L1 (J37) : Strasbourg renverse Lyon dans un match fou pour assurer son maintien

L1 (J37) : Strasbourg renverse Lyon dans un match fou pour assurer son maintien©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 12 mai 2018 à 23h15

Mené jusqu'à la 88eme minute, Strasbourg a inscrit deux buts dans le money-time pour arracher une victoire inespérée contre Lyon samedi (3-2). Le Racing assure ainsi sa place en L1 pour la saison prochaine, alors que l'OL, qui tenait son ticket pour la Ligue des Champions, devra s'imposer face à Nice lors de la dernière journée.

Le debriefStrasbourg ne pouvait rêver plus beau scénario pour assurer son maintien : une victoire contre Lyon (3-2), au bout d'un match aux multiples rebondissements et dans une Meinau bondée, récompensée de son soutien constant cette saison par un épilogue homérique. Il fallait aussi des résultats favorables dans les autres rencontres de la soirée pour rendre ce dénouement favorable possible, ils sont arrivés avec le nul de Troyes à Montpellier (1-1) et la défaite de Toulouse à Bordeaux (4-2). Pendant longtemps, la soirée était pourtant idéale pour l'OL, quand il menait en Alsace et Monaco était tenu en échec par Saint-Etienne, ce qui signifiait une deuxième place quasi assurée pour les Gones. Mais l'ASM a finalement gagné et eux ont été renversés par la furia strasbourgeoise, ce qui les renvoie à la troisième place, deux points derrière le club de la Principauté et un seulement devant l'OM. Avec la réception de Nice, qui a une qualification pour la Ligue Europa à assurer, à venir pour la dernière journée.C'était inimaginable à la 88eme minute, quand Lyon menait au score (1-2) et maîtrisait son sujet sans trembler. L'OL semblait en contrôle total de la situation grâce à deux buts de Nabil Fekir et d'Houssem Aouar, venus concrétiser la montée en puissance de leur équipe au retour des vestiaires. Les Strasbourgeois avaient aussi plongé physiquement, après un premier acte réussi. Positionnés dans un 3-5-2 inhabituel pour Thierry Laurey, ils avaient empêchés les visiteurs de développer leur jeu, qui réclame des espaces. Sans prendre trop de risques, les Alsaciens avaient fait dans le pragmatisme pour ouvrir le score sur leur première occasion de la soirée, sans concéder la moindre opportunité franche à des Gones battus dans l'engagement et peu inspirés balle au pied.Le souci pour les Strasbourgeois, c'est qu'ils n'ont pas pu, ou su, tenir le rythme jusqu'au bout. Ç'a bien failli leur coûter encore des points, sur un refrain bien connu dans leur série de matchs sans victoire qui durait depuis trois mois en L1 : ouverture du score puis nul (Toulouse, Metz, Nice) voire défaite (PSG) au bout. Surtout que les Lyonnais, sans appuyer réellement sur l'accélérateur, se sont installés progressivement dans le camp adverse et ont déroulé, même s'ils ont aussi fait preuve d'un froid réalisme. C'était avant que la soirée bascule dans l'irréel, sous l'impulsion de Nuno Da Costa, auteur d'une entrée gagnante dans le dernier quart d'heure. Un petit miracle pour des Strasbourgeois qui l'ont provoqué.Le film du match22eme minute (1-0)Sur un ballon a priori anodin de Lala, M.Diakhaby se troue sous la pression de Bahoken, qui a bien senti le coup. L'attaquant de Strasbourg se présente seul face à Gorgelin dans un angle fermé sur la droite et bat le gardien de l'OL d'une frappe entre les jambes.31eme minuteCorner pour Strasbourg sur la droite. Liénard centre fort enroulé et Gorgelin rate sa sortie aux six mètres, où Tousart ne peut bien repousser de la tête dans son duel avec Aholou. Seul au second poteau, Corgnet réalise un retourné acrobatique parfait qui échoue sur la barre du but lyonnais. Dans un deuxième temps, Mangane ne peut redresser la trajectoire du ballon pour doubler la mise.50eme minute (1-1)Penalty pour Lyon. Lancé dans le dos de la défense strasbourgeoise par Ndombélé, Fekir se joue de Mangane avant d'être déstabilisé par P.Martinez, venu au contact. Faute indiscutable et le capitaine lyonnais transforme le penalty qu'il a lui-même provoqué, en prenant Oukidja à contre-pied.68eme minuteEncore une grosse erreur de la défense lyonnaise, avec une passe de F.Mendy pas suffisamment appuyée vers Morel. Ce dernier tacle pour tenter de dégager, mais il est contré par Gonçalves, venu au pressing. Le ballon prend la direction du but et il faut un bon réflexe de Gorgelin pour éviter un but gag.73eme minute (1-2)Servi sur la gauche, Aouar va fixer la défense lyonnaise. Il est repris par Gonçalves, mais le ballon profite à Depay, qui remise en une touche pour son partenaire. Le milieu de l'OL conclut le travail en finesse en déposant sa frappe dans le petit filet opposé.88eme minute (2-2)Grimm s'arrache dans l'entrejeu et décale sur la droite Foulquier, qui centre en première intention vers N.Da Costa. L'attaquant cap-verdien coupe la trajectoire au premier poteau et devance dans les airs M.Diakhaby pour décroiser sa reprise de la tête. Le ballon se loge dans le petit filet opposé.93eme minute (3-2)Liénard lance sur la gauche N.Da Costa, qui repique dans l'axe pour provoquer la defense lyonnaise. Il est pris en sandwich par M.Diakhaby et Tousart, qui commentent la faute à l'entrée de leur surface. Excentré sur la gauche, Liénard s'en charge et nettoie la lucarne opposée de Gorgelin, battu dans le côté fermé. Quelle fin de match !Tops et flopsTOP 3Ce n'est pas un hasard si le réveil de l'OL au cours du second acte a coïncidé avec la montée en puissance de FEKIR et AOUAR. Quasi invisibles pendant la première demi-heure, ils ont pris leurs responsabilités par la suite. Ils y sont chacun allés de leur but pour offrir la Ligue des Champions à leur club formateur. Tout un symbole.BAHOKEN a vécu une soirée frustrante à la pointe de l'attaque d'une équipe très timide offensivement. Sa force aura été de profiter de son unique opportunité de la soirée et d'une erreur lyonnaise qu'il avait anticipée pour claquer son 7eme but de la saison en L1. Beaucoup d'efforts pour pas grand-chose.De retour de blessure malgré une petite rechute dans la semaine, N.DA COSTA a tout changé en un petit quart d'heure. Il a d'abord égalisé d'une belle tête décroisée avant de provoquer le coup-franc de la victoire dans le temps additionnel. Un dénouement incroyable pour l'attaquant cap-verdien.FLOP 3M.DIAKHABY ne devait pas disputer cette rencontre, l'OL pourrait regretter cet appel suspensif devant le CNOSF. Le défenseur lyonnais est complètement passé au travers de sa soirée. Coupable d'une énorme de relance sur le premier but, il est battu sur le second et encore en cause sur le troisième. Fébrile d'un bout à l'autre, même s'il a mis de la bonne volonté pour se rattraper. Insuffisant.Symboles d'un OL qui écrasait tout sur son passage ces dernières semaines, DEPAY et B.TRAORE n'ont pas réussi à combiner comme il le faisait. Hormis un ou deux éclairs chacun, ils ont été bien muselés par la défense renforcée de Strasbourg. Peu de mouvement et beaucoup de frustration, en particulier pour l'international néerlandais, qui a multiplié les fautes.De retour dans le onze de départ, une première depuis le 11 février et la dernière victoire de Strasbourg en L1, K.MANGANE est apparu en difficulté. Il a trop vite plongé physiquement après une entame intéressante et s'est retrouvé dépassé par la vitesse des attaquants lyonnais, ce que les deux buts ont mis en évidence. Il a surtout souffert dès qu'il lui a fallu relancer balle au pied.Monsieur l'arbitre au rapportUn arbitrage solide pour Clément Turpin, même s'il a commis quelques erreurs d'appréciation sans grandes conséquences et a eu la main plus lourde avec Strasbourg sur les avertissements, ce qui n'était pas toujours justifié. Match cohérent dans l'ensemble.La feuille de matchL1 (J37) : STRASBOURG - LYON : 3-2 La Meinau (25 503 spectateurs)Temps frais - Pelouse bonneArbitre : M.Turpin (5)Buts : Bahoken (22eme), N.Da Costa (88eme) et Liénard (93eme) pour Strasbourg - Fekir (50eme sp) et Aouar (73eme) pour LyonAvertissements : Bahoken (12eme), P.Martinez (48eme), Gonçalves (70eme) et Mangane (85eme) pour Strasbourg - Ndombélé (83eme) pour LyonExpulsion : AucuneStrasbourgOukidja (5) - Lala (5), Foulquier (5), Mangane (cap) (4), P.Martinez (4), Liénard (6) - J.Martin (5) puis Seka (56eme), Grimm (6), Aholou (non noté) puis Gonçalves (44eme / (4) - Corgnet (5) puis N.Da Costa (79eme), Bahoken (6)N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), B.Koné, Saadi, BlayacEntraîneur : T.LaureyLyonGorgelin (4) - Rafael (5), M.Diakhaby (3), Morel (5), F.Mendy (6) - Ndombélé (6) puis Ferri (88eme), Tousart (5), Aouar (6) - Fekir (cap) (6) - B.Traoré (4), Depay (4) puis Cornet (84eme)N'ont pas participé : Racioppi (g), Yanga-Mbiwa, Marçal, Gouiri, C.DiopEntraîneur : B.Genesio

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.