L1 (J38) : Caen arrache son maintien chez un PSG au petit trot

L1 (J38) : Caen arrache son maintien chez un PSG au petit trot©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 20 mai 2017 à 23h10

Longtemps mené par un PSG qui avait la tête ailleurs samedi au Parc des Princes, Caen a attendu le temps additionnel pour égaliser et obtenir un nul mérité (1-1), qui sauve sa place en L1 pour la saison prochaine. Un réel exploit pour Malherbe.

 
Le debrief
Un concentré d'émotions et une « happy end ». Caen est passé par tous les états samedi au Parc des Princes avant de sauver sa place en L1 la saison prochaine par la grâce d'un nul arraché dans le temps additionnel contre le PSG samedi (1-1). Ronny Rodelin avait tout pour être le héros malheureux de la soirée quand il a vu son penalty repoussé par Kevin Trapp à un quart d'heure du coup de sifflet final, mais c'est finalement lui qui a délivré les siens à la 91eme minute. Une issue logique pour des Caennais qui avaient bien cru égaliser une première fois, avant que l'arbitre ne leur refuse pour une position de hors-jeu extrêmement litigieuse de Jordan Tell. Mais les hommes de Patrice Garande, maintenus dans le match par des Parisiens qui n'ont pas affiché leur visage des grands soirs et qui ont manqué d'un peu tout dans cette soirée sans saveur, ont été récompensés de leur envie débordante en fin de match. La consécration d'une fin de saison où ils se seront réveillés juste au moment où il fallait en prenant quatre points ultra importants sur leurs deux derniers déplacements.

Avant ce dénouement heureux, ils se dirigeaient vers une place de barragiste à laquelle ils étaient promis avec le nul de Lorient contre Bordeaux. Ils étaient surtout menés depuis la treizième minute et l'ouverture du score parisienne. Certes le PSG a dominé pendant les deux tiers du match, maîtrisé le ballon dans des proportions impressionnantes (67% de possession) et s'est montré souvent menaçant sur le but de Rémy Vercoutre, sollicité à maintes reprises. Mais il y avait tellement peu d'implication à la perte du ballon et tellement de nonchalance qu'il ne s'est jamais mis à l'abri d'une mauvaise surprise en fin de match. Il a concédé des occasions à intervalles réguliers, contraignant Kevin Trapp à vivre une soirée pas si tranquille, et été logiquement puni dans le money-time. Cela fait six nuls concédés au Parc des Princes par Paris cette saison, bien trop pour un quadruple champion de France au titre. Une raison de plus qui explique la perte de la couronne nationale au profit de Monaco. Un chantier de plus pour Unai Emery en vue de la saison prochaine.
Le film du match
4eme minute
Lucas met le feu dans la défense caennaise d'une accélération sur le côté droit. Il file jusque dans la surface et centre en retrait pour Cavani, avec une déviation au passage de Genevois. La frappe de l'attaquant uruguayen est contrée par Féret et le ballon revient sur Aurier, dont le tir du gauche lèche le poteau de Vercoutre.

10eme minute
Corner sur la droite pour le PSG. Lucas le tire sortant et Marquinhos, libre de tout marquage, coupe la trajectoire au point de penalty. Sa reprise est contrée par Karamoh, présent devant Vercoutre. Dans la foulée, Kimpembe cherche à reprendre, mais il commet une faute de main.

11eme minute
Delaplace gratte le ballon à trente mètres du but parisien dans les pieds de Lo Celso et résiste ensuite au retour du milieu argentin pour se mettre en position de frappe à l'entrée de la surface. En tombant, il envoie un tir vicieux sur lequel Trapp s'envole pour claquer le ballon en corner.

13eme minute (1-0)
Lo Celso percute avant de décaler Cavani sur la droite de la surface caennaise. L'attaquant uruguayen temporise pour servir en retrait Rabiot, dont le tir enroulé du droit à ras de terre parait anodin. Mais il traverse la défense et se loge dans le petit filet d'un Vercoutre resté sans réaction.

16eme minute
Thiago Motta délivre un ballon piqué dans le dos de la défense caennaise parfait pour Cavani, parti à la limite du hors-jeu. Mais son contrôle de la poitrine est légèrement trop long et il bute sur Vercoutre, bien sorti à sa rencontre.

19eme minute
Lo Celso hérite du ballon à 25 mètres du but de Vercoutre. Il se met en position de tir et arme du gauche une tentative puissante, que le gardien de Malherbe repousse d'une belle détente sur sa gauche.

21eme minute
Depuis son propre camp, Rodelin adresse une ouverture millimétrée pour Karamoh, couvert par Rabiot. Le jeune attaquant du SMC crochète Lo Celso, auteur d'un retour désespéré, mais il manque ensuite le cadre sur son tir de près.

26eme minute
Coup-franc excentré sur la droite pour le PSG. Le centre de Di Maria est dévié par le mur et revient sur Aurier, qui centre en retourné sur la tête de Cavani. La reprise de l'Uruguayen est accompagné en corner par Féret. Sur le corner, Di Maria trouve à nouveau Aurier au second poteau, mais la tête de l'Ivoirien est repoussée par la poitrine de Vercoutre.

29eme minute
Décalé sur la gauche, Karamoh s'avance sans être attaqué par la défense parisienne. Il profite du dédoublement d'Imorou pour s'ouvrir une fenêtre de tir, mais sa frappe est mal ajustée et ne trouve pas le cadre de Trapp.

57eme minute
Excentré sur la droite, Di Maria repique sur son pied gauche et adresse un centre fuyant magnifique jusqu'au second poteau vers Cavani, qui reprend de la tête en remettant le ballon d'où il vient et sans donner de force dans sa tentative. Vercoutre est battu et Ben Youssef doit se jeter pour éviter le 2-0.

65eme minute
Kimpembe s'avance balle au pied sans la moindre opposition et déclenche finalement un tir du gauche des trente mètres. Sa frappe flottante est toute proche de prendre à contre-pied Vercoutre, qui s'interpose du pied droit.

75eme minute
Penalty pour Caen, suite à une faute indiscutable de Kimpembe sur Delaplace, bousculé à retardement par le défenseur parisien. Rodelin se charge de la sentence, mais sa frappe puissante sur la gauche est repoussée par Trapp, auteur d'un bel arrêt sur sa droite.

87eme minute
Contre à quatre contre trois pour les Caennais. Après une première tentative de Karamoh, contrée par Kimpembe, Féret reprend à l'entrée de la surface et Tell est sur la trajectoire pour battre Trapp, pris à contre-pied. Mais une position de hors-jeu l'attaquant du SMC, qui semble sur la même ligne que Maxwell, est signalée.

90eme minute
Pastore lance dans la profondeur Cavani plein axe. « El Matador » devance la sortie de Vercoutre, venu jusqu'en dehors de la surface caennaise, mais son dribble est trop long pour qu'il puisse pour pousser le ballon au fond dans un premier temps. Il efface à nouveau le gardien du SMC et frappe en force, sans parvenir à trouver le cadre.

91eme minute (1-1)
Aurier perd le ballon après un mauvais contrôle et Leborgne l'en dépossède. Cela profite à Delaplace, dont le centre vicieux est repris au point de penalty par Rodelin, seul au milieu défense parisienne bien passive et qui place le ballon sous la barre de Trapp pour égaliser.

93eme minute
Dernier corner pour le PSG. Depuis la gauche, Di Maria le tire sortant et trouve au premier poteau la tête de Pastore, qui envoie une reprise décroisée sur laquelle Vercoutre n'esquisse pas un geste. Mais le ballon retombe juste au-dessus de la barre transversale.
Tops et flops

TOP 3

Lui-même n'en revenait pas d'avoir marqué son troisième but de la saison en L1 sur une frappe a priori anodine. RABIOT a ainsi lancé un match où il a fait un bien fou par sa capacité à compenser les déplacements parfois troublants de Lo Celso. Son impact et son intelligence ont pesé lourd dans l'entrejeu.

Précieux en première période avec une grosse parade devant Delaplace et son sens de l'anticipation sur les longs ballons caennais, TRAPP a failli préserver la victoire parisienne avec un arrêt de classe sur penalty. Une prestation de haut niveau pour ce qui était probablement sa dernière sortie de la saison, la Coupe de France étant réservé à Areola.

DELAPLACE a tout fait pour que Caen sauve sa peau en L1. Déjà dangereux en première période, il a provoqué un penalty en seconde avant de délivrer la passe décisive sur le but du nul. Au four et au moulin, l'ancien Lillois a déménagé par son activité et profité de la passivité parisienne pour faire de grosses différences.


FLOP 3

Sa vitesse et sa vivacité lui ont permis de profiter des boulevards dans la défense parisienne, mais KARAMOH les a mal utilisés pendant toute la soirée. Il a cruellement manqué de précision dans tous ses gestes techniques, que ce soit dans le tir ou dans la passe. Un déchet qui a coûté cher à son équipe.

Autant LUCAS avait montré son meilleur visage à Saint-Etienne la semaine dernière, autant l'attaquant brésilien du PSG a étalé tout ce qui fait de lui un joueur frustrant ce samedi. Il a encore eu tendance à foncer dans son adversaire direct tête baissée et à enchaîner les mauvais choix, avec aussi une qualité technique suspecte dans les petits espaces. Docteur Jekyll n'était que Mister Hyde ce week-end.

Dans sa quête de record, CAVANI a vécu une soirée compliquée. Il n'a pas eu grand-chose à négocier de toute la rencontre et il n'a pas bien négocié les rares occasions qui se sont présentées à lui. A tel point qu'il s'est frustré et qu'il a étalé sa colère, à l'image d'un duel musclé avec Vercoutre.
Monsieur l'arbitre au rapport
Johan Hamel a bien maîtrisé son match, disputé sur un petit rythme et sans grand intensité dans les contacts. Il a certes refusé un but qui semblait valable pour les Caennais, mais ça se joue pour quelques centimètres. Il a sinon pris les bonnes décisions à chaque action litigieuse.
La feuille de match
L1 (38eme journée) / PSG - CAEN : 1-1

Parc des Princes (35 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse en excellent état
Arbitre : M.Hamel (6)

But : Rabiot (13eme) pour le PSG - Rodelin (91eme) pour Caen

Avertissements : I.Diomandé (25eme) pour Caen

Expulsions : Aucune


PSG
Trapp (7) - Aurier (4), Marquinhos (6), Kimpembe (5), Maxwell (cap) (5) - Lo Celso (5) puis Pastore (60eme), Thiago Motta (5) puis Matuidi (74eme), Rabiot (7) - Lucas (4) puis Draxler (79eme), Cavani (4), Di Maria (5)

N'ont pas participé : Areola (g), Robail, Callegari, Guedes
Entraîneur : U.Emery


Caen
Vercoutre (5) - Genevois (5) puis Tell (78eme), Ben Youssef (6), I.Diomandé (4) - Guilbert (6) puis Leborgne (85eme), Delaplace (7), Makengo (5) puis Bessat (85eme), Imorou (5) - Féret (cap) (5) - Karamoh (4), Rodelin (6)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Avounou, Malbranque, P.Sané
Entraîneur : P.Garande

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - L1 (J38) : Caen arrache son maintien chez un PSG au petit trot
  • Déjà pour le match CAEN RENNES le score indiqué était 1/1 !!!!!!!!!!!!!!!

  • sincerement caen s'en tire .mais ce qu'il faut vraiment. c'est la vidéo .ne tirons pas sur l'arbitre.mais ne tuons pas les matchs non plus .les buts acceptés ou refusés. c'est trop souvent .

  • et orange vos ordi marchent mal ou quoi? psg/caen 1/1 n et non 2/1 pour caen!!! la drogue c'est mioche!!!!

  • En fait quand tu es journaliste, plus tu es nul et mieux tu es vu. Même pas le courage de se relire, ça approche le manque de respect pour les lecteurs mais bon...

  • le retour du foot sur orange ......c est pas pour demain !