L1 (J4) : Toulouse finit par avoir le dernier mot, Rennes n'y arrive pas

L1 (J4) : Toulouse finit par avoir le dernier mot, Rennes n'y arrive pas©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le samedi 26 août 2017 à 22h40

Au terme d'une rencontre décousue mais spectaculaire, Toulouse a pris le meilleur sur une équipe rennaise qui a progressivement piqué du nez (3-2). Le TFC se rassure, contrairement à son adversaire.

Le debrief
Au Parc des Princes la semaine dernière, Toulouse a tenté de jouer mais a finalement subi un lourd revers de la part de Neymar et consorts (6-2). L'objectif de Pascal Dupraz était de profiter de la réception de Rennes pour engranger des points et basculer dans la première partie de tableau avant la trêve internationale. Si, sur le plan purement comptable, l'opération a été couronnée de succès (3-2), tout n'a pas été rose pour les Violets. Amorphes en début de rencontre, cueillis à froid par des Bretons inspirés et incisifs, les Haut-Garonnais ont fait preuve d'une inquiétante fébrilité sur le plan défensif. En témoigne la deuxième réalisation rennaise, digne d'un véritable but casquette. Ola Toivonen et Andy Delort ont globalement déçu, Max-Alain Gradel a beaucoup couru pour colmater les brèches laissées par François Moubandje. Le salut est venu de Jimmy Durmaz. Parfois tancé pour sa nonchalance, le Suédois a inscrit deux buts sur penalty et mené son équipe vers le succès. Pour cette fois, Dupraz s'en contentera.

Pour Christian Gourcuff en revanche, les motifs de satisfaction sont rares. Certes, son équipe a produit une première période plus que satisfaisante et aurait mérité de mener à la pause. Mais, en dépit des efforts de Firmin Mukele et d'Ismaïla Sarr, les Bretons se sont étiolés tout au long du deuxième acte et n'ont plus sorti la tête de l'eau suite au carton rouge de Morgan Amalfitano. Actuellement avant-dernier du championnat, le SRFC n'a toujours pas goûté à la victoire et passera la trêve internationale baignée dans bon nombre de doutes. Attention, car Marseille, Nice et Saint-Etienne se profilent lors des trois prochains matchs...
Le film du match
6eme minute (0-1)
Sur sa toute première occasion, Rennes ouvre le score ! Après un coup-franc dégagé du poing par Alban Lafont, les Bretons récupèrent le ballon et Mubele tente sa chance à l'entrée de la surface. Sa frappe précise à défaut d'être puissante touche le poteau avant de finir au fond des filets.

21eme minute
Rennes continue sur sa lancée et passe tout proche du but du break. Sur corner, Ramy Bensebaini prend le meilleur sur son vis-à-vis, mais sa tête heurte le poteau..

34eme minute (1-1)
Un peu contre le cours du jeu, Toulouse égalise ! Jimmy Durmaz provoque Ramy Bensebaini dans la surface et obtient un penalty logique. Le Suédois se fait justice et transforme la sentence en prenant Raïs M'Bolhi à contre-pied.

56eme minute
Jimmy Durmaz encore ! Le Toulousain se trouve à la réception d'une longue transversale et reprend instantanément à bout portant. Raïs M'Bolhi se couche parfaitement pour écarter le danger. Le TFC est dans un temps fort.

58eme minute (2-1)
Le club de la Ville rose concrétise ! Sur le corner qui suit, Christopher Jullien remet de la tête vers Issa Diop, qui ne se fait pas prier pour fusiller le gardien breton.

65eme minute (2-2)
Toulouse se fait surprendre et encaisse un but casquette ! Christopher Jullien et Alban Lafont ne se comprennent pas, Ismaïla Sarr en profite et égalise.

71eme minute (3-2)
Le TFC reprend les devants ! A peine entré en jeu, Corentin Jean est bousculé par Benjamin Bourigeaud dans la surface. Penalty logique pour les Violets. Jimmy Durmaz s'en charge et s'offre un doublé.
Tops et flops


TOP 3
Oui, Jimmy DURMAZ a parfois tendance à trop en faire, à choisir un geste technique improbable au détriment d'une passe simple à assurer. Oui, cela peut agacer Pascal Dupraz. Mais le Suédois sait aussi se montrer décisif. C'est lui qui a obtenu et transformé le penalty ayant remis son équipe dans le droit chemin (34eme). Il a récidivé pour permettre aux siens de repasser en tête (71eme), s'offrant par la même occasion son premier doublé sous le maillot violet. Outre son remarquable sang-froid au moment d'exécuter la sentence, l'ancien joueur de l'Olympiacos a souvent joué juste et a incontestablement été l'homme du match. Sorti à la 85eme minute, sous l'ovation du Stadium.

Auteur de l'ouverture du score (6eme), Firmin MUBELE a été très en vue ce samedi soir. L'attaquant congolais du Stade Rennais a fait parler sa vivacité pour donner le tournis à une arrière-garde toulousaine très fébrile. Il s'est quelque peu éteint lors du second acte, à l'image de son équipe.

Toulouse cherche activement un milieu relayeur en cette fin de Mercato estival. En attendant, SOMALIA fait bien mieux que dépanner. Associé à Yannick CAHUZAC, l'infatigable Brésilien a multiplié les courses et s'est même montré dangereux.



FLOP 3
Pas dans son assiette ce samedi soir, Benjamin BOURIGEAUD a d'abord écopé d'un carton jaune juste avant la mi-temps. Mais l'ex-Lensois a surtout commis une faute clairement évitable sur Corentin Jean, ce qui a engendré le deuxième penalty toulousain et irrémédiablement précipité son équipe vers la défaite.

Qu'est-ce qui a bien pu passer par la tête de Morgan AMALFITANO ? Le joueur formé à Sedan avait plutôt bien débuté la rencontre, mais a ensuite fait preuve d'une agressivité surprenante. Cela lui a valu un premier avertissement avant la demi-heure de jeu, puis un deuxième pour contestation suite au deuxième penalty accordé aux Toulousains. En infériorité numérique, les Rennais n'ont pas réussi à se relever.

En-dedans depuis le début de la saison, François MOUBANDJE a encore une fois été décevant. En première période, la plupart des offensives bretonnes passaient par son côté. Le latéral suisse s'est quelque peu ressaisi par la suite mais sa prestation laisse, dans l'ensemble, une impression très mitigée.
Monsieur l'arbitre au rapport
C'est peu dire que Monsieur Schneider a eu la gâchette facile. L'homme en noir a fait retentir son sifflet un nombre incalculable de fois et a distribué pas moins de huit cartons jaunes, plus un carton rouge. On pourrait lui reprocher d'avoir été un peu trop tatillon par moments. En revanche, les deux penaltys toulousains sont justifiés.
La feuille de match
L1 (4eme journée) / TOULOUSE - RENNES : 3-2
Stadium Municipal (10 611 spectateurs)
Pelouse en bon état
Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Durmaz (34eme sp et 71eme sp) et I.Diop (58eme) pour Toulouse - Mubele (7eme) et I.Sarr (65eme) pour Rennes

Avertissements : I.Diop (8eme), Cahuzac (36eme), Durmaz (43eme) et Delort (52eme) pour Toulouse - M.Amalfitano (25eme), Mubele (26eme), Bourigeaud (41eme) et Bensebaini (84eme) pour Rennes

Expulsion : M.Amalfitano (70eme)


Toulouse
Lafont (4) - Amian (5), Jullien (cap) (5), I.Diop (6), Moubandje (4) - Durmaz (8) puis Blin (84eme), Somalia (6), Cahuzac (5), Gradel (5) puis Sylla (92eme) - Toivonen (4) puis Jean (69eme), Delort (5)

N'ont pas participé : Goicoechea (g), Michelin, Sangaré, Boisgard
Entraîneur : P.Dupraz


Rennes
M'Bolhi (4) - H.Traoré (5), Mexer (4), Gnagnon (5) puis Baal (79eme), Bensebaini (4) - M.Amalfitano (3) - Bourigeaud (4), André (cap) (5) puis Janvier (85eme) - Maouassa (5) puis Léa-Siliki (59eme) - Sarr (6), Mubele (6)

N'ont pas participé : Gertmonas (g), Danzé, Prcic, Tell
Entraîneur : C.Gourcuff

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L1 (J4) : Toulouse finit par avoir le dernier mot, Rennes n'y arrive pas
  • Et m'sieur virgule, il est ou, M'sieur vrgule.......LE supporter du Stade Rennois !

  • Si Nice veut faire une bonne et belle saison, il a intérêt a faire signer deux arrières centraux et un vrai gardien de but avant le 31/08 Dante et Lemarchand sont des " peintres " ceux qui connaissent bien le foot savent ce que cela signifie, c'est plus gentil que de les appeler des " charlots " de brésilien Dante n'a que son passeport, et sa nationalité, le football c'est pas son truc.

    Quel rapport avec TFC/RENNE ?Vous vous êtes perdu ...non ?

  • avec le bonus sur la transfert de DEMBELE
    RENNES va pouvoir se renforcer
    pour NICE sera le bide cette saison
    quel entraîneur va gicler en premier ,
    FAVRE ou BIELSA, aucun des deux ne terminera la saison

    je verrai bien Rennes descendre en ligue 2 cette année

    et peut être gourcuf à rennes RV dans 3 matchs sans victoire