L1 (J6) : Le PSG se remet à l'endroit à Rennes

L1 (J6) : Le PSG se remet à l'endroit à Rennes©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 23 septembre 2018 à 17h00

Mené logiquement par une équipe de Rennes séduisante en première période, le PSG a encore trouvé la clé pour engranger dimanche une sixième victoire en autant de matchs de L1 (1-3). Ces Parisiens ont encore du mal à être constants dans l'effort, mais ils ont le mérite d'avoir du cœur.

Le debrief
Ça se confirme semaine après semaine, le PSG version Thomas Tuchel dispose d'une qualité qui ne sautait pas aux yeux les années précédentes. Elle n'est pas technique ni tactique, mais elle se situe dans les têtes des Parisiens. Encore une fois bousculés et même menés au score par un Stade Rennais qui a joué crânement sa chance en première période, ils ont fini par trouver la solution pour repartir du Roazhon Park avec une 6eme victoire en autant de journées de L1 (1-3). Une issue finalement logique pour le champion de France en titre, en contrôle lors du second acte. Mais il lui avait manqué cette maîtrise avant la pause, face à des Bretons séduisants dans leur 4-2-3-1. Avec le point d'appui M'Baye Niang en phase offensive, ils parvenaient à jouer haut et à causer de réels problèmes à la défense parisienne, que ce soit sur les attaques rapides ou sur les longs ballons.

Les Rennais sont sortis du premier quart d'heure avec un but d'avance au score et c'était normal. Le PSG a ensuite remis le pied sur le ballon, sans parvenir pour autant à changer de rythme, la faute à un grand déchet dans les transmissions et à la consistance du bloc breton. Mais après plusieurs situations chaudes sur le but de Tomas Koubek, à défaut de réelles occasions, Paris a égalisé juste avant la mi-temps et ce but a coupé les pattes des Rennais. Pire encore, le remaniement tactique de Tuchel, pour passer en 4-2-3-1 et remettre Neymar dans l'axe, a fait très mal. L'international brésilien, invisible pendant 45 minutes, a pris une autre dimension et régalé à la baguette du jeu parisien. Derrière, les visiteurs, bien plus sereins dans l'entrejeu, ont fermé la boutique, en dépit de quelques alertes à 2-1, et l'ont fait avec courage. A l'extérieur, le PSG est maintenant armé de cette vertu, comme il l'a déjà montré à Guingamp (1-3), Nîmes (2-4) et même à Liverpool. Le temps d'intégrer le système Tuchel et de mieux maîtriser son sujet balle au pied, ce sera bien utile.
Le film du match
4eme minute
Servi dos au but aux 20 mètres. M.Niang trouve un espace dans le dos de Kimpembe et enchaîne un contrôle de la poitrine avec une demi-volée en pivot. Son tir est bien croisé et oblige Buffon à bien se coucher sur sa droite pour repousser.

10eme minute
Marquinhos se troue sur un ballon a priori anodin et ça profite à Grenier, qui ouvre sur la gauche vers Léa-Siliki. Ce dernier envoie un centre-tir qui bat Buffon, mais Marquinhos réalise un énorme retour pour repousser le danger d'un tacle salvateur.

11eme minute (1-0)
Sur le corner qui suit, André enroule depuis la gauche. M.Niang saute au premier poteau sans toucher le ballon. Mais il gêne la défense parisienne et Rabiot, qui se retourne quand ça lui arrive dessus, trompe involontairement Buffon de l'épaule.

39eme minute
I.Sarr déborde sur la droite et centre à hauteur pour M.Niang, mais le ballon arrive jusqu'à Léa-Siliki. Ce dernier attend le dédoublement de Bensebaini pour le servir et l'international algérien prend sa chance dans un angle fermé. Ce n'est pas cadré, mais Buffon assure en mettant sa main droite en opposition.

45eme minute (1-1)
Une-deux parfait entre Meunier et Draxler, qui combinent bien sur la droite pour lancer l'international allemand. Son centre en retrait à l'aveugle traverse la surface et Cavani laisse intelligemment passer pour Di Maria, dont la frappe sans contrôle des 20 mètres est suffisamment croisée pour battre Koubek, qui ne peut qu'effleurer le ballon.

46eme minute
Trouvé entre les lignes par Kimpembe, Neymar se retourne sans opposition et lance idéalement Cavani. L'attaquant uruguayen s'emmène bien le ballon sur son contrôle et enchaîne sur un tir croisé à ras de terre. Complètement battu, Koubek est sauvé par son poteau droit.

52eme minute
Incroyable triple occasion pour le PSG. Servi par Di Maria, Verratti centre en retrait pour Neymar, dont la frappe croisée est écrasée, mais la déviation de Cavani rend le tir dangereux pour Koubek, qui manque sa prise de balle. Cavani se sort du marquage très serré de Bensebaini pour hériter du deuxième ballon, effacer le gardien rennais et frapper après s'être bien battu. D.Da Silva repousse de la tête sur Neymar, qui reprend du bout du pied. Bourigeaud sauve les siens sur sa ligne.

61eme minute (1-2)
Parti de son côté gauche, Neymar repique dans l'axe et trouve une ouverture superbe à l'opposé pour Meunier. Le latéral belge s'emmène bien le ballon et joue le coup en solitaire, trompant Koubek d'une frappe croisée millimétrée dans le petit filet.

72eme minute
Bensebaini déboule sur la gauche et profite de la passe d'André pour prendre de la vitesse. Le latéral rennais rentre sur son pied droit et enroule une frappe légèrement touchée par Verratti au départ. Buffon doit se détendre sur sa gauche pour éviter l'égalisation.

73eme minute
Les Rennais jouent le corner à deux et choisissent de partir en retrait. Le ballon arrive à H.Traoré, qui cherche un long centre au second poteau vers Mexer. Le défenseur portugais remise de la tête pour André, qui prolonge subtilement jusqu'à D.Da Silva, passé devant Buffon. Mais la bonne sortie du gardien du PSG empêche l'ancien Caennais de bien reprendre.

83eme minute (1-3)
Encore une action initiée par Neymar pour lancer Meunier sur la droite. Avec une grande justesse, l'international belge prend tout le monde à contre-pied avec son centre en retrait et met sur orbite Choupo-Moting, qui conclut d'une frappe puissante à bout portant.

85eme minute
Corner pour Rennes sur la droite. Grenier le tire sortant et Siebatcheu coupe la trajectoire de la tête au premier poteau. Bien vigilant sur sa ligne, Buffon repousse des deux poings.
Tops et flops

TOP 3

Après un début de saison difficile, MEUNIER monte clairement en puissance depuis la trêve internationale. Il a confirmé son bon match à Liverpool avec une nouvelle prestation pleine à Rennes. Costaud défensivement, malgré quelques oublis, il a surtout fait mal par son apport offensif. Au départ du premier but, à la conclusion du deuxième et passeur décisif sur le troisième. De la belle ouvrage.

A lui seul, VERRATTI ne suffit pas à solutionner le manque de profondeur du PSG au milieu de terrain. Mais son retour à la compétition est si encourageant qu'il doit toutefois rassurer les Parisiens. Comme face à Saint-Etienne, le milieu international italien a apporté sa touche technique dans la relance et diffusé une grande sérénité. Intéressant aussi par son volume de jeu.

BUFFON était au frigo depuis plus d'un mois, mais il n'a pas perdu la main. Le gardien du PSG a tout bien dès qu'il a été sollicité. Impeccable sur toutes ses interventions, il a dégagé une grande sûreté et rappelé qu'il avait encore un rôle dans sa concurrence avec Areola une fois que sa suspension en Ligue des Champions prendra fin.


FLOP 3

BENSEBAINI avait certes de bonnes intentions offensives, et il s'est créé deux situations intéressantes pour marquer. Mais très nerveux, il a pris le bouillon dans son couloir, où Léa-Siliki ne lui a pas toujours rendu service non plus. Les trois buts sont tout simplement venus de son côté. Forcément problématique pour l'international algérien.

I.SARR a du talent, c'est indéniable, et ses qualités de vitesse ont parfois mis en difficulté Bernat. Mais le latéral du PSG est tellement à la peine depuis son arrivée que l'ailier rennais aurait dû faire davantage de différences. Mais il n'a pas toujours eu l'intelligence pour bien exploiter les ballons à négocier sur son côté et son attitude négative n'a pas aidé.

RABIOT est passé à côté comme rarement depuis le début de la saison. Il n'a pas étalé son activité habituelle dans l'entrejeu et a affiché un déchet énorme dans son jeu vers l'avant, que ce soit dans sa conduite de balle ou dans ses transmissions. Un léger mieux après la pause, suivant la courbe de performance de son équipe.
Monsieur l'arbitre au rapport
Hakim Ben El Hadj a bien maîtrisé son match, arbitrant avec beaucoup d'intelligence et sortant les avertissements à bon escient. Une situation de hors-jeu bien jugé alors que Cavani pensait égaliser (26eme), mais probablement un penalty oublié à Neymar en deuxième période.
La feuille de match
L1 (6eme journée) / RENNES - PSG : 1-3
Roazhon Park (25 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse bonne
Arbitre : M.Ben El Hadj (5)

But : Rabiot (11eme csc) pour Rennes - Di Maria (45eme), Meunier (61eme) et Choupo-Moting (83eme) pour le PSG

Avertissements : Bensebaini (18eme) et H.Traoré (90eme) pour Rennes - Draxler (18eme) et Bernat (63eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune


Rennes
Koubek (4) - H.Traoré (6), D.Da Silva (5), Mexer (5), Bensebaini (3) - André (cap) (5), Bourigeaud (5) puis Siebatcheu (75eme) - I.Sarr (4), Grenier (5), Léa-Siliki (4) puis Ben Arfa (62eme) - M.Niang (6) puis Del Castillo (81eme)

N'ont pas participé : Ab.Diallo (g), Zeffane, Gélin, Poha
Entraîneur : S.Lamouchi


PSG
Buffon (7) - Meunier (8) puis Kehrer (87eme), Marquinhos (cap) (6), Kimpembe (6), Bernat (4) - Verratti (6) puis Choupo-Moting (78eme), Rabiot (4), Di Maria (6) - Draxler (6), Cavani (4), Neymar (6) puis Nkunku (91eme)

N'ont pas participé : Cibois (g), Thiago Silva, N'Soki, Nkunku, M.Diaby
Entraîneur : T.Tuchel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.