoir des difficultés dans les duels et dans l'utilisation du ballon, avant de commettre l'erreur de concentration qui coûte cher sur la dernière action du temps réglementaire. Son oubli sur Beric sur l'action du but vaut un point et surtout une défaite dans le derby. Impardonnable.
Martin TERRIER (3)
Autant Martin Terrier avait brillé à Leipzig, autant l'attaquant de l'OL n'a pas existé cette fois. Avec 14 petits ballons touchés (plus faible total parmi les titulaires) et une influence minimale dans le jeu, l'ancien Strasbourgeois a traversé son heure sur le terrain comme une ombre. Il a terminé la rencontre avec une passe ratée sur trois. Insuffisant dans tous les secteurs.
La feuille de match
SAINT-ETIENNE - LYON : 1-0
Stade Geoffroy-Guichard (34 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Turpin (6)

But : Beric (90eme) pour Saint-Etienne

Avertissements : Youssouf (37eme) pour Saint-Etienne - Marçal (19eme) et J.Lucas (97eme) pour Lyon

Expulsion : Aucune


Saint-Etienne
J.Moulin (6) - Saliba (5), L.Perrin (cap) (4), Kolodziejczak (6) - Bouanga (5), M'Vila (6), Youssouf (6) puis Cabaye (97eme), Trauco (5) - Boudebouz (5) - Abi (5) puis Beric (80eme), Diony (3) puis Khazri (64eme)

N'ont pas participé : Balic (g), W.Fofana, Monnet-Paquet, Nordin
Entraîneur : C.Puel


Lyon
A.Lopes (7) - Marcelo (4), J.Andersen (6), Marçal (5) - Rafael (5) puis Tete (70eme), Tousart (5), T.Mendes (5) puis J.Lucas (79eme), Dubois (cap) (4) - Aouar (5) - Terrier (3) puis M.Dembélé (59eme), Depay (4)

N'ont pas participé : Tatarusanu (g), Reine-Adelaïde, Caqueret, B.Traoré
Entraîneur : Sylvinho

Vos réactions doivent respecter nos CGU.