L1 (J8, match en retard) : Amiens fait exploser Lille, ramené à ses doutes

L1 (J8, match en retard) : Amiens fait exploser Lille, ramené à ses doutes©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le lundi 20 novembre 2017 à 21h00

Lille est retombé dans ses travers lundi, en recevant une leçon à Amiens en match en retard de la 8eme journée de L1 (3-0). Un vrai coup d'arrêt avec cette défaite chez un concurrent direct pour le maintien, synonyme de retour dans la zone rouge.

Le debrief
Lille semblait guéri, la rechute n'en est que plus rude. Le LOSC s'est lourdement incliné à Amiens lundi en match en retard de la 8eme journée de L1 (3-0). Un résultat logique, tant les Dogues ont subi l'agressivité positive et le dispositif bien préparé des Picards, aussi capables d'une justesse technique dans le jeu rapide et d'un froid réalisme pour concrétiser leur supériorité au tableau d'affichage. Les hommes de Marcelo Bielsa, eux, sont apparus méconnaissables, trois jours seulement après leur victoire contre Saint-Etienne (3-1), qui était alors leur deuxième de suite en L1 et qui paraissait avoir lancé pour de bon leur saison, avec un contenu plus qu'intéressant. Sauf qu'ils sont violemment retombés dans leurs travers. Ils ont à nouveau multiplié les erreurs de jeunesse et n'ont pas réussi à se créer la moindre occasion franche de toute la rencontre, preuve de leur manque de poids offensif souvent observé depuis le début de la saison.

Bien évidemment, les Lillois ont eu quelques éclairs, en particulier lors de 20 premières minutes intéressantes. Surtout dans la relance et dans le jeu court, comme lors du premier acte de ce match, arrêté fin septembre en raison de l'écroulement d'une barrière dans le parcage visiteurs. Mais ça ne s'est pas traduit par des situations et jamais le LOSC n'a pu prendre les devants au score. Et comme il a encaissé un but juste avant la mi-temps puis un autre juste après, sur les deux premières opportunités d'Amiens, il a pris un coup derrière la tête dont il ne s'est jamais remis. Galvanisés, les joueurs de Christophe Pélissier et se sont arrachés sur chaque ballon. Malgré des absences en pagaille et six changements par rapport à vendredi, ils ont validé leur bon nul contre Monaco (1-1) pour réaliser une excellente opération au classement, passant de la 19eme à la 15eme place. L'ASC est ainsi remplacée dans la zone rouge par le LOSC, ramené à ses doutes par un voisin et concurrent direct qui lui a donné la leçon. Une raison de plus de s'inquiéter pour l'avenir des Dogues.
Le film du match
36eme minute (1-0)
A la tombée d'une longue relance de Gurtner, Malcuit et Kakuta se gênent sans toucher le ballon, ce dont profite Avelar. Son centre de la gauche trouve L.Traoré dans la surface et l'attaquant amiénois joue bien en pivot pour prolonger vers Manzala, qui envoie une frappe croisée tendue que Maignan ne peut qu'effleurer.

48eme minute (2-0)
Trouvé par Kakuta à l'entrée de la surface, L.Traoré cherche à combiner avec Manzala. Sa passe est mal assurée, mais Malcuit et Ié se gênent ensuite. L.Traoré en profite pour gratter le ballon dans les pieds du second et Manzala en hérite pour se présenter seul face à Maignan, qu'il bat sur sa gauche.

55eme minute
Coup-franc lointain en faveur de Lille, suite à une faute sur Pepe. El Ghazi prend sa chance des 30 mètres, mais sa tentative vicieuse, avec un rebond devant Gurtner, ne pose aucun souci au gardien d'Amiens, bien placé.

83eme minute
A la tombée d'un long centre de Bourgaud a priori anodin, Ié se troue sur son contrôle et Konaté se glisse dans son dos pour récupérer le ballon. Il s'arrache pour éviter la sortie et centre en retrait pour Kakuta, qui ne peut reprendre directement et bute sur Maignan dans un deuxième temps. Le ballon revient sur le milieu amiénois, qui tergiverse et la défense lilloise parvient à se dégager.

85eme minute (3-0)
Coup-franc pour Amiens sur la droite. Kakuta adresse un centre rentrant vicieux, que Dibassy ne peut reprendre au premier poteau, ce qui profite au second à M.Konaté. Ce dernier place une tête à bout portant sur laquelle Maignan ne peut rien.

90eme minute
Coup-franc intéressant en faveur d'Amiens. A une vingtaine de mètres, légèrement décalé sur la gauche, Bourgaud enroule son tir côté fermé. Maignan semble battu et doit être sauvé par son poteau pour éviter la correction.
Tops et flops

TOP 3

MANZALA attendait avec impatience son premier but en L1, il en a inscrit deux pour le prix d'un. Généreux dans les efforts, l'attaquant amiénois a concrétisé les deux seuls tirs cadrés amiénois de la soirée. Une efficacité maximale qui a fait basculer la rencontre.

Préféré à M.Konaté au coup d'envoi, L.TRAORE a rendu la confiance de son entraîneur avec un match plein. Son gabarit et sa technique lui ont permis de peser de tout son poids sur la défense centrale lilloise. Il a aussi donné la passe décisive sur les deux buts amiénois, la première avec talent et la deuxième avec réussite. La récompense d'une soirée sans-faute.

