L1 (J6) : Statu quo entre Brest et Strasbourg

L1 (J6) : Statu quo entre Brest et Strasbourg©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 04 septembre 2022 à 17h16

Brest et Strasbourg se sont séparés sur un score de parité ce dimanche en Ligue 1 (1-1). Un statu quo ne faisant pas réellement les affaires de ces deux écuries.



Strasbourg n'arrive pas à gagner à onze, alors pourquoi pas à dix ? En infériorité numérique pendant une heure ce dimanche après-midi à Brest après l'exclusion de Sanjin Prcić (31eme), le Racing n'est pas passé loin d'enfin accrocher les trois points cette saison. Précisément à un miracle de Marco Bizot sur sa ligne, dans le temps additionnel, alors qu'Habib Diallo avait servi le caviar pour Kevin Gameiro (90eme+1). Finalement ça ne sera qu'un point (qui a la saveur d'une victoire pour Julien Stéphan), le quatrième de l'exercice pour les Alsaciens, Ludovic Ajorque sur penalty (28eme) ayant répondu à l'ouverture du score précoce de Pierre Lees-Melou (6eme).

Habib Diarra, dans les bons et les mauvais coups

Le Stade brestois n'aura pas profité de sa supériorité, alors que son premier quart d'heure disputé à onze contre onze avait été convaincant. C'est durant cette période que les locaux, sur une récupération haute d'Haris Belkebla bien exploitée par Islam Slimani, auteur de sa première passe décisive en terres finistériennes au moment où Lees-Melou a trouvé la faille. Strasbourg a très bien réagi à l'image d'une action entre Habib Diallo et Jean-Eudes Aholou (17eme), et a égalisé grâce à un rush d'Habib Diarra - fautif sur le premier but mais très en jambes en première période - stoppé par Achraf Dari, sanctionné d'une faute dans la surface. De quoi permettre à Ajorque de briser une série de dix rencontres sans scorer.


Stéphan également exclu

Déjà privé de plusieurs joueurs dans cette semaine à trois matchs, Stéphan n'avait pas prévu que son maître à jouer Sanjin Prcić quitterait ses partenaires dès la première demi-heure après une vilaine semelle du Bosnien sur Hugo Magnetti (29eme). Ce qui n'a pas empêché Ludovic Ajorque de friser le doublé, de la tête (42eme). L'entraîneur du RCSA, avant la pause, a par ailleurs lui aussi écopé d'un carton rouge, pour ne rien arranger. Le deuxième acte a été plus calme, Strasbourg jouant intelligemment avec ses armes et résistant plutôt sereinement, surtout que Youcef Belaïli n'a pas été en réussite (85eme, 90eme+3). Un partage des points qui, malheureusement, n'arrangera pas les affaires des Brestois et des Strasbourgeois, respectivement 17eme et 18eme de Ligue 1.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.