L1 (J7) : Troyes signe le hold-up parfait à Metz

L1 (J7) : Troyes signe le hold-up parfait à Metz©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 23 septembre 2017 à 22h35

Dominé dans le jeu, réduit à dix dans la dernière demi-heure, Troyes a su s'appuyer sur un Samassa en état de grâce et à un contre du duo B.Pelé-Grandsir pour arracher trois points précieux à Metz samedi (0-1).

Le debrief
Au sortir de cette rencontre, Philippe Hinschberger doit bien se demander comment son équipe de Metz a pu perdre face à des Troyens qui ont été arc-boutés en défense pendant une large partie de la rencontre. Avec une attaque en panne d'efficacité, démontrée par le zéro tir de Nolan Roux pendant les 77 minutes qu'il a passées sur la pelouse de Saint-Symphorien samedi, le club mosellan a tendu le bâton pour se faire battre. A l'issue d'une rencontre qui a longtemps été une attaque-défense, les Troyens ont pu s'appuyer sur un Mamadou Samassa mué en ultime rempart parfait. Toutes les offensives messines se sont heurtées à un gardien troyen en état de grâce dans cette rencontre.

Les six tentatives cadrées signées par les joueurs du FC Metz ont trouvé les gants du gardien franco-malien qui a, donc, six arrêts et cinq ballons détournés à son palmarès. Et quand il a été pris à défaut, il a eu la chance de voir ses montants le suppléer à merveille, comme sur une somptueuse frappe de Renaud Cohade. Symbole de la réussite auboise, un contre mené à dix contre onze, suite à l'expulsion de Mathieu Deplagne, a suffi au bonheur des hommes de Jean-Louis-Garcia. Avec ces trois points, Troyes s'offre un petit matelas sur la zone de relégation, où Metz est bien installé à la dernière place avec trois petits points en sept journées. Une soirée cauchemar à oublier pour les Mosellans, et vite car le calendrier est sans pitié avec eux avec deux déplacements à Nantes et Saint-Etienne à venir.
Le film du match
14eme minute
Suite à une relance de Samassa rapidement interceptée, Roux combine avec Nguette dans l'axe. L'attaquant messin prend sa chance des 25 mètres d'une frappe lobée qui passe de peu au-dessus de la cage troyenne.

18eme minute
Plein axe, Cohade remonte le ballon et n'est pas attaqué, Giraudon et Hérelle étant sur le reculoir. Cette liberté de mouvements permet à l'ancien Stéphanois de prendre sa chance des 20 mètres d'une frappe croisée enroulée du pied droit, mais le ballon passe de peu à droite de la cage de Samassa.

34eme minute
Accélération de Roux sur l'aile gauche. Il entre dans la surface et tente de centrer en retrait entre les jambes de Giraudon. Le ballon revient sur M.Dossevi qui prend sa chance de l'entrée de la surface, mais sa frappe à mi-hauteur ne surprend pas Samassa.

36eme minute
Au niveau du rond central suite à une relance propre de Bisevac, Poblete lance Nguette dans le dos de la défense à ras-de-terre. L'ailier messin peut se présenter seul face à Samassa qu'il tente de piéger en plaçant le ballon entre ses jambes au sol, mais le gardien troyen ferme la porte et se couche sur le ballon.

55eme minute
Niakhaté lance sur l'aile gauche Nguette. L'ailier messin repique dans l'axe pour se mettre sur son pied droit et armer de l'entrée de la surface une frappe enroulée du pied droit. Une tentative sur laquelle Samassa intervient des poings pour dégager le danger.

64eme minute
Suite à un coup franc frappé côté gauche par M.Dossevi, Giraudon met la tête pour dégager comme il peut le ballon. Ce dernier arrive directement sur Balliu qui contrôle et prend sa chance d'une frappe tendue du pied droit sur laquelle Samassa doit s'employer pour sortir le ballon du cadre.

76eme minute
Sur un corner côté gauche frappé loin en retrait par M.Dossevi, Cohade contrôle à 25 mètres du but plein axe et se met sur son pied droit. Le milieu messin place une frappe tendue vers la gauche du but, mais il ne trouve que le poteau de la cage de Samassa.

77eme minute
Sur une bonne prise de risque de Nguette sur l'aile gauche, Samassa se couche pour dévier le ballon, directement sur M.Dossevi qui se retrouve face à une cage vide. Mais sa frappe en première intention passe largement au-dessus du but.

83eme minute
Cohade écarte sur l'aile gauche vers Nguette d'une astucieuse talonnade. L'ailier messin en profite pour entrer dans la surface et placer une frappe tendue à ras-de-terre du pied gauche dans un angle fermé, mais Samassa est vigilant et se couche pour dévier le ballon.

91eme minute (0-1)
B.Pelé récupère le ballon dans son camp face à Nguette, efface quatre joueurs messins avec une bonne conduite de balle pour remonter tout le terrain. Le milieu troyen a vu Grandsir sur la gauche et le sert parfaitement. Face à Didillon, l'ailier troyen ajuste sa frappe du pied gauche à ras-de-terre pour l'ouverture du score contre le cours du jeu !
Tops et flops

TOP 3

Comment ne pas signaler la performance de SAMASSA ? Le gardien troyen a été le principal artisan du succès de son équipe en terre messine avec ses arrêts à foison pour enlever tout espoir de succès à ses adversaires. Il a été littéralement infranchissable et a eu le brin de chance qu'il fallait pour conserver sa cage inviolée tout au long des 90 minutes.