Dans tous les bons coups offensifs, dangereux sur tous ses centres, sur phases arrêtées ou dans le jeu, KAKUTA a confirmé qu'il était pleinement en passe de réussir son retour en L1. Il s'inscrit à merveille dans le projet collectif et le sublime avec sa justesse, dans ses choix en particulier. C'est une certitude, le maintien d'Amiens passera par lui.


FLOP 3

Autant THIAGO MENDES avait régné sur l'entrejeu, autant il est passé au travers au stade de la Licorne. Aligné dans un rôle de relayeur, il n'a pas affiché les mêmes repères qu'en sentinelle et a davantage souffert en évoluant le plus souvent dos au but. Il a clairement manqué de simplicité dans son jeu et s'est égaré dans des initiatives individuelles. Très décevant de la part de celui qui doit être le leader technique du LOSC.

Entré à la pause au relais d'Amadou, PONCE n'a pas du tout existé à la pointe de l'attaque lilloise. Un coup de tête quelques instants après son entrée, c'est tout ce qu'il a eu à se mettre sous la dent. Sinon, rien ou pas grand-chose, surtout que la défense centrale amiénoise l'a muselé avec autorité.

Hors du coup d'un bout à l'autre de la rencontre, IE est directement impliqué sur le deuxième but amiénois et une autre erreur technique aurait pu en coûter un autre à son équipe. Il a dégagé une fébrilité encombrante pour un défenseur et elle s'est transmise à ses partenaires. Une explication à la faillite collective du LOSC.
Monsieur l'arbitre au rapport
Bien inspiré, Mikaël Lesage s'est efforcé de ne pas siffler au moindre contact pour laisser le jeu se développer et il a contribué au rythme agréable de la rencontre. Des avertissements sortis à bon escient et des points chauds bien négociés.
La feuille de match
L1 (J8, match en retard) : AMIENS - LILLE : 3-0
Stade de la Licorne (12 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Lesage (6)

Buts : Manzala (36eme et 48eme) et M.Konaté (85eme) pour Amiens

Avertissements : Ielsch (60eme), Adenon (64eme) et Ngosso (78eme) pour Amiens - Amadou (21eme) et Ballo-Touré (78eme) pour Lille

Expulsion : Aucune


Amiens
Gurtner (6) - El-Hajjam (6), Adenon (6), Dibassy (5), Avelar (7) - Ngosso (cap) (5), Ielsch (6) - Gakpé (5), Kakuta (7) puis Cornette (87eme), Manzala (7) puis Bourgaud (72eme) - L.Traoré (7) puis M.Konaté (62eme)

N'ont pas participé : Bouet (g), Gouano, I.Cissokho, Baradji
Entraîneur : C.Pélissier


Lille
Maignan (5) - Malcuit (5), Ié (3), Junior Alonso (5), Ballo-Touré (4) - Thiago Mendes (3), Amadou (cap) (5) puis Ponce (46eme, 3), Thiago Maia (4) - El Ghazi (4), Pepe (4), Luiz Araujo (3)

N'ont pas participé : K.Koffi (g), Soumaoro, Sadzoute, B.Soumaré, Vérité, Faraj
Entraîneur : M.Bielsa

 
17 commentaires - L1 (J8, match en retard) : Amiens fait exploser Lille, ramené à ses doutes
  • Lille a gagné deux matchs contre des petites équipes : Metz, et encore, si l'arbitre n'avait pas été aussi généreux avec les Lillois en sifflant un penalty assez sévère, rien ne dit que ce match aurait été gagné.
    Et puis Saint Etienne est en plein doute en ce moment. Donc ces 2 matchs ne sont pas une référence.
    Le jour où Lille gagnera face à,Montpellier, puis à Lyon, on pourra peut-être dire qu'il est en bonne voie.
    Mais personnellement, je pense qu'avec cet entraîneur, et ces joueurs qui ne parlent pas la même langue, et donc ont du mal à se comprendre, la saison est très compromise.

  • Au moins Amiens essaie de s'en sortir mais je crains quand même que le club redescende en ligue 2.

    Lille est trop inconstant actuellement. Nicolas Pépé, que l'on avait eu en prêt à Orléans, n'est pas un avant centre pur. J'espère pour eux qu'au mercato d'hiver ils vont acheter ou se faire prêter un attaquant.

  • Le pb de cette équipe est tout simple. Ils ont tous des nationalités différentes, y compris l'entraîneur. Une équipe doit avoir un langage commun et, en France, c'est de préférence le français... sinon cela s'appelle une tour de Babel (histoire de la Bible)

  • Je crois que Lille terminera dans les cinq premiers, objectif annoncé du club, mais l'an prochain...en ligue 2!!!!!

  • méprisant, écoeurant, irrespecteux ,envers les supporters bléssés,,dont certains
    sont en soins.Fallait pase rejouer ce match pour subir , en arriver à ce résultat
    ils sont irresponsables, ces joueurs du LOSC,< ils sont descendus plus bas que bas...Aucune excuse..Des professionnels sans
    le moindre orgueil en hommage,à leurs supporters,aucune fierté, pour vaincre,
    sur ce terrain Iils ne sont plus dignent d'être désignés footbaleurs pros, Gracement PAYES, par les abonnements ,billets,achetés,par les smicards qui se privent
    Supporters,stop à la bétise humaine. Enoyez ces branquignols en ligue 02
    et encore. ....faudrait qu'ils en soient dignes...Arrachez vos cartes,
    bon vent losc = L ille O S ale C on.....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]