L1 (J9) : Lyon s'en est remis à Nabil Fekir pour renouer avec la victoire contre Monaco

L1 (J9) : Lyon s'en est remis à Nabil Fekir pour renouer avec la victoire contre Monaco©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 22h50

Porté par un Nabil Fekir en état de grâce et auteur du but de la victoire à la 95eme minute, l'OL a renoué avec la victoire vendredi contre Monaco (3-2). Un succès in extremis qui replace les Lyonnais sur le podium, alors que l'ASM pourrait déjà voir le PSG se détacher en tête ce week-end.

Le debrief
Nabil Fekir ne pouvait mieux répondre à sa non-convocation en équipe de France. Plutôt que d'épancher ses états d'âme dans la presse, le capitaine de l'OL a porté son équipe sur le terrain. Un but et une passe décisive en première période, avant le coup de grâce à la dernière minute du temps additionnel, un coup-franc déposé dans le petit filet de Danijel Subasic : le Groupama Stadium n'avait pas à chercher bien loin le héros de sa soirée. Parce que les Lyonnais se dirigeaient vers un nul aussi logique, au vu de la physionomie d'un match où chaque équipe a maîtrisé sa mi-temps, que frustrant, après avoir (encore) mené deux fois au score avant de se faire rejoindre et touché quatre fois les montants.

Mais avec ce Fekir-là, il ne pouvait rien arriver à l'OL, qui a mis fin à sa série de cinq matchs sans victoire toutes compétitions confondues et s'est ainsi replacé provisoirement sur le podium de la L1. Juste derrière Monaco, qui compterait six points de retard sur le PSG en cas de victoire parisienne à Dijon samedi. Débarquée entre Rhône et Saône sans Radamel Falcao, symbole d'un groupe décimé, l'ASM a fonctionné sur courant alternatif. Autant elle a peiné pour imposer son jeu pendant une demi-heure, autant elle a mieux maîtrisé le deuxième acte, avec un milieu de terrain plus consistant. A chaque attaque, les hommes de Leonardo Jardim étaient menaçants. Sauf qu'ils ont oublié en route l'efficacité, après avoir fait preuve d'un froid réalisme avant le repos.

Tout le contraire de Lyonnais dominateurs au cours d'une première période folle, où le ballon allait d'un camp à l'autre, avant de baisser le pied en même temps que le rythme du match tombait. Gérer leurs temps faibles, les Gones ne savent toujours pas faire, mais Bruno Genesio pourra se féliciter d'avoir vu son coup tactique de la fin de match, avec un 4-4-2 très offensif, payer dans le temps additionnel. Une belle récompense pour le coach lyonnais, mis devant ses responsabilités par son président dans la semaine, et pour une formation rhodanienne qui en a fait plus pour arracher le succès que son adversaire. Un message fort envoyé à destination d'un environnement pas toujours tendre ces derniers mois.
Le film du match
6eme minute
Corner pour Lyon sur la droite. Fekir envoie son centre au second poteau, où Tousart est libre de tout marquage pour placer sa tête. Sa reprise heurte le poteau droit de Subasic et B.Traoré prend sa chance dans un angle très fermé dans un deuxième temps. Son tir puissant touche la barre transversale.

9eme minute
Servi en retrait par Glik, Subasic a tout son temps pour relancer. Mais à force de temporiser à trois mètres de son propre but, il subit la pression de Mariano, qui tacle dans ses pieds pour contrer son dégagement. Le capitaine monégasque est miraculeusement sauvé par son poteau.

11eme minute (1-0)
F.Mendy déborde sur la gauche et trouve Fekir dans l'intervalle. Le capitaine de l'OL place une accélération pour se jouer de Glik et centre fort devant le but. Subasic est trop court pour intervenir et Mariano est présent au second poteau pour conclure dans le but vide.

17eme minute (1-1)
Kongolo trouve une passe dans l'intervalle pour Baldé, qui contrôle orienté dans le rond central avant de lancer R.Lopes dans la profondeur d'une ouverture parfaite. L'ailier portugais se présente seul face à son homonyme pour le battre du gauche au premier poteau.

20eme minute
Ndombélé gratte un ballon dans l'entrejeu et s'avance balle au pied sans être attaqué. Arrivé aux 20 mètres, il déclenche une frappe puissante du droit sur laquelle Subasic intervient difficilement en deux temps.

23eme minute (2-1)
Après une passe de Ndombélé pour lancer le mouvement, un jeu à trois se met en place entre Aouar, Mariano et F.Mendy. Le latéral lyonnais repique dans l'axe et centre à ras de terre pour Fekir, qui profite d'une feinte de corps de Mariano pour devancer Kongolo et battre Subasic depuis le point de penalty.

33eme minute
Coup-franc pour Monaco dans le camp lyonnais. Moutinho dépose son centre sur la tête d'Ad.Traoré, dont la reprise contraint A.Lopes à s'envoler pour repousser des deux poings.

34eme minute (2-2)
Au départ de l'action, Ad.Traoré décale Kongolo sur la gauche. Le défenseur monégasque adresse un centre à mi-hauteur vers R.Lopes, qui ne parvient pas à se mettre en position de frappe après son contrôle de la poitrine au point de penalty. Le Portugais remise en retrait vers Ad.Traoré, qui envoie une mine du droit dans la lucarne d'A.Lopes.

56eme minute
A la tombée d'un centre d'Alm.Touré, A.Lopes réalise une sortie hasardeuse. Il ne repousse qu'au point de penalty sur Lemar, qui tente le petit piqué au-dessus du gardien lyonnais, sans réussite. Le ballon revient sur K.Baldé, qui n'a plus qu'à pousser dans le but vide, mais bute sur M.Diakhaby, auteur d'un sauvetage miraculeux.

63eme minute
Kongolo déboule sur le côté gauche tout en puissance et centre en bout de course vers la surface lyonnaise. K.Baldé amène la défense de l'OL par son appel et laisse filer pour Ad.Traoré, absolument seul. Mais il manque le cadre sur son tir trop croisé du droit.

67eme minute
Tete lance sur le côté droit Aouar, qui centre en retrait en première intention. Seul au point de penalty, Mariano joue le contre-pied, mais Subasic laisse trainer le pied pour sortir la frappe puissante du Dominicain et réaliser un arrêt de classe.

72eme minute
Coup-franc pour Lyon suite à une faute de Jemerson sur Fekir. A trente mètres plein axe, Mariano envoie une frappe puissante qui atterrit sur le poteau droit de Subasic, qui semblait battu sur cette action.

88eme minute
Sur une situation a priori anodine, A.Lopes déchire son dégagement et envoie le ballon directement sur Tielemans. Il sert K.Baldé, qui trouve un long une-deux avec l'international belge. Ce dernier s'arrache pour tirer du bout du pied, mais A.Lopes intervient à bout portant.

90eme minute
Mariano s'avance sans être attaqué et trouve un petit ballon en profondeur vers Fekir. Le capitaine lyonnais reprend d'une volée du gauche et bat Subasic, pris entre ses jambes. Mais le but de l'OL est logiquement refusé pour une très légère position de hors-jeu.

95eme minute (3-2)
Coup-franc habilement provoqué par Fekir, pour une faute peu évidente de Carrillo. Excentré sur la droite, le capitaine de l'OL s'en charge lui-même et frappe côté fermé. Pris par une anticipation sur sa gauche, Subasic est battu et ne peut enlever le ballon du petit filet.
Tops et flops

TOP 3

Une passe décisive, un doublé et un match plein : FEKIR a répondu avec force à sa non-convocation pour le dernier rassemblement des Bleus. Le capitaine de l'OL continue de porter son équipe à bout de bras et confirme qu'il a bien retrouvé son niveau d'avant sa grave blessure au genou. Avec un zest de maturité et de sens du collectif en plus, il parait en mesure de franchir un vrai cap cette saison.