Si Metz n'a pas été brillant en attaque, M.DOSSEVI s'est, lui, démené pour éviter autant qui possible à son équipe une contre-performance devant son public. Il a été au four et au moulin, sur les côtés et dans l'axe quand il le fallait, tout comme son compère Nguette. Mais ses efforts se sont révélés vains dans le temps additionnel...

Décisif au dernier moment, GRANDSIR a confirmé qu'il était un rouage important de l'équipe de Jean-Louis Garcia en l'absence de Benjamin Nivet. L'ailier troyen a su se rendre disponible, faire les appels qu'il fallait et, au bout du bout, être décisif face à Didillon pour offrir trois points fondamentaux à son équipe.


FLOP 3

ROUX n'a pas été dans le match et, malheureusement pour lui, ça s'est vu. Dans l'incapacité de s'accorder avec M.Dossevi et Nguette, l'ancien attaquant de Saint-Etienne n'a pas été un poids pour la défense troyenne avec aucune frappe à son actif. Sa performance ratée a été vue par son entraîneur, qui l'a fait sortir en fin de match pour jouer la carte Brian Fernandez.

A l'image de Nolan Roux, NIANE n'a pas été en vue durant cette rencontre. C'est sans doute faute de velléités offensives de la part de son équipe pendant une bonne partie du match, une équipe troyenne qui s'est appuyée sur son bloc défensif pour tenir le point du match nul avant d'obtenir mieux sur un contre lumineux.

Si, sur l'aile droite, Balliu a fait le nécessaire pour apporter à son équipe, UDOL a été aux abonnés absents sur le plan offensif. Et quand Troyes s'est retrouvé à dix, il n'a pas apporté le surplus d'effort pour étirer une défense troyenne en infériorité numérique. Défensivement, il a été présent, mais pas suffisamment probant.
Monsieur l'arbitre au rapport
S'il a sorti quelques cartons de manière logique, l'arbitre de cette rencontre a laissé passer certains gestes qui auraient mérité une sanction disciplinaire.
La feuille de match
L1 (J7) / METZ - TROYES : 0-1
Stade Saint-Symphorien (15 491 spectateurs)
Temps ensoleillé - Pelouse en parfait état
Arbitre : M.Abed (4)

Buts : Grandsir (90eme +1) pour Troyes

Avertissements : Balliu (28eme), Philipps (42eme) et Cohade (87eme) pour Metz - Deplagne (6eme et 67eme) et Giraudon (62eme) pour Troyes

Expulsion : Deplagne (67eme) pour Troyes


Metz
Didillon (5) - Balliu (6), Bisevac (cap) (5), Niakate (5), Udol (3) - Philipps (5) puis Mollet (85eme), Poblete (5) - M.Dossevi (6), Cohade (6), Nguette (5) - Roux (3) puis B.Fernandez (76eme)

N'ont pas participé : Beunardeau (g), Wollscheid, Assou-Ekotto, Cafu, Maziz
Entraîneur : P.Hinschberger


Troyes
M.Samassa (8) - Deplagne (3), Giraudon (4), Hérelle (5), C.Traoré (5) - Azamoum (cap) (5) puis B.Pelé (80eme), Bellugou (non noté) puis Confais (21eme, 5), Dingomé (5) - Khaoui (5) puis Cordoval (71eme), Niane (3), Grandsir (6)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Gabriel, Suk, Ben Saada
Entraîneur : J.-L.Garcia

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 (J7) : Troyes signe le hold-up parfait à Metz
  • Malheureusement pour notre club de coeur, il n'y a plus d'argent à Metz et en Moselle pour faire vivre un club de Ligue 1. Il faut se rendre à l'évidence! Le FC METZ n'a plus les moyens de garder ses "bons" joueurs et d'en faire venir, il est devenu un club de haut de tableau pour la Ligue 2; mais, malheureusement de bas de tableau pour la L 1. PSG, BORDEAUX,MONACO, bon! ce n'est pas de notre niveau. Mais GUINGAMP, TROYES, CAEN, même un point aurait été UN bon résultat.
    Le FC METZ a fait quelques belles choses dans toutes les coupes, c'était du bonus et un peu de fierté. Toutes ces belles
    années au plus haut niveau nous ont toujours comblés, même en terminant dans les milieux de tableaux, nous avons vécus de super moments. Maintenant, c'est je monte, je descends, je re...... et je re ....... Pour le respect de tous ces bons moments, faites e grands et beaux matches en Ligue 2, sans chercher à remonter.

  • Quand on a pas d'attaque, une bévue de défense suffit pour perdre un match. Faute aussi à Hinsberger: pourquoi n'a-t-il pas mis Assou-Ekotto à la place d'Udol qui n'était vraiment pas bon ce soir ?

    Je rejoins cette analyse.
    Une soirée à regrets.....