L1 (J8) : Strasbourg s'en sort très bien en ramenant un point de Dijon

L1 (J8) : Strasbourg s'en sort très bien en ramenant un point de Dijon©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 30 septembre 2017 à 22h10

Strasbourg a égalisé à la 92eme minute, sur sa seule occasion franche issue d'une action confuse, pour éviter la défaite samedi à Dijon (1-1). Un moindre mal pour le Racing, qui stoppe sa série de quatre défaites consécutives chez un concurrent direct pour le maintien, le DFCO restant premier non-relégable.

Le debrief
Le salaire de la peur : un point chacun. Dans un match marqué par des approximations techniques à répétition et rendu âpre par le contexte, entre deux concurrents directs pour le maintien en plein doute, Dijon et Strasbourg sont passés par toutes les émotions samedi (1-1). Au coup de sifflet final, le Racing oscillera forcément entre satisfaction d'avoir arraché le nul sur un but inscrit dans le temps additionnel au bout d'une action confuse et frustration de ne pas avoir davantage profité des dix minutes de supériorité numérique offertes en fin de match par l'expulsion de Cédric Yambéré. Pour les Dijonnais, il y aura une énorme déception de ne pas avoir tenu une victoire qui leur tendait les bras et qui aurait relevé de la logique au terme d'une rencontre globalement maîtrisée.

Parce que si les deux équipes ont manqué de précision dans tout ce qu'elles ont tenté, les locaux en ont fait davantage pour gagner. Ils ont tenu le ballon, obtenu les meilleures occasions et mis plus de qualité dans ce qu'ils ont réalisé (80% de passes réussies contre 74% pour Strasbourg). Une séquence tout aussi brouillonne que celle de l'égalisation leur a donné l'ouverture du score et le RCSA, incapable de se créer la moindre situation franche pendant 90 minutes, paraissait alors bien mal en point. Mais deux coups du sort les ont sauvés des eaux, pour mettre fin à une série de quatre défaites consécutives. Insuffisant pour sortir de la zone rouge, mais bienvenu avant la trêve internationale. Le DFCO poursuit lui sa série de quatre rencontres sans le moindre succès et reste scotché à la dernière place de non-relégable. Forcément cruel après une telle soirée à Gaston-Gérard.
Le film du match
26eme minute
Servi sur la côté gauche, Rosier repique dans l'axe et déclenche un tir du droit à l'entrée de la surface strasbourgeoise. La tentative du latéral dijonnais est cadrée et contraint Bi.Kamara à une belle horizontale sur la droite.

43eme minute
Sliti hérite du ballon sur le côté gauche et rentre dans l'axe pour se mettre sur son pied droit. Il envoie un tir vicieux avec le rebond, mais Bi.Kamara capte le ballon sans trembler.

49eme minute
Après un corner pour Dijon, un nouveau centre bourguignon arrive jusqu'à Djilobodji au second poteau. L'ancien défenseur nantais se met difficilement en position de tir et voit sa tentative cadrée repoussée par J.Martin, alors que Bi.Kamara semblait battu.

52eme minute
Marié décale sur la droite Chafik, qui centre en première intention vers Jeannot. L'ex-Nancéien coupe la trajectoire et reprend comme il peut du gauche. C'est touché au passage par B.Koné et c'est tout proche de tromper Bi.Kamara sur la droite. Le ballon file finalement à côté du poteau.

59eme minute
Saïd lance dans la profondeur Sliti, parti à la limite du hors-jeu pour se présenter seul face à Bi.Kamara. Le milieu dijonnais oublie Jeannot dans l'axe et joue le coup tout seul, mais son tir croisé ne bat pas le gardien strasbourgeois, qui s'oppose du pied droit.

65eme minute
Corner pour Dijon sur la gauche. Djilobodji place sa tête devant Bi.Kamara, auteur d'une sortie aérienne hasardeuse. Il faut l'intervention de Mangane, bien placé devant sa ligne de but, pour éloigner le danger.

79eme minute (1-0)
Rosier rentre dans l'axe et cherche Jeannot en appui. L'attaquant dijonnais s'effondre dans le duel avec Mangane. Tous les défenseurs strasbourgeois se regardent et Rosier en profite pour placer une accélération supersonique, devançant la sortie de Bi.Kamara. Il centre ensuite pour Kwon, qui pousse le ballon au fond de près pour ouvrir le score.

