L1 (J6) : Clinton Njie a sorti l'OM de l'ennui à Amiens

L1 (J6) : Clinton Njie a sorti l'OM de l'ennui à Amiens©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 17h00

Un doublé de Clinton Njie en deux minutes en début de seconde période a donné une victoire essentielle pour l'OM dimanche à Amiens (0-2). Si Marseille n'est pas guéri dans le jeu, tant il a produit une première période indigente, il éloigne le spectre de la crise et se replace en L1.

Le debrief
Marseille ne peut pas faire la fine bouche. Sa victoire à Amiens dimanche (0-2), après deux claques reçues à Monaco (6-1) et contre Rennes (1-3), était la condition sine qua none pour éviter de plonger dans une crise profonde. Mais l'OM, à qui il manque toujours un match-référence cette saison, ne devra pas se voiler la face après sa prestation encore inaboutie au stade de la Licorne. Sans un doublé en deux minutes de Clinton Njie, empreint de réussite, en début de seconde période, les hommes de Rudi Garcia auraient souffert pour débloquer une situation bloquée par leur incapacité à faire un enchaînement offensif correct et à imposer un rythme soutenu aux débats. Pendant la première période, le manque de confiance des Marseillais a transpiré de chaque passe, de chaque contrôle, et le tout a donné lieu à une première période d'un niveau indigent. Le ballon leur brûlait les pieds et le quatuor offensif était quasi inexistant.

La bonne nouvelle pour l'OM, c'est que le onze a retrouvé de l'équilibre avec le passage en 4-2-3-1 et une assise défensive plus sûre. Un édifice jamais mis à mal par une formation d'Amiens qui a touché ses limites après ses deux victoires, surtout que Gaël Kakuta n'était pas dans un grand jour. Impossible dans ces conditions pour le promu picard de mettre hors de position le bloc marseillais. Celui d'Amiens était aussi costaud, mais il s'est fissuré sur un centre au départ anodin d'Hiroki Sakai, bien aidé par le dégagement raté de Khaled Adenon, puis sur un mouvement collectif réussi des Marseillais. L'un des seuls de la journée, même si le break d'avance a participé à redonner de la confiance et à fluidifier les attaques olympiennes. L'OM, qui a tout de même trouvé le moyen de reculer et de se mettre en danger pendant le dernier quart d'heure, n'en reste pas moins loin du compte. Mais il se replace en L1 (6eme) et raccroche au bon wagon dans la course à l'Europe. Un bon début pour guérir, même s'il est toujours convalescent.
Le film du match
28eme minute
Sur un long ballon imprecise de Payet, El Hajjam est tout seul et renvoie le ballon de la tête plein axe. Thauvin en hérite à l'entrée de la surface et tente d'enrouler son tir du gauche. Gurtner le capte sans le moindre problème.

33eme minute
Coup-franc en faveur d'Amiens pour une faute de Luiz Gustavo sur Manzala à l'extrême limite de la surface de réparation. Sur le centre tendu de Kakuta, Y.Pelé sort les deux poings en avant et se troue, étant tout proche de marquer contre son camp. Sur le corner qui suit, Kakuta adresse un nouveau centre vicieux, prolongé au premier poteau de la tête par M.Konaté. Cette fois, Y.Pelé intervient du pied.

48eme minute
Payet est servi dans le camp amiénois et s'avance balle au pied sans être attaqué. Des vingt mètres, le capitaine de l'OM déclenche un tir écrasé et Gurtner se saisit du ballon sans difficulté.

53eme minute (0-1)
Payet lance sur la droite Sakai, qui centre en première intention. Au premier poteau, Adenon se troue sur son dégagement et le ballon est repris avec beaucoup de réussite par Njie, qui pousse le ballon au fond du ventre.

55eme minute (0-2)
Amavi sert Payet d'un petit ballon piqué et le capitaine marseillais se retourne pour lancer Thauvin dans la profondeur. L'ailier de l'OM fixe bien avant de retrouver Njie, qui était passé dans son dos. L'attaquant camerounais s'emmène bien le ballon devant Gouano, contourne Gurtner et conclut dans le but vide.
Tops et flops

TOP 3

Cinq buts en six journées : NJIE s'affirme comme l'excellente surprise de l'OM, avec plus de 50% des buts marseillais en L1 à son actif. Avec son doublé en deux minutes, il a sauvé un après-midi très compliqué, où il avait erré à la pointe de l'attaque olympienne sans apporter une quelconque plus-value. Mais la question de son maintien dans le onze va se poser avec de telles statistiques.

Emprunté en première période, PAYET a accéléré le tempo au retour des vestiaires et fluidifié les offensives de son équipe, avec davantage de disponibilité et de justesse technique. Le capitaine de l'OM, qui monte en puissance après son retour de blessure, se trouve à l'origine des deux buts marseillais.

A ce rythme-là, il ne devrait bientôt plus y avoir débat pour le poste de latéral gauche à l'OM. Sans être incroyable, AMAVI a confirmé sa hausse de régime au fil des semaines. Il a fermé son couloir avec autorité et démontré ses intéressantes qualités de dynamisme, allant même jusqu'à prendre confiance en phase offensive. A noter néanmoins des erreurs d'inattention à vite gommer.


FLOP 3

De retour dans le onze titulaire après trois matchs débutés sur le banc, MANZALA n'a pas réellement rendu la confiance du staff amiénois. Il a raté tout ce qu'il a tenté et n'a jamais pesé sur la défense marseillaise. Pour preuve, il a perdu la moitié des ballons qu'il a touchés. La statistique qui fait mal, très mal.

Héros des deux victoires amiénoises de la saison, KAKUTA est rentré dans le rang. Il a souffert pour imposer son petit gabarit et son infériorité sur le plan physique l'a empêché d'avoir le moindre impact dans l'entrejeu. Dangereux sur deux coups de pied arrêtés, il n'a pas suffisamment influé sur le jeu de son équipe, de laquelle il doit être l'incontestable leader technique. Ce n'était pas le cas ce dimanche.

En retard sur deux interventions sur Ocampos en début de match, EL HAJJAM n'est jamais entré dans son match. Il a peiné sur le plan défensif et ne s'est pas projeté dans le camp adverse pour apporter le surnombre. Un difficile apprentissage du haut niveau pour lui.
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match engagé, Mikaël Lesage a maîtrisé son sujet. Il n'a pas sifflé à tout-va pour éviter de casser le rythme d'un match qui en manquait déjà et a sorti les avertissements à bon escient. Une excellente prestation de sa part.
La feuille de match
L1 (J6) : AMIENS - MARSEILLE : 0-2
Stade de la Licorne (12 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse bonne
Arbitre : M.Lesage (7)

Buts : Njie (53eme et 55eme) pour Marseille

Avertissements : El Hajjam (3eme) et Gouano (14eme) pour Amiens - Luiz Gustavo (32eme), Njie (40eme) et Zambo Anguissa (81eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Amiens
Gurtner (5) - El Hajjam (4), Gouano (5), Adenon (4), Dibassy (5) - Zungu (4) puis Nathan (81eme), Monconduit (cap) (6) - Manzala (3) puis Gakpé (63eme), Kakuta (4), J.Ielsch (5) puis L.Traoré (69eme) - M.Konaté (5)

N'ont pas participé : Bouet (g), I.Cissokho, Bourgaud, Ngosso
Entraîneur : C.Pelissier


Marseille
Y.Pelé (5) - Sakai (6), Rami (6), Rolando (5), Amavi (6) - Luiz Gustavo (5), Zambo Anguissa (5) - Thauvin (5) puis B.Sarr (89eme), Payet (6) puis M.Sanson (76eme), Ocampos (5) - Njie (6) puis Germain (68eme)

N'ont pas participé : Escales (g), Evra, Bo.Kamara, Sertic
Entraîneur : R.Garcia

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU