L1 (J37) : Rennes met fin à l'invincibilité parisienne au Parc et jouera la Ligue Europa

L1 (J37) : Rennes met fin à l'invincibilité parisienne au Parc et jouera la Ligue Europa©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le samedi 12 mai 2018 à 23h23

Rennes est venu gâcher la dernière de Thiago Motta au Parc des Princes au terme d'un match maîtrisé de bout en bout (2-0). En mettant fin à 41 matchs sans défaite des Parisiens à domicile, les hommes de Sabri Lamouchi s'assurent une place en Ligue Europa la saison prochaine.

Le debriefCette dernière de la saison au Parc des Princes devait être celle des festivités. Ce devait être l’heure de fêter dignement le départ à la retraite de Thiago Motta, le titre de champion de France avec les supporters. Seulement, le PSG de cette fin de saison n’a clairement plus la tête à la Ligue 1 et certains joueurs semblent déjà être tournés vers le Mondial en Russie. Le Stade Rennais, en course pour une qualification en Ligue Europa, n’en demandait pas tant et a parfaitement profité des largesses défensives des Parisiens pour s’offrir un succès de prestige (2-0) et consolider leur 5eme place avec trois points d’avance sur Rennes et une meilleure différence de buts (+6 contre +2). Une chose est sûre, le club breton jouera au minimum le deuxième tour préliminaire de la Ligue Europa.

Après avoir fêté leur capitaine Motta juste avant le coup d’envoi, le PSG s’est tout de suite montré dangereux avec une barre de Di Maria. Le seul véritable frisson du Parc dans une première période où Rennes s’est appliqué à bien défendre avant de tenter des contres. Infructueux pendant 45 minutes avant une erreur de Thiago Motta. S’il voulait soigner sa dernière, l’Italien a offert sur un plateau un penalty en accrochant Hunou dans la surface. Bourigeaud ne s’est pas fait prier (52eme) avant que ce même Hunou ne profite de l’absence de Kimpembe pour crucifier un Kevin Trapp qui n’a pratiquement rien eu à faire (71eme). Les supporters avaient répondu présents pour voir la bande d’Emery soulever le trophée de champion mais les joueurs sur le terrain, à l’image de Mbappé, ont semblé ne pas vouloir prendre de risques au niveau des blessures. C’est dommage puisque la série de 41 matchs sans défaite au Parc a pris fin ce samedi soir.

Le film du match9eme minute La barre pour Di Maria ! L’Argentin profite d’un contrôle trop long d’André pour déclencher une frappe instantanée à l’entrée de la surface. Koubek est battu mais le ballon vient heurter le dessous de la barre !

10eme minute Meunier déboule sur le côté droit et adresse un centre au point de penalty. Sur le reculoir, Mbappé n’arrive pas à rabattre sa tête qui passe largement au-dessus.

26eme minute Di Maria fixe la défense sur la droite et attend le dédoublement de Meunier. Le Belge centre en retrait vers Lo Celso mais le ballon est contré. Il revient dans les pieds de Nkunku qui voit son plat du pied aux 6m claqué en corner par Koubek.

42eme minute Tentative osée de Zeffane. Le latéral droit tente de lober Trapp à 30m mais le tir de l’Algérien est complètement hors-cadre.

43eme minute Mbappé tue des pigeons sur sa reprise du plat du pied. Pas assez couché sur la passe en retrait de Di Maria, l’international français voit son tir s’envoler.

52eme minute (0-1) But de Bourigeaud ! Suite à une faute de Thiago Motta sur Hunou dans la surface, le milieu rennais transforme le penalty. L’ancien Lensois ouvre son pied et trompe Trapp qui est pourtant parti du bon côté.

60eme minute Prcic renverse complètement le jeu vers Bensebaini. Le latéral gauche rennais n’est pas attaqué et prend sa chance de loin. La frappe du gauche est complètement dévissée.

43eme minute Di Maria part dans un raid solitaire et revient dans l’axe. L’Argentin arme à 20m mais sa frappe est déviée par Mbappé. Koubek ne se fait pas avoir par le changement de trajectoire et capte le cuir.

69eme minute Di Maria est le Parisien le plus dangereux. L’Argentin slalome dans la surface et profite de contres favorables pour croiser sa frappe. Koubek se couche bien.

71eme minute (0-2) But du break pour Rennes ! Sur une longue ouverture de Gélin, Hunou prend de vitesse Kimpembe et enchaîne avec un contrôle de la cuisse dans la course avant de voir sa demi-volée ne laisser aucune chance à Trapp !

83eme minute Pastore fixe à gauche dans la surface et choisit la frappe au premier poteau. Heureusement pour les Rennais, Koubek a bien fermé son angle et repousse des poings

Tops et flopsTOP 3 Le succès rennais tient avant tout de l’assurance défensive dont ont fait preuve les Rennais. Parmi eux, GELIN a étouffé Mbappé et a coupé bon nombre de tentatives de combinaison. Le défenseur central est également à l’origine de l’ouverture sur le but de Hunou.

Au milieu de terrain, le capitaine ANDRE a montré la marche à suivre. L’ancien Bastiais a fait un gros abattage afin de réduire le champ d’action de Thiago Motta et Diarra, tout en projetant vers l’avant. Moins en vue en seconde période, il a avant tout cherché à couper les passes entre les lignes.

Avec un peu plus de réussite, le PSG aurait pu espérer mieux dans cette rencontre, le tout sans montrer son meilleur visage. Mais, DI MARIA n’avait pas les dieux du foot avec lui. Parisien le plus dangereux, il a joué par intermittence mais c’est de lui que sont venues les meilleures occasions. Sa frappe lourde a heurté la barre en début de match puis il a vu sur sa route un Koubek en forme pour l’empêcher de marquer son 12eme but de la saison.

FLOP 3 Titularisé sur le côté gauche de l’attaque parisienne suite au repositionnement de Mbappé, NKUNKU n’a pas pesé dans la rencontre face à Zeffane. Trop statique, il a perdu la plupart de ses ballons et a gâché une tentative de contre en première période. Il a été logiquement remplacé à l’heure de jeu.

En l’absence de Cavani, Emery a donc recentré MBAPPE dans l’axe. L’ancien Monégasque n’a pas pesé sur le jeu offensif parisien. Il faut dire que ses coéquipiers ont eu beaucoup de mal à le trouver puisqu’il a surtout dézoné sur le côté gauche. La puissance de la charnière Gélin-Gnagnon ne l’ont pas aidé.

Dans une rencontre où Rennes ne s’est pas tant montré si dangereux que ça hormis les deux buts, KIMPEMBE a réussi à se mettre en difficulté tout seul, surtout en deuxième mi-temps. Sanctionné d’un jaune pour une grosse semelle sur la cheville d’André, l’international français s’est fait surprendre par la longue ouverture de Gélin et la vitesse d’Hunou sur le deuxième but rennais.

Monsieur l’arbitre au rapportUn match plutôt tranquille pour Mr Brisard. Malgré tout, l’arbitre a pris les bonnes décisions au moment où il le fallait comme sur le penalty pour Rennes. Il ne s’est pas laissé avoir par la simulation de Di Maria dans la surface rennaise.

La feuille de matchLIGUE 1 (37eme journée) / PSG - RENNES : 0-2Parc des Princes (47 000 spectateurs environ) Temps frais – Pelouse bonne Arbitre : J.Brisard (7)

Buts : Bourigeaud (52eme) et Hunou (71eme) pour Rennes

Avertissements : Kimpembe (48eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

PSG Trapp (5) – Meunier (4), Marquinhos (5), Kimpembe (3), Berchiche (5) – Thiago Motta (cap) (4) puis Pastore (76eme), Lo Celso (6), L. Diarra (5) puis Rabiot (60eme) – Di Maria (6), Mbappé (3), Nkunku (4) puis Draxler (60eme)

N'ont pas participé : Areola (g), Kurzawa, Rimane, Weah Entraîneur : U.Emery

Rennes Koubek (7) – Zeffane (6), Gnagnon (6), Gélin (8), Bensebaini (6) – H.Traoré (5) puis I.Sarr (73eme), André (cap) (7), Prcic (5) puis Maoussa (91eme), Bourigeaud (6) – Léa-Silki (5), Hunou (6)

N'ont pas participé : Diallo (g), Mexer, Danze, Gourcuff, Lauriente Entraîneur : S.Lamouchi

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.