L1 (J7) : Nantes applique toujours la même recette et enfonce Strasbourg

L1 (J7) : Nantes applique toujours la même recette et enfonce Strasbourg©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 19h15

Encore porté par son efficacité et sa défense solide en toutes circonstances, le FC Nantes a décroché dimanche à Strasbourg (1-2) une quatrième victoire en cinq journées de L1. Les Canaris s'in scrutent ainsi provisoirement dans le Top 5, quand le Racing reste 19eme avec cette quatrième défaite de rang en championnat.

Le debrief
Nantes poursuit son impensable bonhomme de chemin. Avec un quatrième succès en cinq matchs, un troisième d'affilée, le FCN a confirmé dimanche à Strasbourg (1-2) son excellent début de saison en L1. Pour preuve, il s'est incrusté, au moins provisoirement en attendant Marseille - Toulouse, dans le Top 5 du championnat. Une performance pour une équipe qui avait perdu ses deux premières rencontres et se dirigeait vers une saison galère. Mais depuis, les Canaris ont trouvé la recette miracle pour enchaîner les résultats et engranger les points : une défense solide et un réalisme offensif à toute épreuve. C'est simple, ils ont marqué deux buts à la suite de deux coups de pied arrêtés mal repoussés par la défense strasbourgeoise et ne sont pas venus bien plus dans le camp adverse. C'étaient même leurs deux seules occasions de la première période, sans que Bingourou Kamara soit plus sollicité après la pause.

Le Racing, qui a remis au goût du jour le losange au milieu qui lui avait si bien réussi en L2 la saison passée, pensait pourtant avoir fait le plus dur en ouvrant le score et en brisant l'invincibilité de Ciprian Tatarusanu, qui avait atteint les 400 minutes en L1. Mais sa fébrilité défensive lui a coûté cher, comme son incapacité à trouver des failles dans le 4-4-2 nantais pendant la majeure partie de la rencontre. Avec une défense expérimentale, suite à la blessure de Nicolas Pallois, le bloc des Canaris s'est fissuré dans le dernier quart d'heure. C'est alors que le gardien roumain a sorti le grand jeu, et quand ce n'était pas lui, David Alcibiade a réussi un geste défensif incroyable pour éviter l'égalisation de Dimitri Liénard à l'ultime minute du temps additionnel. Un symbole de ce qui sépare actuellement Nantes, une équipe à tout réussit, de Strasbourg, une formation en plein doute avec cette quatrième défaite de rang. Le RCSA reste ainsi à la 19eme place du classement et voit la course au maintien se compliquer. Les Canaris sont, eux, bien loin de ça. Pas grand-monde n'aurait misé là-dessus il y a encore un mois.
Le film du match
10eme minute (1-0)
Après un premier centre de Lala sur la gauche, le ballon arrive à J.Martin sur la droite. Le milieu strasbourgeois dépose son centre sur la tête de N.Da Costa, dont la reprise de la tête bat Tatarusanu à bout portant.

13eme minute (1-1)
A la tombée d'un corner repoussé dans l'axe par la défense strasbourgeoise, Pallois hésite à reprendre de demi-volée des 25 mètres. Avec un peu de réussite, son tir se transforme en passe pour Thomasson, absolument seul au point de penalty. L'ancien Evianais frappe en pivot et trouve la lucarne de Bi.Kamara.

19eme minute
Décalé sur la droite, Seka efface L.Lima d'un crochet intérieur et tente une frappe du gauche dans un angle fermé. Vigilant à son premier poteau, Tatarusanu repousse en corner. Liénard trouve la tête de B.Koné, qui ne peut attraper le cadre sur sa reprise puissante aux six mètres.

24eme minute (1-2)
Corner sur la gauche pour Nantes. L.Lima centre au premier poteau et Corgnet repousse de la tête. Dubois hérite du ballon à trente mètres, se le pousse sur son pied droit et déclenche une frappe magnifique qui se loge dans la lucarne de Bi.Kamara. Quel bijou !

70eme minute
L.Lima hérite du ballon sur le côté gauche et se joue de Seka en vitesse. Son centre du gauche est simplement touché par Sala, qui le prolonge au second poteau jusqu'à Nakoulma. Mais l'attaquant burkinabé se précipite trop au moment de tirer et manque le cadre sur sa tentative croisée.

75eme minute
Sur son premier ballon, K.Coulibaly est trouvé à l'angle droit de la surface et déclenche un tir croisé vicieux. Bi.Kamara se saisit du ballon sur intervention en deux temps.

79eme minute
Terrier part du côté droit, repique dans l'axe et déclenche une frappe du gauche. Le tir de l'attaquant prêté par Lille, qui n'était pas cadré, est touché du doigt par Tatarusanu. Mais l'arbitre n'a rien vu et n'accorde pas le corner aux Strasbourgeois.

