L1 (J5) : Le PSG étrille Saint-Etienne même sans Mbappé et Neymar

L1 (J5) : Le PSG étrille Saint-Etienne même sans Mbappé et Neymar©Media365

Geoffrey Steines, publié le vendredi 14 septembre 2018 à 22h50

Embêté par l'ASSE en première période, le PSG a appuyé sur l'accélérateur ensuite pour s'imposer largement (4-0) et poursuivre son sans-faute en L1, malgré l'absence de Kylian Mbappé et de Neymar. Bon pour la confiance à quatre jours de se rendre à Liverpool pour l'ouverture de la Ligue des Champions.

Le debrief
Même quand il parait plus prenable, sur le papier ou sur le terrain, le PSG trouve la parade et parvient même à y mettre les formes au tableau d'affichage. Affaibli par les absences de Kylian Mbappé (suspendu) et de Neymar (au repos) pour la réception de Saint-Etienne vendredi, il a fait exploser l'ASSE, qui était la dernière équipe invaincue en championnat avec Paris et n'avait pris que deux buts en quatre journées. Elle en a pris le double en 90 minutes au Parc des Princes (4-0), après avoir pris le bouillon au cours d'une seconde période à sens unique. Les Verts nourriront le regret de ne pas avoir mieux géré leur temps fort durant la première demi-heure. Dans leur 5-4-1 concocté pour l'occasion, ils ont profondément gêné la construction parisienne, ralentie aussi par un Lassana Diarra à court de forme, et ont réussi à se montrer menaçants avec peu d'efforts, grâce à des sorties de balle faciles pour casser un pressing adverse peu efficace.

Insistant avec à-propos sur le côté droit, Juan Bernat souffrant défensivement pour ses débuts avec le PSG, ils auraient mérité d'ouvrir le score avec davantage de justesse et l'auraient peut-être fait si Rémy Cabella n'avait pas finalement déclaré forfait. Au lieu de cela, une action menée par le duo Marco Verratti - Julian Draxler, au rôle marginal jusque-là cette saison, preuve de la densité de l'effectif parisien, a mis le club de la Capitale devant au score. Derrière tout s'est simplifié pour les locaux, et encore plus après la mi-temps, quand la sortie de Diarra a rééquilibré le collectif. Moins en danger à la perte du ballon, le PSG a pu monter son bloc, récupérer une tonne de ballons plus haut sur le terrain et maintenu dans les cordes des Verts à bout de souffle en fin de rencontre. Avec cinq victoires en autant de journées de L1 et déjà 17 buts marqués, le tenant du titre a rappelé qui était le patron dès le début de la saison. Idéal pour la confiance avant de passer au plat de résistance européen, avec l'entrée en Ligue des Champions à Liverpool mardi.
Le film du match
2eme minute
Exploit personnel sur le côté droit de Di Maria, qui place une accélération foudroyante. Il place un grand pont à Kolodziejczak et devance Subotic pour servir Draxler en retrait. L'international allemand reprend sans contrôle et vise le premier poteau, au pied duquel Ruffier va chercher le ballon.

14eme minute
L.Perrin gratte le ballon sur la ligne médiane et les Stéphanois lancent une attaque rapide sur la droite. Salibur fixe Bernat, déborde le latéral parisien et adresse un centre au cordeau parfait pour Diony, seul aux six mètres. Mais l'attaquant des Verts manquent complètement sa reprise à bout portant.

21eme minute
Bernat encore en difficulté dans son couloir gauche, cette fois face à Monnet-Paquet, qui le contourne avant d'accélérer. Son centre fort est repoussé difficilement par Thiago Silva et le ballon revient sur M'Vila, qui s'applique sur sa frappe enroulée. Mais elle frôle le poteau gauche d'Areola.

22eme minute (1-0)
Thiago Silva trouve entre les lignes Verratti, qui se retourne rapidement pour se mettre sur son pied gauche et lancer Draxler d'un petit ballon dans le dos de la défense. L'Allemand résiste à Monnet-Paquet, s'emmène le cuir de la tête pour lober Ruffier dans un deuxième temps, toujours de la tête.

51eme minute (2-0)
Servi à 30 mètres, Rabiot s'avance balle au pied et enchaîner sur une frappe du gauche. Elle est a priori sans danger, mais Cavani, à la limite du hors-jeu, est sur la trajectoire et s'emmène le ballon avant d'être fauché par derrière par L.Perrin. L'arbitre accorde un penalty logique, que le meilleur buteur de l'histoire du PSG en prenant Ruffier à contre-pied sur la droite.

76eme minute (3-0)
A la tombée d'une longue relance d'Areola, Meunier va au duel avec Kolodziejczak et ça profite à M.Diaby. Le jeune Parisien s'en va défier la défense stéphanoise et centre au cœur de la surface. Ça passe devant tout le monde, G.Silva se troue et Di Maria hérite du ballon au second poteau. Dans un angle fermé, il allume pour battre un Ruffier pas impérial.

84eme minute (4-0)
Un bon pressing parisien contraint Kolodziejczak à une mauvaise relance dont profite Meunier pour récupérer aux abords de la surface des Verts. L'international belge combine avec Draxler pour un double une-deux parfait. L'Allemand fixe pour servir en retrait Cavani, dont la reprise peu académique se transforme en passe décisive pour M.Diabt, seul en second poteau pour pousser le ballon au fond.

93eme minute
Corner rapidement joué par les Parisiens à droite. Servi à l'entrée de la surface, M.Diaby prend sa chance d'une bonne frappe du gauche. Ruffier se couche bien sur sa gauche pour éviter la correction.
Tops et flops

TOP 3

DI MARIA est décidément bouillant en ce début de saison. Encore porté par des jambes de feu, l'Argentin a fait preuve d'une énorme activité, de la première à la dernière minute. Aussi impliqué défensivement qu'offensivement, il a fini par être récompensé d'un but. Pour l'instant, il rend la confiance de Tuchel, qui en a fait le quatrième mousquetaire aux côtés du trio Mbappé-Cavani-Neymar.

Premier remplaçant du quatuor offensif titulaire, DRAXLER a rappelé qu'il était mieux qu'une solution de secours pour le PSG. Toujours d'une grande élégance balle au pied, l'international allemand a fait jouer les autres avec une grande justesse et régalé par la qualité de ses prises de balle. Buteur pour l'ouverture du score et impliqué sur le dernier but de la soirée.

Pour son retour après un mois d'absence, VERRATTI a envoyé des signaux rassurants. Il n'a rien perdu de son habileté dans la conservation de balle et a enchaîné les petits ballons par-dessus la défense dont il a le secret, un faisant mouche pour Draxler. Son volume de jeu était aussi au diapason de ce dont il est capable. Dommage qu'il soit suspendu pour le déplacement à Liverpool.


FLOP 3

RUFFIER est rarement en réussite au Parc des Princes avec Saint-Etienne et le départ de sa bête noire Zlatan Ibrahimovic n'a rien changé à l'affaire. Trop passif sur l'ouverture du score parisienne, il s'est couché trop vite sur l'action du 3eme but. A lui seul, il a symbolisé le manque d'efficacité des Verts dans les deux surfaces.

Plus apparu depuis la 1ere journée, L.DIARRA est clairement apparu en manque de rythme et a peiné dans son rôle de sentinelle. Il n'a pas mis suffisamment de vitesse dans la relance parisienne et a souffert aussi dans les duels. Tuchel en avait suffisamment vu et l'a remplacé à la mi-temps, comme si l'ancien milieu d'Arsenal avait déjà perdu toute chance de débuter à Liverpool mardi.

Propulsé titulaire quasiment sans concurrence sur le côté gauche de la défense, hormis celle du jeune N'Soki, BERNAT n'a pas franchement ébloui pour sa première apparition sous le maillot du PSG. En grande difficulté défensivement au cours du premier acte, où les Verts ont pris un malin plaisir sur son côté, l'ancien du Bayern Munich a manqué de justesse en phase offensive. Peu rassurant avant Anfield.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un sans-faute pour Frank Schneider, toujours au plus près de l'action et excellent dans sa lecture des points chauds, à l'image de la simulation d'Adrien Rabiot (38eme) ou du penalty accordé à Edinson Cavani (51eme). Même pas besoin du VAR pour cette prestation sans-faute.
La feuille de match
L1 (5eme journée) / PSG - SAINT-ETIENNE : 4-0
Parc des Princes (40 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse excellente
Arbitre : M.Schneider (7)

Buts : Draxler (22eme), Cavani (51eme sp), Di Maria (76eme) et M.Diaby (84eme) pour le PSG

Avertissement : Rabiot (38eme) pour le PSG - Khazri (63eme) pour Saint-Etienne

Expulsion : Aucune


PSG
Areola (6) - Meunier (7), Thiago Silva (cap) (6) puis Kehrer (81eme), Kimpembe (7), Bernat (4) - Verratti (7) puis Nkunku (68eme), L.Diarra (4) puis M.Diaby (46eme / 7), Rabiot (5) - Di Maria (7), Cavani (5), Draxler (7)

N'ont pas participé : Buffon (g), Marquinhos, N'Soki, Choupo-Moting
Entraîneur : T.Tuchel


Saint-Etienne
Ruffier (4) - Monnet-Paquet (5) puis Hamouma (54eme), L.Perrin (cap) (4), Subotic (5), Kolodziejczak (4), G.Silva (4) - Salibur (4) puis Beric (81eme), Selnaes (4), M'Vila (6), Khazri (5) - Diony (4) puis Diousse (81eme)

N'ont pas participé : J.Moulin (g), Saliba, Panos, Nordin
Entraîneur : J.-L.Gasset

Vos réactions doivent respecter nos CGU.