L1 (J6) : Lyon remporte avec maîtrise l'Olympico contre Marseille

L1 (J6) : Lyon remporte avec maîtrise l'Olympico contre Marseille©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 23h05

Lyon a bouclé une semaine parfaite en confirmant son succès contre Manchester City avec sa victoire logique contre Marseille dimanche en clôture de la 6eme journée de L1 (4-2). Les Gones, qui ont puni l'OM à chaque occasion, reviennent ainsi à hauteur de leur adversaire du soir au classement.

Le debrief
Il a suffi de quatre jours à Lyon pour certainement lancer sa saison pour de bon. Après avoir réalisé l'exploit contre Manchester City mercredi en Ligue des Champions (1-2), l'OL a enchaîné sur une victoire autoritaire sur Marseille dans l'Olympico dimanche, en clôture de la 6eme journée de L1 (4-2). Les Gones ont ainsi effacé en partie leur départ poussif, eux qui restaient sur deux matchs sans succès en championnat, pour revenir à hauteur de leur adversaire du soir au classement. Ils ont surtout prolongé leur belle série contre l'OM, qui n'a plus gagné entre Rhône et Saône depuis 2007, ne remportant qu'une seule des 15 dernières confrontations avec Lyon en championnat, tout en lançant une dynamique positive qui a éteint au moins un temps les débats autour de la personne de Bruno Genesio.

Autant les hommes de Rudi Garcia avaient pu nourrir des regrets sur la double confrontation de la saison passée, autant ils avaient cette fois bien trop de défauts pour prétendre exister contre un adversaire de ce calibre. Ce qu'ils ont montré pendant les 25 premières minutes incitaient pourtant à l'optimisme. Forts d'un pressing haut, ils obligeaient les Lyonnais à défendre, leur 4-2-3-1 prenant le pas sur celui de Bruno Genesio. Ils avaient même le contrôle des débats, à défaut d'être réellement menaçants en phase offensive. Mais ils ont été punis sur leur première erreur de placement de la soirée, la première d'une longue série pour la défense de l'OM, tout simplement à la rue ce dimanche. Une fois passés devant au score, les Gones ont repris des couleurs, jusqu'à offrir l'égalisation aux Marseillais et à Florian Thauvin, deux minutes après avoir vendangé une immense balle de break par Memphis Depay.

Si le score de parité était finalement logique à la pause, la seconde période s'est révélée à sens unique. L'OL a clairement pris le dessus dans l'entrejeu, affiché davantage de maîtrise défensive et s'est montré tranchant dans la surface adverse. Il a même fait preuve d'un réalisme total, concrétisant ses trois occasions du deuxième acte pour punir une défense aux abois, à l'image d'un Duje Caleta-Car expulsé pour un geste dangereux qui annihilait en même temps une action de but en fin de match. Pendant ce temps-là, les Marseillais se sont désunis et ont explosé en plein vol, éparpillés aux quatre coins du terrain, même s'ils ont réduit le score à l'orgueil en fin de match. Mais cette prestation sans fil conducteur, juste après le revers contre l'Eintracht Francfort en Ligue Europa (1-2), ravive les doutes sur le véritable niveau de cet OM aujourd'hui trop bancal pour prétendre à quelque chose de grand en fin de saison. Une courbe exactement inverse à celle des Lyonnais.
Le film du match
6eme minute
Décalé sur la droite, Thauvin fixe F.Mendy et lance Sakai, venu dédoubler dans son dos. L'international japonais tente ensuite un centre-tir vicieux sur lequel A.Lopes est vigilant pour dévier le ballon du bout des doigts.

15eme minute
Récupération haute d'Ocampos, qui sert Payet sur la droite. Le Réunionnais pénètre dans la surface lyonnaise, résiste au tacle de Denayer et tente le centre en retrait. Mais il bute sur la bonne sortie d'A.Lopes, qui poursuit sur son élan pour se jeter et éteindre l'incendie en concédant un corner.

28eme minute (1-0)
Aouar lance le mouvement plein axe à 40 mètres avec Ndombele. Ce dernier s'avance sans être attaqué et sollicite le une-deux avec B.Traoré, avant de devancer la sortie hasardeuse de Luiz Gustavo. Il retrouve ensuite Aouar, qui donne le tournis à Caleta-Car avant de conclure du gauche au point de penalty.

37eme minute
Ndombele gratte le ballon dans les pieds de M.Sanson, mis sous pression par l'excellent pressing du milieu lyonnais. Fekir en profite et ne voit pas que Y.Pelé n'est pas replacé dans son but, préférant fixer la défense marseillaise pour servir Depay. Mais l'international néerlandais dévisse complètement à bout portant. Quelle occasion gâchée par l'OL !

39eme minute (1-1)
Servi plein axe par Ndombele, P.C.Diop se troue sur son contrôle et perd le ballon aux abords de sa propre surface. Les Marseillais saisissent l'opportunité avec Mitroglou à la récupération et Payet au relais. Le service du capitaine de l'OM est parfait pour Thauvin, qui n'a plus qu'à ouvrir son pied gauche pour battre A.Lopes.

51eme minute (2-1)
Thauvin perd le ballon sur la ligne médiane sous la pression de F.Mendy, qui touche légèrement le pied du milieu offensif de l'OM, sans que cela ne provoque un coup de sifflet. Ndombele en profite pour changer immédiatement d'aile vers B.Traoré, qui se joue d'Amavi et repique sur son pied gauche pour enrouler dans le petit filet opposé.

55eme minute
Thauvin se lance dans un numéro solitaire sur la droite. Il part dans un slalom au cœur de la défense lyonnaise avant d'être repris par F.Mendy. Mais le ballon revient sur Ocampos, qui enroule du droit au point de penalty. Ça passe juste à coté du but d'A.Lopes.

60eme minute (3-1)
M.Dembélé s'arrache pour récupérer un centre trop long de F.Mendy. L'ancien du Celtic Glasgow retrouve en retrait B.Traoré, qui s'appuie sur Fekir pour mieux s'infiltrer dans la surface de l'OM. Il rentre sur son pied gauche et place une frappe légèrement déviée au départ après Luiz Gustavo, ce qui trompe Y.Pelé.

74eme minute (4-1)
Penalty pour l'OL. Alors que l'arbitre n'avait rien sifflé dans un premier temps, il accorde avec l'aide de l'assistance vidéo un penalty logique aux Lyonnais pour une faute grossière de Strootman sur B.Traoré, suite à un corner mal dégagé par la défense de l'OM. Fekir se charge de la sentence et la transforme avec l'aide du poteau gauche.

82eme minute (4-2)
Lancé sur la gauche, Payet trouve un espace vers Njie pour le servir dans la surface lyonnaise. L'international camerounais feinte la frappe et se joue d'un Marcelo très naïf pour enrouler son tir du droit à l'opposé. Ça rentre avec l'aide du poteau.
Tops et flops

TOP 3

Le choix de Genesio de ne pas reconduire Cornet après sa prestation contre Manchester City avait surpris, mais l'option B.TRAORE s'est avérée payante. Après un début de match brouillon, il est monté en puissance. Impliqué sur le premier but, il y est ensuite allé d'un doublé, a provoqué le penalty et le carton rouge de Caleta-Car. Il va y avoir de la concurrence dans le secteur offensif de l'OL.

Déjà étincelant à l'Etihad Stadium dans la semaine, NDOMBELE a confirmé avec une nouvelle copie parfaite. Il a mis un gros impact à la récupération (11 ballons gagnés) et s'est régalé par sa faculté à casser les lignes balle au pied, à l'image de son travail sur l'ouverture du score. Passeur décisif aussi sur le deuxième but. Il passe clairement dans une autre dimension en ce moment.

FEKIR a lui aussi bouclé la belle semaine de l'OL par un deuxième match plein. D'abord très investi dans le travail défensif, comme pour montrer l'exemple dans son rôle de capitaine, le champion du monde français s'est ensuite libéré en phase offensive. Sa passe pour Depay aurait dû être décisive et celle pour B.Traoré l'a été. Il a plié le match pour de bon sur penalty.


FLOP 3

CALETA-CAR vit décidément des débuts bien compliqués en L1. En souffrance à Nîmes et contre l'Eintracht Francfort, l'international croate a de nouveau vécu une soirée très difficile à Lyon. Il a pris le bouillon sur le premier but et n'a jamais dégagé la sérénité requise en défense à ce niveau. Il a terminé sur un tacle assassin sur B.Traoré qui lui a valu un carton rouge logique.

Autant AMAVI avait envoyé des signaux rassurants ces dernières semaines, autant il est retombé cette fois dans ses travers. Il a régulièrement délaissé son couloir, ouvrant des boulevards aux Lyonnais, et s'est retrouvé sur le reculoir à chaque fois que B.Traoré l'a provoqué balle au pied. Pas mieux offensivement, il a rappelé ses limites criantes.

Pas un avant-centre de formation, DEPAY a montré qu'il n'était nécessairement à son aise dans ce rôle, même s'il y avait dépanné à Manchester mercredi. L'international néerlandais n'a pas réussi à bien jouer dos au but et a perdu plus de la moitié des ballons qu'il a touchés (13/22). Il a surtout raté la balle du 2-0, qui aurait pu coûter si cher à l'OL.
Monsieur l'arbitre au rapport
Observé de très près dans cette affiche régulièrement bouillante, Clément Turpin a bien maîtrisé son sujet. Il lui a fallu l'aide du VAR pour accorder un penalty évident à l'OL pour une faute de Kevin Strootman sur Bertrand Traoré, mais il a sinon bien jugé toutes les situations, y compris quand les Marseillais réclamaient une faute peu évidente au départ de l'action du 2-1. Il a logiquement expulsé Duje Caleta-Car en fin de match.
La feuille de match
L1 (6eme journée) / LYON - MARSEILLE : 4-2
Groupama Stadium (55 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse excellente
Arbitre : M.Turpin (5)

Buts : Aouar (28eme), B.Traoré (51eme et 60eme) et Fekir (74eme sp) pour Lyon - Thauvin (39eme) et Njie (82eme) pour Marseille

Avertissements : P.C.Diop (30eme) pour Lyon - Strootman (35eme) et Luiz Gustavo (66eme) pour Marseille

Expulsion : Caleta-Car (83eme) pour Marseille


Lyon
A.Lopes (6) - Dubois (6), Marcelo (5), Denayer (7), F.Mendy (5) - P.C.Diop (4) puis Tousart (76eme), Ndombele (7) - B.Traoré (8), Fekir (cap) (7) puis Terrier (88eme), Aouar (6) - Depay (3) puis M.Dembélé (60eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), Rafael, Morel, Cornet
Entraîneur : B.Genesio


Marseille
Y.Pelé (4) - Sakai (5), Caleta-Car (2), Luiz Gustavo (3), Amavi (3) - M.Sanson (4), Strootman (4) puis Njie (76eme) - Thauvin (6), Payet (cap) (7), Ocampos (4) puis Bo.Kamara (64eme) - Mitroglou (3) puis Germain (64eme)

N'ont pas participé : Escales (g), B.Sarr, Sertic, M.Lopez
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.