84eme minute
Aholou récupère un ballon sorti hasardeusement par la défense nantaise et envoie un centre-tir puissant du gauche. Seka est tout seul au second poteau, mais ne peut ajuster sa frappe en mettant le plat de son pied droit en opposition.

89eme minute
Décalé sur la gauche, Liénard adresse un centre long dans la surface des Canaris. Au second poteau, Terrier s'élève plus haut que tout le monde pour placer sa tête. Elle est sèche et cadrée, mais Tatarusanu intervient sereinement sur sa gauche.

90eme minute
B.Koné écarte vers la droite d'une transversale précise sur A.Gonçalves. L'ancien Lavallois centre en première intention pour Blayac, qui remise pour le premier. Ce dernier frappe du gauche dans un angle fermé, mais Tatarusanu le bloque bien et repousse le ballon du pied.

93eme minute
Encore une occasion pour Strasbourg. Gonçalves hérite du ballon à droite et centre dans la boite. Une forêt de joueurs s'élève au point de penalty et ça file jusqu'à Liénard au second poteau. Le milieu du Racing contrôle de la poitrine et enchaîne avec une volée du gauche sur laquelle Tatarusanu est battu, mais Alcibiade sort un sauvetage incroyable de la tête sur sa ligne.
Tops et flops

TOP 3

Auteur de son premier but en L1 d'une frappe venue d'ailleurs, DUBOIS a fait honneur à son brassard de capitaine. Il a mis en lumière son intelligence et son vice pour compenser son déficit de taille dans les duels aériens, tout en fermant son inhabituel couloir gauche avec autorité. Peu en vue offensivement, mais ce n'est pas ce que lui demande Ranieri. Dans son rôle, le latéral est parfait.

A.TOURE correspond aussi aux besoins du technicien italien. Véritable vigie dans l'entrejeu, le milieu nantais a imposé son impact physique et démontré de belles qualités balle au pied. Parfois trop rapide à se débarrasser du ballon, mais sa prestation reste de haut niveau.

Comme Dubois, N.DA COSTA a inscrit son premier but dans l'élite. La récompense d'un match plein de sa part, tant il a semé le doute dans la défense nantaise par ses accélérations et ses arabesques techniques. Un réel investissement tant offensif que défensif, qui a fait du bien à son équipe.


FLOP 3

A l'instar de son match à Monaco la semaine passée, MANGANE n'a pas dégagé une immense sérénité balle au pied et a encore été régulièrement à la limite dans les duels. Le capitaine strasbourgeois donne le sentiment d'être toujours sur un fil et de fragiliser tout l'édifice. Problématique, forcément.

Après avoir prolongé son contrat dans la semaine, SACKO n'a pas confirmé les promesses entrevues depuis le début de la saison. Il n'a pas réussi à peser sur la défense nantaise autant que son compère de l'attaque et est apparu en souffrance pour faire des différences avec sa vitesse, son habituel point fort. Peut-être que la cheville douloureuse pour laquelle il a cédé sa place est une explication.

Aligné à un poste qui n'est pas le sien, SEKA est toujours autant à la peine sur le côté droit de la défense. Il n'a que sa puissance physique à opposer à des ailiers vifs et il ne peut apporter une réelle qualité de centre au bout de ses débordements. Ce n'est pas une question d'envie, juste de savoir-faire.
Monsieur l'arbitre au rapport
A maintes reprises, Sébastien Desiage a pris des décisions erronées, sur des fautes oubliées ou accordées à tort, et des touches/corners attribués à la mauvaise équipe. Cela ne l'a pas empêché de bien tenir son match, même si Thierry Laurey a bouilli sur son banc.
La feuille de match
L1 (J7) : STRASBOURG - NANTES : 1-2
La Meinau (25 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse bonne
Arbitre : M.Desiage (4)

Buts : N.Da Costa (10eme) pour Strasbourg - Thomasson (13eme) et Dubois (24eme) pour Nantes

Avertissements : Seka (47eme) pour Strasbourg - Girotto (41eme) pour Nantes

Expulsion : Aucune


Strasbourg
Bi.Kamara (5) - Seka (4), Mangane (cap) (4), B.Koné (5), Lala (6) - J.Martin (5), Aholou (5), Liénard (5) - Corgnet (5) puis A.Gonçalves (82eme) - Sacko (4) puis Blayac (58eme), N.Da Costa (7) puis Terrier (74eme)

N'ont pas participé : Oukidja (g), Salmier, Grimm, Saadi
Entraîneur : T.Laurey


Nantes
Tatarusanu (7) - Kwateng (5), Awaziem (6), Pallois (5) puis Alcibiade (63eme), Dubois (cap) (7) - Ab.Touré (7), Girotto (5) - Thomasson (6) puis Khrin (80eme), Nakoulma (5), L.Lima (6) - Sala (5) puis K.Coulibaly (74eme)

N'ont pas participé : Dupé (g), Iloki, Rongier, El Ghanassy
Entraîneur : C.Ranieri

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU