L1 (J7) : Monaco perd contre Angers et plonge dans la crise

L1 (J7) : Monaco perd contre Angers et plonge dans la crise©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 25 septembre 2018 à 20h55

Une nouvelle fois battu par Angers ce mardi soir, Monaco s'enfonce dans la crise. Sur le terrain, une fois de plus, le club de la Principauté a paru amorphe et sans solution.

Le debrief
Est-ce le vide qui règne dans ce stade Louis-II ? Car à aucun moment on ne sent un début de révolte dans les rangs monégasques. Et pourtant, il y a de quoi se rebeller ! En grande difficulté depuis le début de la saison, l'ASM a de nouveau raté son réveil ce mardi soir contre Angers. Battu devant son public, le club de la Principauté enchaîne un septième match sans victoire, toutes compétitions confondues, ce qui ne lui était plus arrivé depuis plus d'une décennie. C'est dire si le mal qui ronge les Monégasques est profond. Plus besoin de se le cacher, la crise est bien là, à l'image des sifflets qui accompagné le retour des joueurs aux vestiaires. 16emes de Ligue 1 avant la suite de la 7eme journée mercredi, les hommes de Leonardo Jardim pourraient tomber dans la zone rouge et être relégués à quinze longueurs du Paris Saint-Germain dans vingt-quatre heures. Souvent, Monaco s'est caché derrière son infirmerie bien remplie pour excuser son début de saison raté. Mais cette fois, outre Rony Lopes et Danijel Subasic, tout le monde était sur le terrain, avec la première titularisation d'Aleksandr Golovin et le retour de Djibril Sidibé.

Le problème, au-delà des perpétuelles restructurations de l'effectif asémiste, c'est que des joueurs ne sont pas au niveau attendu. On pense en premier lieu à la charnière Glik-Jemerson, méconnaissable de semaine en semaine. On pense aussi à Youri Tielemans, qui même un cran plus bas n'a eu aucune influence contre le SCO. Et ce mardi soir, même Radamel Falcao n'a pas surnagé dans ce décor macabre, son équipe terminant la rencontre avec zéro tir cadré. L'ASM version russe n'avait jamais connu pareil départ et nul ne sait comment les dirigeants réagiront dans les prochaines semaines si la situation ne s'améliore pas. Mais sur cette rencontre, il ne faut cependant pas enlever de mérite à Angers, qui a parfaitement déroulé son plan. Solides défensivement, les joueurs de Stéphane Moulin ont exploité les nombreuses brèches laissées par leurs adversaires en première période, avec Flavien Tait en dynamiteur. Une a fait mouche. Et ça suffit au bonheur des Angevins. Eux aussi étaient mal partis, mais les voilà 8emes ce mardi soir, avec un troisième succès sur les quatre dernières journées.
Le film du match
19eme minute
Plein axe, Capelle réalise une grosse perforation qui laisse sur place au moins trois adversaires. Le milieu angevin lance ensuite Tait en profondeur à la limite du hors-jeu, qui s'en va défier Benaglio. Le gardien monégasque sort les pieds en avant et arrive avant son vis-à-vis sur le ballon, mais Tait a le contre favorable et manque de marquer de quelques centimètres.

22eme minute
A 25 mètres, Santamaria tente sa chance avec une frappe lourde. Benaglio est attentif au premier poteau mais repousse difficilement en corner à cause d'un rebond juste avant la ligne de but.

27eme minute (0-1)
But d'Angers ! Sidibé laisse partir Tait dans son dos sur une ouverture de Mangani. L'ailier angevin déborde et centre en retrait. Dans la surface, Jemerson s'emmêle les pinceaux et n'arrive pas à dégager le ballon, permettant à Bahoken de tenter sa chance avec succès.

53eme minute
Après un corner renvoyé, le ballon revient dans les pieds de Tielemans côté droit. Le Belge centre très fort devant le but. Butelle et la défense angevine peinent à se dégager mais aucun Monégasque ne profite du désordre pour pousser le ballon au fond des filets. Le gardien d'Angers a donc le temps de s'y reprendre pour écarter le danger.

56eme minute
Sur un corner de Tielemans, Butelle sort mais est trop court. Falcao en profite au deuxième poteau mais la reprise de l'attaquant colombien n'est pas assez redressée et échoue dans le petit filet
Tops et flops

TOP 3

Flavien TAIT est l'un des joueurs qui montent à Angers, et sa prestation du soir n'y changera rien. Très disponible sur son aile gauche, l'ancien Castelroussin sent bien les coups. C'est lui qui s'échappe dans le dos de Sidibé pour centrer sur le but de Bahoken. On se demande comment il a fait pour tenir 90 minutes...

Angers peut remercier Abdoulaye BAMBA, symbole d'une défense très solide à Louis-II. Le latéral gauche angevin a répondu présent dans l'impact tout en étant intelligent dans l'anticipation de certaines actions. Son tacle devant Falcao dans la surface est un modèle du genre.

Côté monégasque, il a semblé bien seul dans cette galère. Aleksandr GOLOVIN a confirmé la belle impression laissée vendredi face à Nîmes. Pour sa première titularisation, le milieu russe a multiplié les bonnes passes et a dégagé une certaine facilité balle au pied. Rassurant pour la suite même s'il va devoir bosser physiquement pour gagner en constance.


FLOP 3

Youri TIELEMANS n'y arrive toujours pas en club. Séduisant en sélection, le milieu de terrain belge souffre avec Monaco. Son repositionnement un cran plus bas n'a rien changé contre Angers, avec énormément de passes ratées et de coups de pied arrêtés mal tirés. Jardim l'a sorti à l'heure de jeu sous les sifflets.

Depuis le début de la saison, JEMERSON enchaîne les prestations indigentes. Ce mardi soir, contre Angers, le défenseur brésilien a encore été en difficulté. Sur l'ouverture du score adverse, il s'emmêle les pinceaux pour dégager le centre de Tait. Une approximation technique parmi tant d'autres dans une première période cauchemardesque...

Ce n'était pas le soir de Radamel FALCAO. En attaque, le capitaine de Monaco a raté à peu près tout ce qu'il a entrepris, à l'image de son duel perdu avec Bamba dans la surface, ou de sa reprise pas assez redressée sur un long corner. Sans compter cette simulation assez stupide qui n'a pas trompée l'arbitre.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Delajod ne s'est pas laissé berner par une simulation de Falcao dans la surface angevine en première période. En fin de match, le VAR a été utilisé pour juger une main de Pajot dans la surface. Mais l'arbitre a pris la bonne décision en n'accordant pas de penalty, car le ballon rebondit d'abord sur la jambe de l'ancien Rennais.
La feuille de match
L1 (7eme journée) / MONACO - ANGERS : 0-1
Stade Louis-II (8 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Delajod (7)

But : Bahoken (27eme) pour Angers

Avertissements : Falcao (39eme) pour Monaco - Ndoye (13eme) et Thomas (83eme) pour Angers

Expulsion : Aucune


Monaco
Benaglio (5) - D.Sidibé (4), Glik (4), Jemerson (4), Henrichs (5) - Tielemans (3) puis Mboula (63eme), Aholou (4) - Grandsir (5) puis S.Diop (79eme), Golovin (6), Chadli (4) puis Pellegri (45eme, 4) - Falcao (cap) (4)

N'ont pas participé : S.Sy (g), Raggi, N'Doram, A.Traoré
Entraîneur : L.Jardim


Angers
Butelle (6) - Manceau (6), Pavlovic (non noté) puis I.Traoré (8eme, 5), Thomas (6), A.Bamba (7) - Santamaria (5), Ndoye (cap) (5), Mangani (6) puis Pajot (78eme) - Capelle (5) puis Manzala (68eme), Bahoken (6), Tait (7)

N'ont pas participé : Boucher (g), Ait Nouri, C.Lopez, Kanga
Entraîneur : S.Moulin

Vos réactions doivent respecter nos CGU.