L1 (J6) : Un petit Monaco a déballé les cadeaux contre Strasbourg

L1 (J6) : Un petit Monaco a déballé les cadeaux contre Strasbourg©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 16 septembre 2017 à 18h55

Sans forcer son talent, Monaco a profité des errements défensifs de Strasbourg et d'une grossière erreur d'arbitrage pour dominer facilement le Racing samedi (3-0), avec notamment un doublé de Radamel Falcao. L'ASM se relance ainsi après une semaine moyenne, entre la claque à Nice (4-0) et le nul à Leipzig (1-1).

 
Le debrief
A défaut d'y mettre la manière, Monaco s'est relancé avec la réception de Strasbourg samedi (3-0). Il faut dire que le Racing y a mis du sien, tant la passivité de sa défense et son incapacité à faire le geste juste dans les trente derniers mètres adverses ont rendu caduques son ambition de réaliser « un exploit » (dixit Thierry Laurey). Sur les trois buts du club de la Principauté, deux sont à attribuer à une arrière-garde pataude et plombée par un capitaine en perdition avec Kader Mangane. Le troisième est entaché d'une position de hors-jeu qui a donné un bon mètre d'avance à Radamel Falcao, auteur d'un doublé et d'une passe décisive au cours d'un match où il était loin de son meilleur niveau. Le symbole de la soirée paradoxale vécue par les Monégasques pour conclure une semaine mitigée. Parce qu'après la claque reçue à Nice dans le derby le week-end dernier (4-0) et le nul peu convainquant ramené de Leipzig dans la semaine (1-1), les hommes de Leonardo Jardim étaient convalescents.

Ils ont peiné à imprimer un rythme aux débats en première période et laissé les visiteurs prendre confiance au fil des minutes, malgré une entame avec trop de déchet technique chez les Strasbourgeois pour sortir proprement de leur camp. Quand les Alsaciens sortaient la tête de l'eau, ils ont été punis sur une action anodine et ont sombré dès le retour des vestiaires. Ce break en poche, Monaco a géré la suite de la rencontre sans force et ménagé des jambes lourdes avec le retour de la Ligue des Champions. L'ASM rejoint ainsi provisoirement le PSG en tête de la L1 et soigne une différence de buts abimée par le court déplacement à l'Allianz Riviera. Côté strasbourgeois, l'apprentissage de l'élite s'avère toujours aussi compliqué, avec une troisième défaite de rang et un quatrième match sans but sur six journées. Difficile dans ces conditions de prendre des points. Il va pourtant falloir le faire au plus vite pour ne pas s'enfoncer dans la zone rouge au fil des semaines.
Le film du match
8eme minute
Long ballon de Fabinho dans la surface strasbourgeoise vers Falcao. Mangane coupe la trajectoire, mais sa relance hasardeuse d'une talonnade atterrit directement dans les pieds de Jovetic. L'attaquant monténégrin tente un lob du gauche sur lequel B.Kamara est trop court, mais sauvé par sa barre transversale.

16eme minute
Décalé sur la droite, D.Sidibé voit son centre près de la ligne de but freiné par P.Martinez. Jovetic hérite du ballon et remise vers le latéral des Bleus, qui trouve Falcao d'une belle talonnade. L'attaquant colombien envoie une frappe soudaine qui frôle la lucarne gauche de B.Kamara, resté scotché sur sa ligne.

32eme minute
Ballon perdu par J.Martin dans le rond central et Monaco mène la contre-attaque. Falcao fixe la défense strasbourgeoise avant de servir Jovetic dans le dos. Le néo-Monégasque tente la frappe croisée dans un angle fermé au lieu de chercher R.Lopes au second poteau et bute sur l'excellente sortie de B.Kamara.

34eme minute
Corner sur la gauche en faveur de Strasbourg. Dans un premier temps, le centre de J.Martin traverse la surface sans être repris et le ballon file jusqu'à N.Da Costa, qui remise de l'extérieur du droit. Seul au second poteau, Aholou est gêné par Mangane et ne peut ajuster sa reprise de la tête dans les six mètres.

44eme minute (1-0)
Libre de tout marquage, Ghezzal dépose un ballon en profondeur dans le dos de la défense strasbourgeoise et dans la course de Falcao. Dans un angle très fermé, « El Tigre » centre en première intention et le ballon passe dans les six mètres pour être repris au second poteau par R.Lopes, seul pour le pousser facilement au fond.

49eme minute
Lancé sur la gauche, R.Lopes dépose son centre sur la tête de Ghezzal, esseulé au second poteau. La reprise de l'Algérien est déviée par le dos de Liénard et le ballon passe juste à côté du montant gauche de B.Kamara.

51eme minute (2-0)
Tout part d'une touche sur laquelle Jovetic, au sol, se joue d'un Seka très passif pour lancer Jorge. Le latéral gauche feinte pour prendre Aholou de vitesse et centre fort au cordeau pour Falcao, qui conclut de près. Le but est accordé en dépit d'une position de hors-jeu grossière de l'attaquant colombien.

56eme minute
Coup-franc extrêmement bien placé pour Strasbourg suite à une faute peu évidente de Fabinho sur Terrier. Décalé sur la droite, Liénard le joue fort côté fermé et le ballon se dirige vers le petit filet, mais Benaglio sort un bel arrêt avec une main droite ferme pour dévier en corner.

61eme minute
Servi à la limite du hors-jeu et couvert par un Seka inattentif au deuxième poteau, Fabinho a tout son temps pour centrer. B.Kamara intervient du bout de la main droite et repousse sur Falcao, qui termine le travail à bout portant. Son doublé lui est refusé pour une position de hors-jeu réelle dans un premier temps, mais inexistante sur la passe du Brésilien.

67eme minute (3-0)
Sur une touche en retrait de J.Martin vers Mangane, le capitaine du RCSA attend le ballon et se troue complètement sur sa passe en retrait. Falcao en profite, gagne son duel avec le défenseur strasbourgeois et envoie une frappe sèche sur laquelle B.Kamara ne peut rien.

85eme minute
Coup-franc sur la droite, le long de la ligne de touche, en faveur de Strasbourg. Liénard centre au premier poteau vers Gonçalves, dont la reprise est contrée dans un premier temps, mais le ballon revient sur l'ancien Lavallois qui ne parvient pas à cadrer sa frappe à huit mètres.

91eme minute
Liénard s'accroche aux abords de la surface monégasque et décale Gonçalves sur la droite avec de la réussite. Le milieu strasbourgeois adresse un centre au cordeau vicieux, que Saadi et Aholou, trop courts, ne peuvent prolonger à bout portant dans le but de Benaglio.
Tops et flops

TOP 3

Peu inspiré pendant la première période, FALCAO a lancé son match d'une passe décisive juste avant la mi-temps, avant de claquer un doublé au retour des vestiaires. D'un réalisme froid sans être dans un grand jour, l'attaquant colombien en est déjà à neuf buts en six journées de L1. Implacable.

GLIK n'est pas du genre à relâcher la pression et il ne l'a pas fait à un seul moment d'un match pourtant plié à l'heure de jeu, que ce soit dans les duels aériens ou les anticipations au sol. Prisonnier de la toile tissée par le défenseur polonais et Jemerson, Saadi a vécu un calvaire à la pointe de l'attaque du RCSA. Un symbole de la supériorité monégasque.

D'une grande facilité technique, GHEZZAL a marqué des points dans l'esprit du staff monégasque. L'international algérien a posé un problème insoluble aux Strasbourgeois par sa liberté sur le terrain et la grande qualité de son pied gauche, à l'origine du premier but. L'ancien Lyonnais s'impose comme un joueur-clé de la rotation de l'ASM pour l'avenir.


FLOP 3

Un capitaine doit tout faire pour éviter le naufrage de son navire, MANGANE a saboté le sien à Louis-II. Un alignement douteux, comme sur l'ouverture du score, des imprécisions techniques désespérantes, à l'image de passe en retrait catastrophique vers B.Kamara sur le but du 3-0, et un déficit de vitesse problématique à ce niveau : avec un tel ami, Strasbourg n'a pas besoin d'ennemi.

Aligné à des postes de latéraux qui ne sont pas les leurs, SEKA et P.MARTINEZ ont souffert leur martyr sur leur côté respectif. Ils ont peiné à maîtriser les accélérations et les dédoublements de leurs adversaires directs, tout en ayant un apport offensif minimal. Un poids mort pour le Racing.

Plein d'envie et de jus, I.SACKO doit néanmoins gagner en justesse dans le dernier geste pour aller au bout de ses intentions. Des conduites de balle mal assurées et des transmissions mal données ont plombé sa prestation dans son rôle de deuxième attaquant. Dommage pour les Strasbourgeois.
Monsieur l'arbitre au rapport
Entre son attitude de shérif et des décisions erronées, Johan Hamel n'a pas réalisé une excellente prestation dans un match pourtant simple à arbitrer. Il n'a pas été aidé non plus par ses assistants, qui ont oublié de lui signaler une position de hors-jeu évidente sur le premier but de la soirée de Radamel Falcao, pour lever leur drapeau ensuite sur une action qui ne le méritait pas.
La feuille de match
L1 (J6) : MONACO - STRASBOURG : 3-0

Louis-II (8 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Hamel (3)

Buts : R.Lopes (44eme) et Falcao (51eme et 67eme) pour Monaco

Avertissements : D.Sidibé (73eme) et Jorge (84eme) pour Monaco - J.Martin (1ere) et Mangane (63eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Monaco
Benaglio (6) - D.Sidibé (5), Glik (7), Jemerson (6), Jorge (5) - Ghezzal (6), Fabinho (6), Tielemans (5), R.Lopes (6) puis Carrillo (72eme) - Jovetic (5) puis K.Baldé (59eme), Falcao (cap) (8) puis S.Meïté (86eme)

N'ont pas participé : S.Sy (g), Raggi, Moutinho, A.Diakhaby
Entraîneur : L.Jardim


Strasbourg
B.Kamara (5) - Seka (4), B.Koné (5), Mangane (cap) (3), P.Martinez (4) puis Liénard (5 / 46eme) - Aholou (6), J.Martin (5) - N.Da Costa (5), I.Sacko (4) puis Grimm (67eme), Terrier (4) puis Gonçalves (74eme) - Saadi (4)

N'ont pas participé : Oukidja (g), Salmier, Anneba, Blayac
Entraîneur : T.Laurey

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - L1 (J6) : Un petit Monaco a déballé les cadeaux contre Strasbourg
  • "Son doublé lui est refusé pour une position de hors-jeu réelle dans un premier temps, mais inexistante sur la passe du Brésilien."

    mais arrêtez d'écrire des conneries !!!!


    le hors jeu se juge au moment de la passe .....point barre

    "position de hors jeu réelle dans un premier temps"....: pure imbécilité

    dans un match, des joueurs sont en position de hors jeu tout le temps, ce qui compte, ce n'est pas la position, mais le hors jeu lui même qui n'est déclenché que s'il y a une transmission du ballon dans la direction des joueurs en position de hors jeu !

  • "Un petit Monaco" Quesque cela vat être avec un gros Monaco +2 points par rapport à l'année dernière

  • De bonne augure pour l'ASM

  • avatar
    david6857  (privé) -

    Strasbourg est une équipe qui va jouer le maintien. Les monégasques jouent le titre. Il y a pas photo entre les deux formations.