Comme Fekir, R.LOPES s'est retrouvé impliqué sur les deux buts de son équipe. Avec une grande facilité technique, il a surtout fait planer une menace permanente sur la défense lyonnais et mis au supplice F.Mendy. L'ailier portugais a encore marqué de gros points dans son duel à distance avec Ghezzal, qui n'était même dans le groupe pour le déplacement à Monaco.

Pour son grand retour en L1, AD.TRAORE a signé un but magnifique pour ramener l'ASM à 2-2 et permettre aux siens de revenir avec un point. Autant il avait souffert pendant une demi-heure, autant il est monté en puissance par la suite. Il est vrai qu'il a raté l'occasion du 2-3, mais il postule désormais à davantage de temps de jeu pour la suite de la saison.


FLOP 3

L'état de grâce est terminé pour B.TRAORE. Excellent en début de saison, l'international burkinabé marque le pas depuis un mois et n'a pas retrouvé la lumière vendredi. Il a manqué de justesse dans tout ce qu'il a fait et sa nonchalance lui a porté préjudice à maintes reprises. Après une heure de jeu, Genesio en avait vu assez et l'a logiquement rappelé sur le banc.

Bien évidemment, KONGOLO a lancé le mouvement du premier but monégasque et aurait pu être crédité une passe décisive en deuxième période. Mais son rôle premier, c'est de défendre, et il a affiché ses lacunes dans ce domaine. Il est en retard sur les deux buts lyonnais et ne sent pas toujours bien les coups qui se trament dans son couloir. Inquiétant sans ballon.

SUBASIC n'était pas dans un grand soir. Après des alertes, comme ce dégagement improbable contré par Mariano, le gardien de l'ASM a cédé sur un centre qu'il aurait dû couper. Il a ensuite rarement su se montrer décisif, hormis sur un tir de Mariano, avant de coûter la défaite à sa formation sur une anticipation malheureuse à la dernière minute. Monaco abandonné par son capitaine.
Monsieur l'arbitre au rapport
Certes, Benoît Bastien aurait pu accorder un penalty à l'OL pour une main de Kamil Glik sur un tir de Mariano, même si l'intentionnalité du geste était bien difficile à déterminer. Mais l'arbitre a pris toutes les bonnes décisions et bien gérer son sujet pendant toute la rencontre. Encore une prestation solide pour lui.
La feuille de match
L1 (J9) : LYON - MONACO : 3-2
Groupama Stadium (45 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse excellente
Arbitre : M.Bastien (6)

Buts : Mariano (11eme) et Fekir (23eme et 95eme) pour Lyon - R.Lopes (17eme) et Ad.Traoré (34eme) pour Monaco

Avertissements : Fekir (45eme), Yanga-Mbiwa (48eme), A.Lopes (52eme) et M.Diakhaby (68eme) pour Lyon - Ad.Traoré (55eme) pour Monaco

Expulsion : Aucune


Lyon
A.Lopes (4) - Tete (5), Yanga-Mbiwa (4), M.Diakhaby (5), F.Mendy (5) puis Marçal (84eme) - Ndombélé (6) puis Maolida (80eme), Tousart (6) - B.Traoré (3) puis Depay (60eme), Fekir (cap) (8), Aouar (6) - Mariano (6)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Rafael, Mboumbouni, Ferri
Entraîneur : B.Genesio


Monaco
Subasic (cap) (4) - Alm.Touré (6), Glik (5), Jemerson (6), Kongolo (4) - Moutinho (5), S.Meïté (5), Ad.Traoré (6) puis Tielemans (80eme) - R.Lopes (7), Baldé (6) puis Carrillo (93eme), Lemar (5) puis Boschilia (89eme)

N'ont pas participé : Benaglio (g), D.Sidibé, N'Doram, A.Diakhaby
Entraîneur : L.Jardim

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU