L1 (J5) : Montpellier confirme devant Ajaccio

L1 (J5) : Montpellier confirme devant Ajaccio©Panoramic, Media365
A lire aussi

Franck GUIDICELLI, Media365, publié le mercredi 31 août 2022 à 20h56

Vainqueurs 7-0 il y a trois jours à Brest, les Montpelliérains ont enchaîné mercredi à la Mosson contre Ajaccio (2-0, cinquième journée de Ligue 1).



Grâce à des buts de Nordin et Wahi, Montpellier a battu l'AC Ajaccio (2-0) sans jamais être dominateur. Le réalisme pailladin a fait la différence face à une équipe corse qui est réellement en manque de confiance devant le but. Les deux équipes ont terminé à dix contre dix avec encore une fois une pluie de cartons distribués dans un match pourtant très correct.

Une expulsion de chaque côté

Après sa démonstration à Brest (victoire 7-0), Montpellier recevait l'AC Ajaccio avec l'intention de confirmer sa bonne forme malgré l'absence de son maitre à jouer, Téji Savanier, toujours suspendu. L'occasion aussi pour Olivier Dall'Oglio de renforcer sa position, car il était clairement sur la sellette avant le feu d'artifice breton. Du côté corse, le calendrier très compliqué du début de saison n'a pas permis de se rassurer. Très faible offensivement depuis le coup de sifflet du championnat, l'ACA pouvait compter sur Yoann Touzghar, pour la première fois dans le groupe, pour tenter d'être un peu plus menaçant. Olivier Pantaloni comptait sur ce voyage à la Mosson pour que son équipe puisse enfin véritablement lancer sa saison. Et pour y parvenir, il avait choisi de faire tourner avec quatre changements par rapport à la défaite face à Lille.

Dès l'entame de match, les Corses ont pris les choses en main face à des Montpelliérains un peu sonnés par la sortie rapide sur blessure de Théo Sainte-Luce. Les Ajacciens avaient clairement la main sur le match mais le dernier geste n'était pas bon avec beaucoup de frappes hors cadre. Seul Bayala a bien failli trouver la faille (10eme) mais sa frappe était détournée par Falaye Sacko. Contre le cours du jeu, ce sont les joueurs de Montpellier qui ont ouvert le score grâce à Arnaud Nordin (1-0, 27eme). La fin de première période fut très animée avec tout d'abord l'expulsion de Romain Hamouma suite à une tentative de retourné acrobatique dans la surface (38eme). Quasiment dans la foulée, c'est le gardien de Montpellier Jonas Omlin qui voyait rouge après avoir heurté Botué hors de sa surface en voulant dégager de la tête (45eme). Dernier rebondissement, Kevin Spadanuda pensait avoir égalisé d'une belle tête (45eme+3) mais son but était finalement annulé pour un hors-jeu de Laci sur sa remise décisive.


Wahi fait le break

Les deux équipes jouaient donc à 10 pour une seconde période qui s'annonçait indécise. Les Corses tentaient bien d'aller de l'avant mais sans jamais parvenir à cadrer une frappe. Plutôt attentistes, les Montpelliérains attendaient le bon moment pour faire le break et c'est Elye Wahi qui y parvenait. Parfaitement servi par Tchato, il marquait tranquillement de près pour donner de l'air à son équipe (2-0, 77eme). Incapables de réagir, les Corses ont continué à jouer vers l'avant sans pour autant être dangereux ; le match est alors tombé dans un faux rythme.

Au final plus rien n'a bougé, Montpellier s'impose 2-0 et se replace bien au classement en enchainant deux victoires de suite sans prendre de but. De quoi aborder la prochaine réception de Lille en toute confiance. Pour Ajaccio, si la prestation a été plutôt bonne, le résultat est toujours le même avec zéro point à la clé. Les Corses vont devoir impérativement réussir à arracher une précieuse victoire face à Lorient ce week-end face à un adversaire direct dans la course au maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.