L1 (J6) : Lens s'adjuge un derby mouvementé contre Lille

L1 (J6) : Lens s'adjuge un derby mouvementé contre Lille©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 18 septembre 2021 à 19h19

Dans un derby disputé et sous haute tension, le RC Lens a dominé Lille (1-0), ce samedi lors de la 6e journée de Ligue 1. Un résultat qui permet aux Sang et Or de rester invaincus cette saison.



La série s'est donc arrêtée à 12. A 12 reprises, depuis 1997, le Racing Club de Lens n'avait pas été capable de dominer le voisin lillois sur ses terres de Felix-Bollaert. Et pour mettre fin à cet engrenage, les joueurs de Franck Haise ont dû faire preuve d'application. Car malgré la chaude ambiance dans les tribunes, c'est une première période cadenassée que nous ont proposé les 22 acteurs. A la domination stérile des locaux, le LOSC oppose de longs ballons et quelques timides opportunités, dont des tirs de Jonathan Ikoné et de Burak Yilmaz, contrés tour à tour par la défense lensoise à l'entrée de la surface (20e).

Seule la polémique a vraiment marqué ce premier acte de son empreinte, avec deux ballons légèrement touchés de la main par des défenseurs des Dogues dans leur surface, sans sanction de la part de monsieur Millot, arbitre de cette rencontre. A la pause, la polémique est cette fois venue des supporters, avec l'intrusion de fans lensois sur la pelouse pour tenter d'en découdre avec la tribune visiteurs. Résultat : une interruption de 30 minutes et la reprise tardive de la seconde période, sous l'œil de CRS, placés tout près du bord de touche jusqu'à la fin du match.

Interruption de 30 minutes due aux supporters

Au retour des 22 acteurs, ce sont les visiteurs qui ont démontré les premières velléités sérieuses. Burak Yilmaz est d'abord passé tout près d'ouvrir le score sur une tête smashée à bout portant, après un centre de Benjamin André (63e). C'est ensuite Jean-Louis Leca qui a sorti le grand jeu, trois minutes plus tard, pour contrarier coup sur coup Jonathan Ikoné et Burak Yilmaz (66e). Lens a laissé passer l'orage et va enfin se rebeller à l'entame du dernier quart d'heure de jeu. Sur une ouverture mal assurée de Gaël Kakuta, Przemyslaw Frankowski remporte un duel âpre avec Jose Fonte et se présente devant Ivo Grbic pour un plat du pied imparable, dans le petit filet intérieur (1-0, 74e).


Sur la corde raide, le LOSC s'est alors découvert et a même concédé le but du break, dix minutes plus tard, sur un centre-tir dévié de Wesley Saïd. Une réalisation rapidement annulée, pour une position illicite de Gaël Kakuta sur l'action (80e). Peu importe pour les locaux, qui ont bel et bien fini par valider leur troisième succès de la saison, pour prendre provisoirement la deuxième place du championnat, avec 12 points au compteur. A sept longueurs, le champion en titre lillois reste en proie au doute et a concédé, dans le Pas-de-Calais, son troisième revers de cette campagne. Soit autant de défaites que sur l'ensemble du précédent exercice...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.