L1 (J5) : L'OM a fait exploser Guingamp en seconde période

L1 (J5) : L'OM a fait exploser Guingamp en seconde période©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 23h05

Au ralenti pendant 45 minutes, l'OM a passé la vitesse supérieure en seconde période pour faire couler dimanche une équipe de Guingamp toujours en attente de son premier point cette saison (4-0). Les Marseillais aborderont ainsi le déplacement à Lyon avec le plein de confiance.

Le debrief
Tout va bien pour l'OM. Hormis cette fâcheuse tendance à jouer une seule période sur les deux, encore observée dimanche, les Marseillais ont fait le plein de confiance en atomisant Guingamp en clôture de la 5eme journée (4-0). Quatre buts inscrits en moins d'une demi-heure pour faire exploser la lanterne rouge de L1, toujours en attente de son premier point cette saison. Les hommes de Rudi Garcia montent ainsi à la deuxième place, cinq points derrière le PSG. Avec la perspective dans une semaine d'un déplacement à Lyon où l'OM pourrait enfoncer l'un de ses concurrents directs pour une qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. A la mi-temps, il était pourtant difficile d'imaginer un tel festival des Olympiens. Rudi Garcia avait maintenu sa confiance aux vainqueurs de Monaco avant la trêve internationale (2-3), seul Florian Thauvin intégrant le onze de départ au détriment de Bouna Sarr.

Sans idées, bien gênées par le bloc compact des Guingampais, les Marseillais ont balbutié leur jeu et ont été bougés dans les duels. Les Bretons étaient même menaçants en contres, en particulier grâce à leur vitesse dans les couloirs. Mais ils ont bien trop manqué de justesse pour en profiter et terminé la rencontre avec seulement deux tirs au compteur, dont aucun cadré. Parce qu'après la pause, les joueurs d'Antoine Kombouaré n'ont plus existé offensivement. Passé en 4-3-3 avec l'entrée de Maxime Lopez, l'OM a haussé sérieusement le ton dans le pressing et a étouffé l'En Avant dans son propre camp. Une domination qui s'est d'abord traduite par des occasions sur coups de pied arrêtés, puis par des actions de classe dans le jeu, avec le concours de tous les joueurs du milieu ou de l'attaque. Une vraie démonstration qui a régalé un Orange Vélodrome assoupi à la pause. La surprise n'en était que plus belle.
Le film du match
30eme minute
Sakai dédouble dans le dos de Thauvin, qui lance son partenaire d'une belle talonnade. Le latéral japonais centre en première intention et trouve la tête de Mitroglou, qui s'élève au-dessus de Sorbon. Sa belle reprise piquée passe juste à côté du poteau de K.Johnsson, resté scotché sur sa ligne.

50eme minute
Corner pour l'OM sur la droite. Payet le tire sortant et Rami coupe la trajectoire au premier poteau pour prolonger de la tête. Seul au second poteau, Mitroglou n'a plus qu'à pousser le ballon au fond à bout portant, mais sa tête est complètement vendangée et file sur la barre transversale. Quel raté de l'attaquant grec !

57eme minute (1-0)
Touche longue de Sakai depuis la droite. Au premier poteau, Rami prolonge de la tête et Eboa Eboa repousse comme il peut dans son duel avec Mitroglou. Le ballon revient sur Thauvin, qui place une reprise de la tête dans une position arrêtée pour lober K.Johnsson.

67eme minute
Coup-franc pour l'OM sur la droite. Payet enroule son centre dans la surface et Thauvin s'impose au premier poteau pour prolonger de la tête. Strootman est libre de tout marquage au second, mais il ne cadre pas sa tête piquée à bout portant dans un angle fermé.

73eme minute (2-0)
M.Sanson transperce plein axe et cherche à renverser dans le dos de la défense guingampaise. Sorbon repousse de la tête devant Mitroglou et renvoie sur Payet, qui réalise un geste incroyable d'une volée lobée de plus de 30 mètres, même si K.Johnsson n'est pas irréprochable sur le coup.

75eme minute
Strootman gratte le ballon dans les pieds d'Eboa Eboa et l'OM lance une attaque rapide. M.Sanson décale sur la gauche Payet, qui fixe avant de retrouver son partenaire en retrait. La reprise de l'ancien Montpelliérain est néanmoins trop écrasée, même si elle oblige K.Johnsson à bien se coucher sur sa gauche.

80eme minute (3-0)
Gros travail de Strootman au départ, avec une excellente récupération et une ercée plein axe avant de lancer Thauvin sur la droite. Auteur d'un incroyable contrôle du droit, l'ailier marseillais va fixer ensuite Ikoko avant de repiquer sur son pied gauche et d'enrouler parfaitement dans le petit filet opposé.

83eme minute (4-0)
Encore un ballon perdu dans le cœur du jeu par Guingamp, suite à une mauvaise passe de Blas pour G.Fofana. M.Sanson jaillit bien pour récupérer haut, fixer la défense bretonne et décaler Payet sur la droite. Le capitaine de l'OM joue intelligemment pour servir sur un plateau Mitroglou, qui conclut avec sang-froid au second poteau.
Tops et flops

TOP 3

Discret en première période, comme tous ses partenaires du secteur offensif de l'OM, PAYET a haussé le ton après la pause. Hyper précis sur coups de pied arrêtés, le capitaine marseillais a été récompensé d'un magnifique but sur une délicieuse inspiration et a délivré dans la foulée un caviar à Mitroglou sur le dernier but de la soirée. En pleine forme physiquement, il a régalé au cours de ce second acte.

A l'envers pendant une petite heure, THAUVIN est sorti de sa boîte pour mettre l'OM sur le bon chemin. Il s'est ensuite offert un doublé pour devenir le seul meilleur buteur de L1, avec cinq réalisations, et a confirmé son évolution dans le dernier geste, où il a clairement pris une autre dimension. A croire qu'il est parti pour réaliser un exercice comptable meilleur que le précédent.

L'entrée en jeu de M.LOPEZ à la mi-temps a bouleversé le visage de l'OM. Sa présence et le passage en 4-3-3 ont permis aux Marseillais de gagner en qualité technique, tout en se positionnant bien plus haut sur le terrain. Le « Minot » a mis beaucoup de justesse dans tout ce qu'il a fait, jouant essentiellement vers l'avant et mettant son équipe dans le bon sens. Il a clairement marqué des points.


FLOP 3

Autant OCAMPOS peut être précieux quand il est question de bloquer son couloir, autant il est bien moins utile quand l'OM doit attaquer un bloc bas. Son déficit technique a sauté aux yeux dans cette rencontre et il s'est enfermé dans des initiatives personnelles sans grand intérêt. Pas étonnant que ce soit lui que Garcia ait sacrifié à la pause pour donner un coup de fouet à son équipe.

Après avoir plutôt bien maîtrisé le cas Ocampos en première période, EBOA EBOA a sombré au retour des vestiaires. Le défenseur guingampais a dû composer avec une adversité d'un tout autre niveau avec Payet et il s'est retrouvé en immense difficulté défensivement. Le symbole d'un bloc qui a fini par se fissurer de toutes parts.

N.ROUX n'a pas eu des tonnes de munitions à négocier, avec seulement 26 ballons touchés en 90 minutes, mais l'En Avant ne pouvait rien espérer de son déplacement à l'Orange Vélodrome avec un avant-centre aussi peu inspiré. L'ancien Messin a tout raté, que ce soit dans ses remises ou dans ses transmissions, et son équipe a ainsi manqué le coche quand il avait des opportunités à négocier.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match tranquille pour Amaury Delerue, qui ne s'est pas du tout fait remarquer, ce qui normalement bon signe pour un arbitre. Son troisième duel entre Marseille et Guingamp consécutif s'est révélé sans histoire.
La feuille de match
L1 (5eme journée) / MARSEILLE - GUINGAMP : 4-0
Orange Vélodrome (60 000 spectateurs environ)
Temps chaud - Pelouse bonne
Arbitre : M.Delerue (6)

Buts : Thauvin (57eme et 80eme), Payet (72eme) et Mitroglou (83eme) pour Marseille

Avertissements : Ocampos (32eme) pour Marseille - Eboa Eboa (54eme) pour Guingamp

Expulsion : Aucune


Marseille
Y.Pelé (5) - Sakai (6), Rami (5), Luiz Gustavo (6), Amavi (7) - M.Sanson (7), Strootman (6) - Thauvin (7) puis Germain (87eme), Payet (cap) (8) puis Radonjic (84eme), Ocampos (3) puis M.Lopez (46eme / 7) - Mitroglou (6)

N'ont pas participé : Escales (g), Bo.Kamara, Caleta-Car, B.Sarr
Entraîneur : R.Garcia


Guingamp
K.Johnsson (4) - Eboa Eboa (3), Kerbrat (cap) (4), Sorbon (4), Ikoko (4) - G.Fofana (4), Didot (4) puis Coco (67eme), Phiri (5) - Benezet (5) puis Blas (82eme), N.Roux (3), M.Thuram (4)

N'ont pas participé : Caillard (g), Rebocho, Che.Traoré, Deaux, Ngbakoto
Entraîneur : A.Kombouaré

Vos réactions doivent respecter nos CGU.