92eme minute (1-1)
A la tombée d'un long ballon envoyé par Aholou, Blayac dévie de la tête vers la surface dijonnaise. Djilobodji laisse passer en attendant Reynet. Mais le gardien dijonnais est devancé dans sa sortie par Mangane, tout proche de commettre la faute dans son élan, et Terrier n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide.
Tops et flops

TOP 3

Homme le plus remuant sur la pelouse de Gaston-Gérard d'un bout à l'autre de la rencontre, ROSIER a fini par être récompensé par une passe décisive sur l'unique but dijonnais de la rencontre. Avant cela, il avait multiplié les débordements dans son couloir et sans cesse apporter le surnombre offensive. Une envie débordante qui a donné de l'allant à une équipe dans le doute.

Après une entame de match difficile, AHOLOU est monté en régime au fil des minutes. La sentinelle strasbourgeoise a ratissé bien des ballons dans son rôle de sentinelle et gagné en justesse technique pour donner de la qualité à la première relance du Racing. Il est bien l'un des seuls de son équipe régulièrement au niveau L1 depuis le début de la saison.

Bien évidemment, la sortie hasardeuse de BI.KAMARA sur le but bourguignon a plombé sa prestation. Mais il n'a pas été aidé par sa défense sur cette séquence et avait sauvé bien des coups auparavant. Sans lui, le match aurait pu être plié bien avant la 90eme minute.


FLOP 3

Relancé dans le onze de départ par Laurey, SAADI n'a pas saisi sa chance de marquer des points. Toujours aussi pataud dans ses déplacements et maladroit balle au pied, l'international algérien n'a pas pesé sur la rencontre. Encore une fois pour l'homme aux 14 buts dans le championnat belge la saison passée, qui est le gros point d'interrogation du début de saison du Racing.

Autre recrue-phare du Mercato estival du RCSA, J.MARTIN est toujours loin du niveau affiché à Montpellier il y a deux saisons. L'ancien du Betis Séville a souffert dans l'impact physique et n'a jamais réussi à se mettre dans le sens du jeu. Il serait temps pour lui de hausser le ton, histoire que sa place dans l'équipe-type ne soit pas menacée.

Une balle de 1-0 croquée, une influence bien moindre qu'à Lyon la semaine passée : SLITI n'a pas confirmé son match plein au Groupama Stadium. Ses partenaires ont connu un grand mal à le toucher dans des situations intéressantes et il s'est perdu dans le bloc strasbourgeois (20 ballons perdus sur 39 touchés). Le DFCO n'est plus le même sans son leader technique.
Monsieur l'arbitre au rapport
D'un bout à l'autre, Olivier Thual n'a pas semblé maîtriser grand-chose de son match, le tout jusqu'à une dernière action confuse, où il accorde le but aux Strasbourgeois. Pour le coup, la décision n'a rien de scandaleuse, même si un coup de sifflet aurait pu aussi se justifier.
La feuille de match
L1 (J8) : DIJON - STRASBOURG : 1-1

Gaston-Gérard (11 570 spectateurs)
Temps pluvieux - Pelouse bonne
Arbitre : M.Thual (4)

Buts : Kwon (79eme) pour Dijon - Terrier (92eme) pour Strasbourg

Avertissements : Liénard (57eme) et Aholou (90eme) pour Strasbourg

Expulsion : Yambéré (85eme) pour Dijon


Dijon
Reynet (5) - Chafik (5), Yambéré (4), Djilobodji (5), Rosier (7) - R.Amalfitano (5), Marié (5) puis Balmont (67eme), Xeka (5) - Saïd (5) puis Sammaritano (80eme), Jeannot (4), Sliti (4) puis Kwon (73eme)

N'ont pas participé : B.Leroy (g), Haddadi, Varrault, Bahamboula
Entraîneur : O.Dall'Oglio


Strasbourg
Bi.Kamara (6) - Seka (5), Mangane (cap) (5), B.Koné (5), Lala (5) - J.Martin (4) puis Blayac (83eme), Aholou (6), Liénard (5) - Corgnet (5) - N.Da Costa (4) puis Sacko (73eme), Saadi (3) puis Terrier (62eme)

N'ont pas participé : Oukidja (g), Salmier, Grimm, A.Gonçalves
Entraîneur : T.Laurey

 
1 commentaire - L1 (J8) : Strasbourg s'en sort très bien en ramenant un point de Dijon
  • Il y a une grosse faute strasbourgeoise sur le but d'égalisation, un joueur venant percuter le gardien et l'empêchant d'intervenir.
    Encore une fois les dijonnais sont lésés par l'arbitrage comme contre Saint-Étienne avec le pénalty reconnu par tous (y compris stéphanois) comme bidon.
    Trop c'est trop!
    Trop petits, trop pauvres. Que fait la commission de contrôle?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]